Publié le 27 novembre 2020.
Par La Rédaction

Les priorités informatiques pour 2021

Publié le 27 novembre 2020.
Par La Rédaction
Source : 422737 - pixabay

Source : 422737 - pixabay

50 décideurs informatiques seniors de l'espace industriel ont donné leurs priorités informatiques quand la pandémie du Covid-19 sera finie. La réponse : les priorités informatiques seront différentes mais pas radicalement.

En mars dernier, les entreprises ont dû s’adapter du jour au lendemain avec des collaborateurs pratiquement totalement éloignés. Dans le même temps, les équipes informatiques ont dû s’adapter elles-mêmes au travail à distance. Malgré ces conditions, le support informatique essentiel a continué de fonctionner. De nombreux spécialistes de l’informatique ont comparé la situation à un exercice de reprise après sinistre. Oui, les bâtiments étaient là, mais personne ne les habitait. Les équipes informatiques chargées de fournir les ressources critiques ont réagi rapidement et efficacement en créant un lieu de travail virtuel permettant aux fonctions commerciales de se poursuivre pour que les niveaux de productivité soient au moins maintenus sinon augmentés pour certains et pour dynamiser un environnement de travail collaboratif numériquement.

En 2021, les DSI prévoient de revenir à la priorisation des projets informatiques à long terme et plus stratégiques. En général, les priorités ne différeront pas massivement par rapport à avant la pandémie, mais il y a des changements subtils et importants :

Le travail à distance reste une priorité absolue. Pour de nombreuses entreprises, les politiques de «travailler de n’importe où» s’étendent bien au-delà de la pandémie. Certaines entreprises, dont Twitter, ont même mis en place des politiques permettant aux employés de travailler à domicile pour toujours.

La cybersécurité a gagné en importance (du n°3 au n°2). Par conséquent, il n’est pas non plus surprenant que les DSI dans le rapport prévoient que les fournisseurs de cybersécurité tels que Palo Alto Networks et Check Point Software se classent parmi les entreprises qui verront la plus forte augmentation des dépenses en 2021.

L’expérience client numérique augmentera (de la priorité n°4 à n°3). Cela comprend des outils tels que les systèmes CRM, les logiciels de gestion des médias sociaux et les outils de gestion des commentaires des clients.

Les nouveaux modèles commerciaux basés sur la technologie entrent dans le top 5 (1 place par rapport à pré-Covid). Les entreprises mettent davantage l’accent sur l’utilisation de la technologie informatique pour développer de nouveaux produits connectés (au lieu de se contenter de confier à l’informatique une infrastructure et des logiciels prenant en charge les opérations commerciales en cours). L’Internet des objets joue un rôle important dans tout produit intelligent et connecté. IoT Analytics avait signalé plus tôt en 2020 que les progrès de la technologie informatique et IoT permettaient désormais à certaines entreprises de commercialiser de nouveaux produits connectés en 8 mois. Le délai moyen de mise sur le marché a considérablement diminué au cours des 5 dernières années.

L’importance de l’infrastructure informatique est appelée à décliner fortement (priorité n°8 contre n°2 avant Covid). Alors que de nombreuses entreprises redimensionnent prudemment leurs activités pour faire face au ralentissement économique causé par le Covid-19, elles évitent de plus en plus les dépenses lourdes en Capex, y compris dans leur planification future. Par conséquent, les infrastructures informatiques coûteuses telles que le matériel, le stockage, les routeurs et les commutateurs ne sont pas en tête de l’ordre du jour dans un avenir prévisible.

Le rôle de l’IoT, de l’IA et de la 5G

Les données de l’enquête montrent également que la technologie dans son ensemble jouera un rôle beaucoup plus important dans les années à venir : 92% des répondants confirment que la numérisation à l’échelle de l’entreprise est devenue plus importante pour leurs entreprises grâce au Covid-19.

Des sujets émergents tels que l’IoT, l’IA et la 5G ont également été mentionnés par les répondants mais ne sont pas (encore?) Inscrits dans les 5 priorités principales. L’IoT reste la priorité n°9 en moyenne, l’IA / ML grimpe d’une place de la 11e à la 10e et la 5G passe de la dernière place (13) à la 12e, bien que très peu de services informatiques envisagent sérieusement les déploiements 5G à ce stade.

Lire aussi
Business

iOS , la plate-forme Privacy First

Quelle que soit la plate-forme, la confidentialité doit permettre de mieux contrôler et gérer l’accès à ses données. Apple, depuis quelques...