Publié le 19 mars 2020.
Par Morgan Fromentin

Lynk fait un grand pas vers la connectivité par satellite

Publié le 19 mars 2020.
Par Morgan Fromentin
satellite data

satellite dataCC

Les infrastructures dédiées à nos réseaux mobiles passent aujourd'hui par des antennes qui, elles, communiquent avec des satellites. La connectivité par satellite directe existe mais nécessite un appareil particulier. Un nouveau pas vient cependant d'être franchi.

La startup spécialisée dans la connectivité par satellite Lynk Global annonce avoir fait un grand pas dans sa quête de pouvoir utiliser des systèmes basés dans l’espace pour le haut débit mobile. L’entreprise affirme être parvenue à envoyer un message texte depuis un satellite directement sur un smartphone. Un smartphone disponible sur le marché et qui n’aurait pas été modifié. Ce qui pourrait faire toute la différence…

Lynk Global a réussi à envoyer des messages texte d’un satellite à un smartphone grand public

Les ingénieurs de Lynk Global ont publié une vidéo dans laquelle on peut voir ce qui ressemble à un smartphone Android recevoir un message d’alerte d’urgence. L’entreprise, connue précédemment sous le nom UbiquitiLink, affirme que cet échange est le premier de ce genre. En effet, si ce genre de communications existe bel et bien aujourd’hui, cela nécessite actuellement un appareil spécialisé, ce qui fait sensiblement grimper le coût de la communication. Selon le communiqué officiel, le premier test avec succès aurait eu lieu le 24 Février dernier et aurait été répété plusieurs fois depuis. Le cofondateur de Lynk Global et vice-Président de la technologie, Tyghe Speidel, déclarait que cette démonstration représentait “une vérification cruciale” pour sa technologie d’accès radio. Celle-ci a été mise en place pour compenser les effets de la mise en orbite d’une antenne-relais, un scenario pour lequel “les standards du mobile n’ont pas été conçus”.

La startup pourrait proposer un service commercial d’ici la fin de l’année 2020

Cette annonce survient alors que l’entreprise prévoit de déployer un réseau de satellites LEO capables d’offrir un service mobile commercial. Dans un précédent communiqué de presse, Lynk Global déclarait avoir lancé un quatrième satellite durant la mission Space Exploration Technologies CRS-20 de SpaceX. Selon le PDG de Lynk Global Charles Miller, la startup travaille aujourd’hui avec près de 30 opérateurs mobiles pour lancer un produit commercial d’ici la fin de l’année 2020. L’objectif serait de fournir un service de connectivité abordable aux “2,5 derniers milliards de personnes sur Terre qui n’ont pas de téléphone”.

Lire aussi
Tech

Quel forfait mobile choisir ?

Forfait avec ou sans engagement ? Appels et SMS : limités ou illimités ? Face à la multiplication des offres de forfaits mobiles, difficile...