Publié le 29 juillet 2021, modifié le 30 juillet 2021.
Par La Rédaction

Les réseaux mobiles 5G vont s’appuyer sur la sécurité quantique

Publié le 29 juillet 2021, modifié le 30 juillet 2021.
Par La Rédaction

Les progrès de la technologie quantique s'accélèrent actuellement. L'informatique quantique inaugure également une ère de risques accrus pour les entreprises qui tentent de protéger leurs données commerciales et pour les gouvernements qui tentent de protéger leurs bases.

Alors que les technologies de communication et de calcul de nouvelle génération arrivent à maturité et gagnent du terrain, l’adoption par les entreprises des ordinateurs quantiques et des réseaux mobiles 5G devrait augmenter rapidement au cours des prochaines années, selon un rapport de de Research and Markets. Le rapport indique que le marché mondial des services et du matériel informatique quantique dépassera 6,4 milliards de dollars d’ici 2023, tandis que les services d’informatique quantique fournis via les réseaux mobiles 5G représenteront un marché de 417 millions de dollars d’ici la même année.

Le rapport indique que les ordinateurs quantiques sont actuellement conçus autour de la résolution de formules mathématiques spécifiques, “telles que l’optimisation de la recherche de bases de données non structurées via l’algorithme de Grover ou l’identification des facteurs premiers via l’algorithme de Shor “. En effet, ces systèmes ressemblent plus à des calculatrices quantiques qu’à des ordinateurs à usage général.

L’adoption commerciale de la 5G se produit un peu plus rapidement que prévu, car la finalisation de la norme industrielle 5G NR a été achevée légèrement avant la date prévue, en partie sous la pression des fournisseurs de matériel de réseau mobile et des opérateurs de réseau mobile qui cherchent à offrir de nouveaux services qui exploitent l’espace du spectre libéré. La 5G avec l’informatique quantique jouera un rôle déterminant dans la fourniture d’un service haut débit, ainsi que dans différentes technologies comme l’IoT, AI et des villes intelligentes, mais pas que…

Google en 2019 a revendiqué la “suprématie quantique” en disant que son ordinateur quantique est le premier à effectuer un calcul qui serait pratiquement impossible pour une machine classique. Cette percée de l’informatique quantique nous rapproche de l’arrivée de systèmes quantiques fonctionnels qui auront un effet profond sur l’infrastructure de sécurité d’aujourd’hui. Pour IBM, le quantique est un domaine aux promesses incroyables qui devrait débloquer des centaines de milliards de dollars de valeur pour leurs clients d’ici la fin de la décennie. La société à mis en place une feuille de route pour construire un ordinateur de plus de 1 000 qubits d’ici 2023.Ils ont aussi annoncé l’adoption d’une nouvelle architecture pour l’informatique quantique qui devrait aider à réduire les taux d’erreur qui le problème qui continue de hanter le secteur émergent de l’informatique quantique.

BT s’est associé à Nu-Quantum, spin-out de haute technologie de Cambridge, à d’autres start-ups britanniques, à des organisations de recherche et de technologie (RTO) et à des partenaires universitaires, dans le cadre d’un premier essai mondial de solutions quantiques sécurisées de bout en bout pour la 5G et les voitures connectées.

Doug Finke, un analyste de l’industrie quantique, a mis en garde contre la nécessité de mettre à niveau 10 à 20 milliards d’appareils avec un cryptage résistant au quantique, étant donné que la plupart des cryptages en ligne actuels seront vulnérables au piratage quantique. Chez l’opérateur SKT, ils ont réalisé une sécurité avancée pour les clients en appliquant la technologie de cryptographie quantique aux smartphones. Ce chipset QRNG permet aux détenteurs de smartphones d’utiliser des services qui nécessitent une sécurité de manière plus sûre et sécurisée en générant de vrais nombres aléatoires imprévisibles.

La suite dans la newsletter.

Extrait pour cette semaine de la #48 newsletter sur la 5G

👉 Ouverture du marché 5G chinois
👉 Les smartphones 5G explosent en Chine !
👉 64 % des Français affirment ne pas s’intéresser à la 5G
👉 Coexistence entre 5G et satellite
👉 5G en Slovénie
👉 Stratégies d’itinérance 5G
👉 10 cas d’utilisations pour la monétisation
👉 Verizon incube 7 startups pour tirer parti des réseaux 5G
👉 Huawei ouvre un centre d’innovation au Brésil
👉…

____

Vous inscrire

Lire aussi