Publié le 12 décembre 2023, modifié le 12 décembre 2023.
Par La Rédaction

Les principales tendances d’Internet (mobile) de l’année 2023

Publié le 12 décembre 2023, modifié le 12 décembre 2023.
Par La Rédaction

Cloudflare publie son quatrième bilan annuel Year in Review, qui détaille les tendances concernant Internet. Plus de 40 % du trafic mondial provient d'appareils mobiles. Dans plus de 80 pays/régions, la majorité du trafic provient d'appareils mobiles.

Il y a vingt-cinq ans, les dirigeants de Worldcom affirmaient que le trafic Internet doublait tous les 100 jours (3,5 mois). Un quart de siècle plus tard, nous savons que ces affirmations étaient d’une agressivité irréaliste, mais il est clair qu’Internet se développe rapidement à mesure que de plus en plus d’appareils sont connectés, consommant le contenu d’un univers croissant de sites Web, d’applications et de services.

Internet est devenu un élément central, voire le plus prédominant, de notre vie contemporaine. Le rapport “Year in Review” de Cloudflare a révélé une hausse impressionnante de 25 % du trafic Internet mondial en 2023, avec aucune indication d’un ralentissement imminent.  Dans l’ensemble, la tendance est similaire à celle observée en 2022 (à l’exception du pic de fin février de l’année dernière), et le pic de croissance pour l’année est juste légèrement supérieur au niveau de croissance maximum observé en 2022.

Cette augmentation met en évidence notre dépendance croissante envers les services Internet, essentiels pour maintenir et soutenir des fonctions et systèmes vitaux. Cela inclut le soutien aux économies numériques à l’échelle internationale, la bonne gestion des réseaux de santé, le maintien de l’activité commerciale et la connexion des individus à leurs communautés.

Quelques chiffres

  • Le trafic mondial de Starlink a presque triplé en 2023. Après le lancement du service au Brésil à la mi-2022, le trafic Starlink en provenance de ce pays a été multiplié par plus de 17 en 2023.
  • Service Internet le plus populaire : Google occupe la première place pour la deuxième année consécutive, suivi par Facebook (n° 2), Apple (n° 3) et TikTok (n° 4).
  • Plateforme de réseaux sociaux la plus populaire : Facebook arrive en tête, en l’emportant sur la première plateforme de l’année 2022, TikTok (n° 2), suivie par Instagram (n° 3) et Twitter/X (n° 4).
  • Service d’IA générative le plus populaire : Open AI décroche la première place dans cette catégorie émergente, suivi par Character AI (n° 2), Quillbot (n° 3) et Hugging Face (n° 4).
  • Secteur le plus visé : à l’échelle mondiale, les acteurs malveillants ont principalement lancé leurs attaques sur des entreprises du secteur financier.
  • Cybermenaces les plus courantes : les liens trompeurs véhiculés par le biais d’e-mails malveillants et les tentatives d’extorsion effectuées via le même canal constituaient les deux principaux types d’attaques.
  • Défaillances d’Internet observées : nous avons constaté plus de 180 défaillances d’Internet à travers le monde en 2023 (par rapport aux plus de 150 observées en 2022). Ces défaillances sont principalement dues à des coupures régionales et nationales de la connectivité Internet décidées par des gouvernements.
  • NodeJS était le langage le plus utilisé pour effectuer des requêtes API automatisées.

Zoom sur le mobile

À l’échelle mondiale, plus des deux tiers du trafic sur les appareils mobiles provenaient d’appareils Android. Android représentait plus de 90 % du trafic des appareils mobiles dans plus de 25 pays/régions, la part maximale du trafic des appareils mobiles iOS était de 66 %.

À travers le monde, plus de deux tiers du trafic mobile proviennent d’appareils Android, une répartition qui reflète l’utilisation d’Android/iOS en 2022. Parmi les pays et régions où l’utilisation d’Android est la plus marquée, on retrouve le Bangladesh et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec plus de 95 % de leur trafic mobile issu d’appareils Android. En observant d’autres régions où Android domine, on constate qu’elles se situent principalement en Afrique, en Océanie/Asie et en Amérique du Sud, et qu’elles ont souvent un revenu national brut par habitant plus faible.

Cette tendance s’explique probablement par la disponibilité d’appareils Android moins onéreux, favorisant ainsi leur adoption. À l’opposé, bien que la part du trafic mobile d’iOS ne dépasse pas 70 % dans un pays ou une région, plusieurs pays à revenu national brut par habitant plus élevé, tels que le Danemark, l’Australie, le Japon et le Canada, montrent une utilisation significative d’iOS, dépassant souvent 50 %. Ceci suggère une plus grande accessibilité à des appareils plus coûteux dans ces régions.

Lire aussi