Publié le 24 septembre 2021, modifié le 27 septembre 2021.
Par La Rédaction

Paris2connect, lance un appel à expérimentation pour la ville de demain

Publié le 24 septembre 2021, modifié le 27 septembre 2021.
Par La Rédaction
Le chariot autonome de twinswheel

Le chariot autonome de twinswheel

Paris2Connect dévoile six cas d’usage ambitieux pour la ville de demain avec une infrastructure connectée, mutualisée et supervisée, sur un parcours reliant 3 gares du Sud-Est parisien.

Hier nous avons fait la visite d’un parcours qui pourrait devenir réalité dans les prochaines années dans la ville de Paris pour mieux appréhender la réalité de ces nouvelles infrastructures connectées (4G, Sigfox, Fibre, 5G) et des usages associés. Le projet, c’est Paris2connect, initié fin 2018 qui comprend différents acteurs comme ATC France, Aximum, Nokia, groupe RATP, Signify, en collaboration étroite avec la Ville de Paris et qui souhaitent répondre aux multiples enjeux de la ville de demain : une ville plus résiliente et plus durable au service de la collectivité, ouvrant la voie à un avenir urbain plus vertueux et répondant aux enjeux environnementaux.

Le parcours

  • La logistique autonome (robot de livraison permettant d’évaluer les enjeux de qualité de la connectivité 4G évolutive 5G) – L’expérimentation du chariot autonome capable d’apporter en fonction de sa taille 50 Kg à 300 kg de marchandise créés par Twinswheel de la société Soben vise à démontrer la sureté de fonctionnement du mode autonome, avec un opérateur pouvant intervenir à distance, grâce au réseau 4G et ultérieurement 5G. Le mode autonome du roulage est rendu possible grâce aux cartes préconstruites et aux routes virtuelles préétablies avec les autorités de l’État et des villes – un projet a démarré à Montpellier au début du mois qui vise à valider l’ensemble des briques technologiques du véhicule logistique autonome pour valider sa sûreté de fonctionnement ainsi que sa fonctionnalité, notamment sa capacité à cartographier, reconnaitre les parcours définis et détecter les possibles obstacles.
  • Les différents observatoires d’écologie urbaine et de mobilité utilisant les données collectées et traitées dans le respect de la réglementation.
  • La gestion des priorités à l’approche d’un véhicule d’urgence dans le cadre du partage de la voirie entre une diversité d’utilisateurs (camions, voitures, véhicules prioritaires, bus, vélos, trottinettes, piétons) – Sur ce dernier avec un peu plus de 1 800 carrefours dans Paris à équiper permettrait que les carrefours à feux reçoivent des messages des véhicules dits prioritaires (ambulance, police, SAMU…) et ainsi intégrer l’information dans la gestion du plan des feux de circulation. Ces tests doivent permettre de mieux gérer les flux en priorisant les véhicules d’urgence. Dans la perspective des Jeux olympiques de Paris 2024, ces tests ont d’autant plus leur importance. La technologie permet notamment de prolonger un feu vert à l’approche par exemple du SAMU… La deuxième vague sera pour les voitures équipées de monsieur et madame tout le monde, avec un service puissant offert sur les écrans de vos voitures électriques !

Mais de nombreux autres cas d’usage existent, comme le fait d’avoir installé trois capteurs Quai de la gare, Paris2Connect et Parking Map, qui réalisent une analyse en temps réel des flux de circulation sur le boulevard (image ci-dessous). Ces analyses permettent de mieux appréhender l’usage de la voirie, les dysfonctionnements éventuels ou encore les alertes en cas de congestion du carrefour.

Paris2Connect souhaite aussi transformer le son en informations pour étudier le trafic et l’impact environnemental qui en découle. Avec deux capteurs posés avec Securaxis dans chaque sens de circulation Quai d’Austerlitz, il est aujourd’hui possible de détecter des sons spécifiques dans un environnement (véhicules électriques ou thermiques), de fournir des alertes (dépassement de seuil sonore) et des analyses au travers de l’acoustique (empreinte sonore des deux roues).

Au travers de capteurs de champs électromagnétiques, le projet innovant avec Exem va pouvoir contrôler aussi l’exposition de la population aux champs électromagnétiques. Les huit capteurs installés, tout au long du parcours, répartis dans les 12ᵉ et 13ᵉ arrondissements, réalisent entre 10 et 20 mesures quotidiennes.

Un appel à expérimentation ouvert jusqu’au 26 novembre

Toute startup, toute entreprise désirant expérimenter sa solution en conditions réelles sur Paris peut candidater. Elle bénéficiera d’un environnement immédiatement opérationnel pour expérimenter, mais aussi, d’un guichet unique avec la Ville et Paris2Connect pour l’ensemble des modalités techniques, règlementaires et administratives. Ce dispositif vise à accélérer les développements de solutions innovantes pour le territoire parisien.

Il leur est mis à disposition des données, mais aussi de la connectivité, sur un parcours de 3,5 Km au cœur de Paris. L’appel à expérimentation est ouvert jusqu’au 26 novembre, avec une première sélection commençant au 29 octobre.

Lire aussi
Télécom

Guerre des brevets autour de la 5G

Le monde des brevets est une réalité dans le monde des telcos et les industries de l'audio, du sans-fil, de la diffusion, de l'automobile...