Publié le 17 août 2020, modifié le 17 août 2020.
Par La Rédaction
App

Le Covid-19 a renforcé et accéléré le rôle du mobile comme un important moteur de revenus

Publié le 17 août 2020, modifié le 17 août 2020.
Par La Rédaction
Photo : App Annie

Photo : App Annie

La pandémie a eu un impact sur l’app-économie avec de nombreuses restrictions dues à la lutte contre la propagation du virus qui ont modifié le comportement des utilisateurs sur mobile et fortement impacté les chiffres du marché. App Annie livre les 1er résultats.

Le Covid-19 a radicalement remodelé la vie telle que nous la connaissons. et le mobile, du jeu au shopping en passant par les paiements à la vidéoconférence, le mobile a montré qu’il occupe une place centrale dans nos vies, voici quelques chiffres pour s’en convaincre au cas où… le premier semestre 2020 ne ressemble à aucun autre pour le mobile first. Ci-dessous un extrait des 1er résultats dans le rapport de App Annie de ce formidable usage et croissance de l’app economie pendant le confinement. Les opportunités créées vont marquer les usages des prochains mois, et toutes les entreprises qui vont investir pour répondre aux usages mobiles vont se relever beaucoup plus vite !

  • Téléchargements dans le monde entier, 25% de croissance en mois S1 2020 vs S2 2019.
  • 50 milliards de dollars de dépenses des consommateurs au S1 2020 dans les App Store dans le monde.
  • 4,3 heures par jour passées sur mobile, moyenne utilisateur en avril 2020.
  • 1,6 milliard de milliards d’heures passées sur mobile à l’échelle mondiale au S1 2020.
  • 70% de croissance des emplacements d’annonces sur mobile au S1 2020.
  • Les téléchargements d’applications mobiles et de jeux ont dépassé les 64 milliards au premier semestre 2020 sur iOS et Google Play dans le monde, en hausse de 10% à partir du S2 2019 et 5% à partir du S1 2019.

Selon App Annie, les psychologues ont constaté qu’il fallait en moyenne 66 jours pour former une habitude. Alors que la pandémie se prolonge au troisième trimestre 2020, les habitudes des applications et l’usage du mobile deviennent plus profondément enraciné dans nos routines. C’est certain, cela accélère la transition vers un monde mobile-first. Une fois que les consommateurs se sont habitués aux offres mobiles de commodité, telles que la facilité de passer commande/livraison dans un supermarché par rapport au déplacement en magasin et au Drive. Le mobile devient incroyablement collant, représentant une opportunité significative pour les entreprises.

Intéressant de voir que le “Mobile Power Users” passe beaucoup plus de temps sur son mobile, addiction ?! Il a passé encore plus de temps que l’utilisateur mobile moyen avec jusqu’à 10,4 heures par jour en Indonésie.

Même coincés à la maison, les joueurs se tournent vers le mobile plutôt que sur leur console ou ordinateur avec de nombreux jeux de base dépassant les jeux leaders. Par exemple au Brésil, Free Fire – un jeu de base de la bataille royale, était le jeu n°1 en termes de croissance et de temps passé. En Allemagne, Pokémon GO était le jeu n°1 en termes de temps passé au T2 2020. Bien que cela puisse sembler contre-intuitif pendant le confinement. Étant donné que le jeu met l’accent sur l’extérieur, l’app Pokémon GO a priorisé les fonctionnalités et les événements pour activer le jeu en intérieur ! Un jeu qui a migré vers le mobile en mars 2020, le Scrabble GO a enregistré une croissance de 455% et 375% du temps passé au T2 2020 en France et au Canada respectivement.

On revient rapidement sur le phénomène de la vidéoconférence. Quatre des cinq principales applications professionnelles en fonction du temps passé au deuxième trimestre 2020 dans le monde (hors Chine) étaient :

  1. Zoom Cloud Meetings,
  2. Microsoft Teams,
  3. Google Meet
  4. Cisco Webex Meetings

Linkedin, classé n°4 en termes de temps passé dans le monde, soulignant son rôle dans la recherche d’emploi, la connexion avec les collègues et le réseautage avec les communautés de plusieurs industries. C’est une véritable ouverture pour les développeurs et les startups, le mobile est l’outil par excellence du monde de l’entreprise, il suffit de comprendre les besoins !

Le Mobile est le premier écran pour le contenu généré par l’utilisateur qui est à l’avant et au centre.

Les consommateurs se sont tournés vers le mobile pour rester informés sur les marchés et tendances économiques mondiaux. Plus que jamais, le mobile est devenu notre centre financier personnel. Aux États-Unis, les applications fintech ont enregistré une forte croissance des téléchargements au cours du deuxième trimestre 2020 dirigé par les applications de paiement, y compris peer to peer comme Cash App, Venmo et Zelle, PayPal qui ont facilité la réception des prestations et des fonds gouvernementaux.

PayPal, qui possède également Venmo a fait son meilleur trimestre de l’histoire, avec un volume total de paiements en augmentation de 29% année après année. Une partie de ce succès est due à l’entreprise priorisant les fonctionnalités qui répondent aux besoins des consommateurs pendant le Covid-19, comme les QR codes pour le paiement sans contact.

Les emplacements d’annonces pour mobile ont augmenté de 70% pendant la pandémie. Sur un réseau publicitaire majeur aux États-Unis, les emplacements d’annonces pour iPhone ont augmenté de 70% de janvier 2020 à de nouveaux sommets en juin 2020.

Les annonces interstitielles ont augmenté de 205% pendant cette période, ce qui représente 54% de tous les formats d’annonces placés sur ce réseau publicitaire en juin 2020, contre 30% en janvier 2020.
Les bannières ont augmenté de 50%, tandis que les annonces vidéo ont augmenté de 5%, elles représentaient 38% du total des emplacements d’annonces en juin 2020, contre 62% en janvier 2020. Malgré des vents contraires macroéconomiques et une réduction des budgets marketing, la portée inégalée du mobile avec l’engagement continue d’attirer une forte croissance des emplacements publicitaires sur mobile.

Lire aussi
Tech

Comment réduire le doomscrolling ?

Doomscrolling et doomsurfing sont de nouveaux termes faisant référence à la tendance à continuer à surfer ou à faire défiler les mauvaises...