Publié le 14 mai 2024.
Par La Rédaction

Le futur de la robotique : Les humanoïdes à la conquête des industries

Publié le 14 mai 2024.
Par La Rédaction

Découvrez comment les robots humanoïdes sont sur le point de révolutionner l'industrie et de bouleverser nos modes de production traditionnels ! L'automatisation progressive et la numérisation changent fondamentalement le monde du travail. Les robots humanoïdes assument déjà des tâches dans la logistique. Les premiers projets pilotes sont en cours de production et de service.

La firme de conseil en management Horvath a dévoilé des prévisions audacieuses concernant le futur de la robotique industrielle. Selon cette dernière, les robots à forme humaine sont sur le point de révolutionner nos usines, grâce à des avancées technologiques majeures et une baisse conséquente des coûts liés à leur production de masse. Depuis les années 1960 les premiers robots ont fait leurs apparitions avec notamment en 1967, le projet Wabot, puis de nos jours Optimus de Tesla. Créez un robot humanoïde autonome, bipède et polyvalent, capable d’exécuter des tâches dangereuses, répétitives ou monotones est un objectif final. Il est donc nécessaire de développer des piles logicielles qui facilitent l’équilibre, la navigation, la perception et l’interaction avec le monde physique.  De nombreux métiers comme des ingénieurs en apprentissage profond, vision par ordinateur, planification de mouvement, contrôle, mécanique et logiciels généraux sont nécessaire pour relever certains de ces défis techniques les plus complexes.

Les robots humanoïdes : une production de masse attendue pour 2025

Le rapport intitulé Humanoid Robots in Operations de Horvath avance l’idée que la production en masse de ces machines pourrait commencer dès 2025. Un phénomène qui entraînerait une réduction significative du coût unitaire de ces robots, passant en moyenne de 80 000 euros à 48 000 euros en 2030. À l’heure actuelle, le coût d’acquisition des robots humanoïdes reste supérieur à celui des robots industriels classiques.

Les premiers robots humanoïdes adaptés à un <a title="usage" href="https://www.servicesmobiles.fr/usage">usage</a> industriel arriveront sur le marché d’ici deux ans

Les premiers robots humanoïdes adaptés à un usage industriel arriveront sur le marché d’ici deux ans

Des machines à l’apparence humaine aux coûts de maintenance raisonnables

En plus de leur acquisition, Horvath estime également que ces machines nécessiteraient un budget de maintenance annuel d’environ 4 000 euros. Une somme relativement raisonnable au regard des performances promises par ces robots. En effet, d’ici 2030, le cabinet prévoit que ces unités surpasseront les capacités humaines en termes de :

  • Vitesse de mouvement,
  • Flexibilité,
  • Précision des gestes.

Des applications multiples pour les robots humanoïdes

Actuellement, les robots industriels couramment utilisés pour des tâches telles que le soudage, l’assemblage et le contrôle qualité ressemblent à des bras humains. Les robots humanoïdes, en revanche, sont aussi grands et lourds que des personnes réelles, ce qui les rend “particulièrement adaptés pour travailler dans des environnements conçus pour les humains” selon Tobias Bock, chef de projet senior chez Horvath.

Ces robots à échelle humaine pourront prendre en charge des tâches particulièrement laborieuses, physiquement exigeantes et répétitives dans la production et la logistique. Les prévisions annoncent même que ces robots pourraient réaliser plus de la moitié des tâches manuelles actuellement effectuées sur la chaîne de production. Parmi les premiers projets pilotes en cours dans ce domaine, on note un partenariat entre Mercedes-Benz et Apptronik. Ce dernier vise à utiliser le robot Apollo d’Apptronik pour des tâches telles que la livraison de pièces aux travailleurs humains tout en inspectant simultanément les composants.

Lire aussi