Publié le 10 juillet 2024.
Par Christophe Romei

Les plans d’Apple pour la réalité artificielle

Publié le 10 juillet 2024.
Par Christophe Romei

Apple pourrait recourir à l'IA pour réduire la consommation énergétique du Vision Pro. Cette nouvelle approche sera-t-elle une révolution dans la gestion de l'énergie des appareils électroniques ?

Apple cherche à breveter un système innovant qui utilise l’intelligence artificielle pour comprendre l’emplacement de l’utilisateur dans un environnement de réalité artificielle. Le système applique une technique appelée “modélisation des relations entre objets”, qui illustre la relation positionnelle entre les objets dans un environnement. Pour créer ce modèle de relation d’objet, le système recueille des données de capteurs pour alimenter l’algorithme d’apprentissage automatique, cette méthode consomme moins de puissance de calcul . Les données proviennent de divers capteurs embarqués dans l’appareil, tels que les capteurs audio, d’image et de mouvement. “En comprenant la localisation de l’utilisateur et son environnement de cette manière, cela peut aider à améliorer l’efficacité du traitement lors de l’affichage d’une scène XR”, a déclaré Apple.

Les plans d’Apple pour l’IA

Après plus d’un an de silence sur ses plans en matière d’IA, Apple a plongé dans le domaine de l’IA lors de sa Worldwide Developers Conference en juin. La compagnie a dévoilé “Apple Intelligence“, son IA personnelle, pour l’iPhone, l’iPad et le Mac. Elle a également annoncé un partenariat majeur avec OpenAI pour intégrer ChatGPT directement dans Siri.1010. Par contre il est vrai que les intégrations d’IA pour le Vision Pro n’ont pas été incluses dans les nombreuses annonces de cette année, mais le casque ne peut pas être exclu de la feuille de route de l’IA de l’entreprise.

L’avenir de la réalité mixte

Selon Tejas Dessai, un analyste de Global X ETFs, une adoption massive de la réalité mixte est prévue dans au moins cinq ans. Pour en arriver là, beaucoup de choses doivent se produire, y compris la création d’un écosystème d’applications plus vaste, la disponibilité de composants moins chers et un meilleur facteur de forme. “L’intelligence basée sur les appareils deviendra de plus en plus importante à mesure que les consommateurs interagissent avec les appareils dans les années à venir, entraînant des changements permanents dans la manière dont les utilisateurs interagissent avec les applications”, a-t-il déclaré.

La réalité mixte a le potentiel de transformer notre interaction avec le monde numérique, en intégrant harmonieusement des éléments virtuels dans notre quotidien. Contrairement à la VR, elle ne nous coupe pas du monde physique, mais enrichit notre perception de celui-ci, rendant chaque interaction plus intuitive et immersive.

Lire aussi