Publié le 9 juillet 2020.
Par Morgan Fromentin

Loon décolle enfin au Kenya

Publié le 9 juillet 2020.
Par Morgan Fromentin
ballon Loon Alphabet

ballon Loon AlphabetCC

Cela fait plusieurs années maintenant que les ballons Loon sont fonctionnels et n'attendent que des contrats commerciaux pour proposer une connectivité haut débit dans les zones grises ou blanches. Ils décollent enfin au Kenya.

La filiale d’Alphabet, Loon, et le partenaire opérateur Telkom Kenya viennent d’arriver au bout des deux années d’attente pour lancer enfin leurs services d’une 4G commerciale via un réseau basé sur les ballons. Le déploiement avait été reporté de longs mois par les autorités pour des raisons diverses. Mais aujourd’hui c’est la bonne, les ballons peuvent décoller.

Les ballons Loon enfin pleinement opérationnels au Kenya

Dans un post sur le blog, le PDG de Loon Alastaire Westgarth déclarait que ce lancement était le premier dans un scenario hors urgence et à grande échelle. Il s’agit même là du “premier de nombreux futurs déploiements commerciaux dans le monde entier.” Mugo Kibati, PDG de Telkom Kenya, se félicitait quant à lui “d’une grande étape pour l’accès à Internet en Afrique et dans le monde”. Loon avait initialement huit ballons dans l’espace aérien kényan. Cinq autres avaient été ajoutés en avril. À terme, c’est une flotte de 35 ballons qui devrait être opérationnelle, couvrant pas moins de 50 000 km2 au Kenya.

À terme, ils seront 35 dans l’espace aérien du pays

Telkom Kenya annonçait aussi que ce service Internet est limité à la plage horaire 6h-19h dans la mesure où les ballons sont alimentés à l’énergie solaire. Un programme pilote en juin dernier avait permis d’offrir un débit de 4,74 Mb/s en upload et 18,9 Mb/s en download, pour une latence de 19 ms. Des chiffres moyens qui ont été constatés sur de nombreuses applications populaires auprès de 35 000 clients de Telkom Kenya. Le projet avait été annoncé en 2018 et l’offre commerciale devait être lancée en 2019. Les autorités ont malheureusement reporté le lancement mais celui-ci peut aujourd’hui enfin avoir lieu. Depuis lors, Loon a signé un second accord commercial, avec Vodacom Group au Mozambique.

Lire aussi