Publié le 26 février 2020.
Par La Rédaction

Porsche test la conduite autonome dans un atelier !

Publié le 26 février 2020.
Par La Rédaction
Image : way-ahead

Image : way-ahead

Porsche avec des partenaires a démontré comment la conduite autonome peut être utilisée dans un garage. Les partenaires s'appuient principalement sur l'intelligence artificielle, qui nécessite moins de technologie de capteur et réduit les coûts.

Avant que les véhicules roulent de manière vraiment autonome dans un garage, la marque allemande a testé les différents environnements dans une représentation virtuelle, ce qui permet de former un réseau neuronal artificiel. Dans le test (voir la vidéo ci-dessous), la conduite autonome n’est pas programmée, mais l’IA est “entraînée” à l’aide des données. C’est la seule façon de réaliser un système complexe à multiples facettes. Un élément clé reste les capteurs de la caméra de la voiture.

Le véhicule roule de façon entièrement autonome de l’espace de stationnement à la plateforme élévatrice et vice-versa. Les mécaniciens utilisent une tablette pour déplacer la voiture de sport dans la bonne position dans l’atelier, rapidement et automatiquement. Le test prouve la faisabilité de la conduite autonome en atelier. Cela offre un large éventail d’avantages : grâce à la manutention automatisée des véhicules, les réparations peuvent être effectuées de manière plus rentable et plus rapide. Le test permet également à Porsche de recueillir des informations précieuses sur la conduite autonome basée sur l’intelligence artificielle. Le constructeur de voitures de sport est partenaire de la plateforme d’innovation Startup Autobahn depuis 2017.

AUTOBAHN

Depuis 2016, Startup Autobahn travaillé avec 220 startups sur 320 projets pilotes dans divers domaines de la mobilité, de la production et de l’entreprise. Plus de 60 innovations de ces projets pilotes ont déjà été mises en œuvre, ce qui fait de la plateforme d’innovation une des plus réussie d’Europe. Les 29 partenaires de la plateforme sont par exemple Daimler et Porsche d’Allemagne, DXC Technology,États-Unis, Motherson d’Inde ou Yanfeng Automotive Interiors de Chine.

7 startups travaillant avec 29 partenaires internationaux sur 40 nouveaux projets pilotes développés conjointement ont été présentées à Stuttgart le 13 février. Voici ci-dessous une sélection de notre rédaction :

  • Le projet pilote de Porsche avec Way Ahead, s’appuie sur un précédent projet pour le développement d’affichages en réalité augmentée. Way Ahead suit, cartographie et visualise la conduite réelle en direct, en 3D avec l’utilisation d’une caméra 2D normale. Cette technologie peut transformer les données de conduite en un environnement 3D et génère une relecture très précise pour une analyse interactive. Il peut être utilisé pour différents cas d’utilisation, par exemple pour la sécurité avec des données pour la navigation prédictive, des points dangereux ou le guidage sur voie, ou permettant de conduire virtuellement avec de vraies données de conduite.
  • La start-up israélienne Ottopia et T-Systems se sont associées pour commercialiser la technologie en instance de brevet d’Ottopia, permettant la télécommande en toute sécurité des véhicules. La startup a pour but de fournir une plateforme de qualité automobile aux équipementiers automobiles, aux fournisseurs de niveau 1 et à divers gestionnaires de flottes commerciales, “la téléopération” permettra d’économiser des ressources et de sauver des vies. La technologie d’Ottopia peut être appliquée dans un large éventail de cas d’utilisation, pour contrôler à distance des véhicules et des machines dans les ports d’expédition, les aéroports, les mines, les usines, les centres logistiques, etc.
  • La start-up berlinoise GHOST-feel it permet la création d’interfaces haptiques avancées et multidimensionnelles. Par exemple elle travaille sur le fait de convertir des informations complexes en vibrations qui peuvent être ressenties. En collaboration avec Mercedes-Benz Group Research, le duo teste des cas d’utilisation pour des implémentations automobiles. Par exemple, la technologie «GHOST – feel it» pourrait être utilisée pour prendre en charge la saisie vocale pour les systèmes de navigation. Cela pourrait signifier que si un conducteur doit prendre un virage à une intersection, une vibration serait envoyée sur le côté du siège du conducteur pour l’informer de la direction à prendre.
Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Apple S0621

Suivre le meilleur sur Apple - l'essentiel des news de l’écosystème business, retail, telco, services, matériels, innovations et iOS d’Apple,...