Publié le 24 juin 2021, modifié le 24 juin 2021.
Par Christophe Romei

Samsung devient l’un des géants de l’infrastructure 5G

Publié le 24 juin 2021, modifié le 24 juin 2021.
Par Christophe Romei

La vision 5G de Samsung consiste à rassembler la meilleure expertise mondiale et les meilleures connaissances techniques qui peuvent aider les opérateurs et les consommateurs à tirer pleinement parti des avantages de la 5G.

Le géant, qui est sur ce marché depuis quelques années, accélère depuis que Huawei est éjecté de nombreux marchés. Samsung pousse la porte des principaux opérateurs mobiles depuis quelques années et les exclusions de Huawei en Amérique du Nord et dans certaines parties de l’Europe ont donné un nouvel élan. Maintenant, un accord important avec Vodafone pour les équipements Open RAN 5G au Royaume-Uni sur 2 500 sites ruraux suggère que ces efforts commencent à porter leurs fruits en Europe. Samsung est le bienvenu en tant que fournisseur alternatif d’équipements RAN, afin d’éviter que le choix ne se résume à un peu plus que le duopole nordique d’Ericsson et de Nokia. Deutsche Telekom a sélectionne le kit Samsung pour tester la 5G autonome en République tchèque.

Samsung dans le même temps vient de dévoiler de nouveaux chipsets capables d’améliorer les performances, d’augmenter l’efficacité énergétique et de réduire la taille des solutions 5G de bout en bout, ainsi qu’une nouvelle radio tout-en-un, alors que la société s’efforce d’étendre sa part dans le marché mondial des équipements de télécommunications et rattraper les principaux acteurs tels que Huawei, Ericsson et Nokia.

Virtualisation

Le fournisseur sud-coréen a déclaré que ses réseaux centraux virtualisés transportaient déjà plus de 15 % du trafic mobile mondial. La plupart se trouvent en Inde, où Samsung a déclaré qu’il fournissait un noyau virtuel à l’un des principaux opérateurs du pays. Samsung et Reliance Jio ont travaillé ensemble autour d’un noyau virtuel en 2019.

Le fournisseur a affirmé qu’il était le premier à commercialiser un cœur 5G non autonome (NSA), et les préparatifs sont en cours pour lancer une version autonome, qui peut traiter jusqu’à 305 Gb/s de données par serveur. Samsung a déclaré que son équipement avait été utilisé pour le premier RAN 5G entièrement virtuel aux États-Unis, un système permettant le partage dynamique du spectre et les radios Massive MIMO. Verizon a déclaré plus tôt cette année avoir déployé le produit RAN virtualisé (vRAN) de Samsung.

Mimo

Pour un véritable écosystème 5G, des technologies telles que la formation de faisceaux et les entrées multiples et sorties multiples massives (Massive MIMO) sont essentielles pour augmenter l’efficacité spectrale et fournir une couverture rentable et fiable. La formation de faisceaux concentre la puissance sur les utilisateurs souhaités pour former des faisceaux, étendre la couverture et augmenter la vitesse. Massive MIMO est un système avec un nombre élevé d’antennes qui le rend beaucoup plus résistant aux interférences et au brouillage intentionnel que les réseaux MIMO standard qui utilisent deux ou quatre antennes.

La suite dans la newsletter.

Extrait pour cette semaine de la #43 newsletter sur la 5G

👉 Qualcomm domine le marché
👉 Construire des réseaux résilient
👉 Les startups accélèrent la 5G en Pologne
👉 2028 = 6G ?
👉 Construire un cloud de contenu flexible et efficace
👉 Cas d’usage 5G : Processus de fabrication et qualité des pièces fabriquées
👉 Cas d’usage 5G : diagnostic et l’aide à l’intervention
👉 Réseau 5G privé pour Lufthansa Technik
👉 Observatoire du déploiement 5G en France
👉 Comprendre les revenus 5G et ARPU
👉…

____

Vous inscrire

Lire aussi