Publié le 11 avril 2011, modifié le 16 octobre 2014.
Par La Rédaction

Shazam nouvelle stratégie sur les contenus audiovisuels

Publié le 11 avril 2011, modifié le 16 octobre 2014.
Par La Rédaction

Après avoir prospéré dans la musique, Shazam s’attaque à la télévision connectée. «Nous ne sommes pas un fournisseur de musique mais bien de contenus et de tous les contenus», explique Andrew Fisher. Pour lui, cela signifie «travailler main dans la main avec les diffuseurs», notamment sur le plan publicitaire. Une diversification stratégique pour Shazam: «Le marché publicitaire représente un chiffre d’affaires de 60 milliards de dollars contre 17 milliards pour la musique….

….Shazam se concentre aujourd’hui sur les «chaînes américaines, car nous ne pouvons travailler qu’émission par émission». Les accords passés le sont au plus haut niveau des états-majors des chaînes et le travail se fait en partenariat avec les producteurs dès la conception des émissions mais aussi avec les régies. «Notre but est d’enrichir l’offre publicitaire des diffuseurs», explique Andrew Fisher. Reste à savoir si Shazam saura reproduire à la télé la martingale inventée pour la musique avec iTunes. «10% de nos utilisateurs achètent le titre pour lequel ils nous ont consultés. Par notre intermédiaire, ce sont 250.000 chansons qui se vendent chaque jour», conclut-il. Source et suite ici

Lire aussi