Publié le 30 novembre 2021, modifié le 1 décembre 2021.
Par La Rédaction

Le trafic de données mobiles a presque été multiplié par 300 en 10 ans

Publié le 30 novembre 2021, modifié le 1 décembre 2021.
Par La Rédaction
Création : servicesmobiles

Création : servicesmobiles

La 10e édition du Mobility Report Ericsson compare les prévisions antérieures avec les chiffres réels et revient sur les enseignements et les prévisions.

Depuis 2011, le déploiement des réseaux 4G LTE a été essentiel pour générer 5,5 milliards de nouvelles connexions de smartphones dans le monde, contribuant à la disponibilité sur le marché de plus de 20 000 modèles d’appareils 4G différents. Ce rapport indique un cycle de vie technologique beaucoup plus précoce des appareils 5G, les combinés 5G représentant aujourd’hui 23 % des volumes mondiaux, contre 8 % des combinés 4G au moment correspondant de son cycle de vie.

Les informations mondiales d’Ericsson révèlent une augmentation de près de 300 fois du trafic de données mobiles depuis 2011 – l’année où le Ericsson Mobility Report a été publié pour la première fois. Les résultats, basés sur les données actuelles et historiques du réseau, sont inclus dans l’édition spéciale décennale du rapport Ericsson sur la mobilité de novembre 2021. Le rapport revient sur certaines des tendances et événements clés qui ont façonné la dernière décennie et révèle les dernières prévisions pour 2027.

L’hypothèse selon laquelle la 5G deviendra la génération mobile déployée la plus rapide à ce jour a été renforcée avec une estimation mise à jour de près de 660 millions d’abonnements 5G d’ici à la fin de cette année. Cette augmentation est due à une demande plus forte que prévu en Chine et en Amérique du Nord, due en partie à la baisse des prix des appareils 5G. Il y a également eu un ajout net de 98 millions d’abonnements 5G dans le monde au troisième trimestre 2021, contre 48 millions de nouveaux abonnements 4G. Fin 2021, on estime que les réseaux 5G couvriront plus de deux milliards de personnes.

Selon les dernières prévisions, la 5G est en passe de devenir la technologie d’accès mobile dominante, sur la base des abonnements dans le monde, d’ici à 2027. La 5G devrait également représenter environ 50 % de tous les abonnements mobiles dans le monde – couvrant 75 % de la population mondiale et transportant 62 % du trafic mondial des smartphones d’ici à 2027.

Voici quelques un des enseignements du rapport :

  • 4,4 milliards d’abonnements 5G sont prévus d’ici fin 2027, ce qui représente près de la moitié (49 %) de tous les abonnements mobiles à cette date.
  • La 5G deviendra la technologie d’accès mobile dominante en 2027.
  • Les réseaux 5G devraient couvrir 75 % de la population mondiale en 2027 et acheminer 62 % de l’ensemble du trafic de données mobiles.
  • Au troisième trimestre 2021, il y a eu plus de 98 millions de connectés à la 5G, contre 48 millions de connectés à la 4G. Le nombre total d’abonnements 5G à la fin du troisième trimestre était d’environ 570 millions.
  • Les estimations ont été revues à la hausse pour la fin de 2021 à 660 millions, contre 580 millions précédemment. Cela s’explique principalement par une demande plus forte que prévu en Chine et en Amérique du Nord, stimulée en partie par la baisse des prix des appareils 5G.
  • Les connexions FWA devraient presque tripler, passant de 88 millions d’ici à la fin de 2021 à environ 230 millions en 2027. Près de la moitié de ces connexions devraient être acheminées sur des réseaux 5G

Le trafic mobile du seul troisième trimestre a été supérieur à l’ensemble du trafic mobile jamais généré jusqu’à la fin de 2016

  • En glissement annuel, le trafic de données des réseaux mobiles a augmenté de 42 % entre le 3ᵉ trimestre 2020 et le 3ᵉ trimestre 2021. Le taux de croissance est resté à un niveau plus “normal” que le pic extraordinaire de 2018 et du premier semestre 2019.
  • Le trafic mensuel total de données du réseau mobile, y compris le trafic généré par les accès sans fil fixe, a atteint environ 78EB au 3ᵉ trimestre 2021 et devrait atteindre 370EB d’ici à la fin de 2027.
  • En 2027, les réseaux 5G transporteront 62 % du trafic mondial des smartphones.

L’IoT haut débit a dépassé la 2G/3G en tant que segment qui connecte la plus grande part des applications IoT.

  • À la fin de 2021, l’IoT haut débit devrait représenter 47 % de toutes les connexions IoT cellulaires, contre 37 % pour la 2G/3G et 16 % pour les technologies IoT massives (NB-IoT et Cat-M).
  • Bien qu’émergeant d’une base relativement faible, les technologies NB-IoT et Cat-M devraient dépasser l’IoT à large bande au cours de la période de prévision. En 2027, ces technologies devraient représenter 51 % de toutes les connexions IoT cellulaires.
  • Les technologies NB-IoT et Cat-M font toutes deux partie de la norme 5G et sont bien adaptées aux applications IoT massives de l’ère 5G et sont les successeures naturelles des cas d’utilisation basés sur la 2G/3G.
  • Les appareils IoT connectés via 2G et 3G devraient diminuer à partir de 2022 pour représenter 10 % des connexions IoT cellulaires.

La comparaison des données des dix dernières années montre également que :

  • En 2021, les réseaux mobiles achemineront près de 300 fois plus de trafic qu’en 2011.
  • En 10 ans, plus de 5,5 milliards de personnes sont devenues de nouveaux utilisateurs de smartphones.
  • En 10 ans, les abonnements 4G sont passés de 9 millions à 4,7 milliards.
Lire aussi
Télécom

15 news premium “free” sur la 5G

Chaque mois, 1 newsletter est entièrement gratuite, c'est le cas pour celle d'aujourd'hui. Si vous souhaitez soutenir la démarche et que ça...
Télécom

Les réseaux non terrestres 5G

5G et réseaux non terrestres couvre en détail la communication par satellite qui peut potentiellement jouer un rôle important dans l'exploitation...