Publié le 21 juillet 2020, modifié le 22 juillet 2020.
Par La Rédaction

Les opérateurs chinois dépassent 100 millions d’abonnés 5G

Publié le 21 juillet 2020, modifié le 22 juillet 2020.
Par La Rédaction

En novembre 2019, les opérateurs mobiles chinois ont mis les services 5G à la disposition des consommateurs alors que le pays cherche à devenir un leader technologique mondial.

Les deux plus grands opérateurs de téléphonie mobile chinois ont terminé le mois de juin avec 108 millions d’abonnés 5G, après avoir ajouté 22,4 millions au cours du mois.

  • China Mobile a récolté 14,6 millions, clôturant le mois avec 70,2 millions,
  • China Telecom a signé 7,8 millions pour porter son total à 37,8 millions et lui donner un taux de pénétration de 11%.
  • China Unicom, troisième, n’a pas publié de chiffres 5G en 2020.

De janvier à juin, sa base d’utilisateurs s’est contractée de 9 millions pour s’établir à 309,5 millions. Il a signé 6,9 millions d’abonnés LTE à fin juin avec 260,7. Le nombre total d’abonnés de China Mobile a glissé de 3,6 millions au cours de la période de six mois à 946,7 millions. Le total de China Telecom a augmenté de 7,9 millions à 343,5 millions. Huawei a fourni la plus grande quantité d’équipements réseau pour le déploiement de la 5G en Chine et a été en pourparlers avec divers autres pays pour les aider avec leurs réseaux 5G.

On peut rappeler que Huawei soutient les opérations de plus de 1 500 réseaux (pas que 5G) d’opérateurs dans plus de 170 pays et régions. En Avril, Huawei a communiqué sur le nombre de pays avec des contrats commerciaux 5G, 91 projets de réseau 5G au total, dont 47 en Europes malgré l’interdiction américaine ! L’Afrique sera un continent dans certaines zones comme le Kenya, le Cameroun, l’Afrique du Sud, la Zambie qui sera bien couverte par le géant, d’autant que le marché africain est stratégique pour la Chine.

Usage

La Chine n’utilisera pas son réseau 5G que pour les smartphones ! Et d’ailleurs, le marché de la 5G représente beaucoup plus qu’un abonnement plus rapide ! Shanghai a annoncé samedi son intention d’autoriser les essais routiers de véhicules autonomes sur une route ouverte de 30,6 km du centre-ville dans la nouvelle zone de Pudong. Il s’agit de la première route ouverte pour les essais de véhicules autonomes dans le centre-ville d’une mégapole en Chine avec l’utilisation de la 5G. Shanghai abrite également le premier parc industriel 5G pour la commercialisation du réseau, y compris le développement des véhicules autonomes.

La Chine a bien compris le nouveau cycle de mondialisation, fondé sur l’intelligence artificielle et les technologies de l’information. Ce pays devrait saisir l’opportunité de développer vigoureusement la 5G, l’IA, le big data, le cloud computing, la blockchain et d’autres technologies, pour accélérer le développement de l’internet industriel et conduire un nouveau cycle de mondialisation ce qu’elle fait !

Lire aussi