Publié le 14 mai 2020.
Par Christophe Romei

New Deal sud-coréen : Big Data, Réseaux 5G et IA pour sortir de la crise économique

Publié le 14 mai 2020.
Par Christophe Romei

La Corée du Sud fera de l'intelligence artificielle et des communications 5G des pièces maîtresses de ce qu'elle revendique comme un «New Deal» pour créer des emplois et stimuler la croissance après la disparition de la pandémie du nouveau coronavirus.

Le gouvernement de Corée du Sud va travailler sur un projet à grande échelle pour promouvoir une économie numérique, en recherchant une synergie avec les investissements du secteur privé et une amélioration de la productivité industrielle et de la compétitivité globale. Il vont travailler sur 10 objectifs pour accélérer la transformation d’une économie numérique, qui comprend la construction de systèmes de Big Data, Réseaux 5G, IA et autres infrastructures pour une économie numérique, promotion des entreprises à distance et amélioration de la sécurité de l’information existant avec le numérique.

Le président Moon Jae-in a comparé sa vision au New Deal lancé par le président Franklin Roosevelt dans les années 1930 pour aider les États-Unis à se remettre de la Grande Dépression. L’économiste Kim Jung-sik de l’Université Yonsei de Séoul a déclaré que le plan de Moon était conçu pour aider à soutenir les nouvelles entreprises basées sur Internet, mais n’impliquerait probablement pas le type de dépenses que le terme New Deal semble impliquer.

Le projet intervient alors que l’économie sud-coréenne dépendante du commerce se prépare à plonger encore davantage à cause de la pandémie. Même si le pays a jusqu’à présent réussi à maîtriser sa propre flambée, Mars a été son pire mois pour les pertes d’emplois depuis la crise financière mondiale, les travailleurs à temps partiel et les jeunes étant les plus durement touchés. La quatrième économie d’Asie a perdu 476 000 emplois en Avril, la pire baisse mensuelle depuis 1999, lorsque le pays sortait de la crise financière asiatique, selon les données officielles. Quelque 782 000 travailleurs temporaires ont également perdu leur emploi, même si la Corée du Sud a maintenu l’essentiel de son économie ouverte.

Le gouvernement a déjà porté les dépenses liées au virus à environ 200 milliards de dollars, soit plus de 10% du produit intérieur brut du pays.

Dans le cadre de son New Deal, la Corée du Sud prévoit de créer un fonds pour soutenir le développement de l’IA, construire des sites pour les tests de robots et aider les entreprises à lancer de nouveaux services qui utilisent des données. Le gouvernement soutiendra également la construction d’un réseau national 5G. L’objectif est d’améliorer le potentiel de croissance économique de la Corée du Sud et de créer des emplois durables pour les générations futures.

Le New Deal est essentiellement une stratégie de croissance industrielle avec des emplois comme priorité. Cela pourrait être un tremplin pour les jeunes qui luttent pour obtenir plus qu’un emploi temporaire à court terme.

Voici un résumé des principales annonces de politique budgétaire et monétaire prises par les décideurs du Groupe des 20 principales économies mondiales et de quelques autres.

Lire aussi