Publié le 9 novembre 2020, modifié le 10 novembre 2020.
Par La Rédaction

Le bateau d’Alex Thomson sur le Vendée Globe embarque des nouvelles technologies de connectivité et sensorielles

Publié le 9 novembre 2020, modifié le 10 novembre 2020.
Par La Rédaction
Photo : Alex Thomson Racing - Nokia Bell Labs

Photo : Alex Thomson Racing - Nokia Bell Labs

Nokia Bell Labs souhaite mettre les technologies à l'épreuve dans les océans du monde. Ils ont optimisé les performances du skipper et du bateau avec l'objectif singulier de remporter le Vendée Globe 2020. Il y a environ 350 capteurs au total sur Hugo Boss.

Cette course mythique du Vendée Globe embarque à son bord cette année 33 skippers, dont Alex Thomson qui fait la course autour du monde à la voile sans assistance et sans escale pour la 5ème fois sur son bateau Hugo Boss qui part avec une furieuse envie de gagner et décrocher l’Everest de la Voile en moins de 67 jours ! Il embarque une technologie de pointe développée par Nokia Bell Labs qui renforcera le skipper dans sa tentative de devenir le premier marin britannique à remporter cette course emblématique du Vendée Globe, ce serait parfait 🙂

Le partenariat technologique, qui a débuté en septembre 2018, a permis à Nokia Bell Labs de travailler aux côtés d’Alex Thomson Racing et de son bateau de 60 pieds IMOCA (International Monohull Open Class Association) pour adapter les technologies existantes et développer de nouvelles technologies de connectivité et sensorielles dans des environnements extrêmes et critiques. Cela optimisera et améliorera les performances du skipper et du bateau.

Le bateau utilise des technologies allant de l’intelligence augmentée et des appareils portables aux capteurs, en passant par l’apprentissage automatique, l’analyse et les réseaux de communication avancés. Le partenariat cherche à optimiser la performance humaine d’Alex Thomson tout en découvrant et en créant des technologies pour l’ère 5G qui peuvent améliorer l’IoT industriel et la mission des réseaux critiques, afin qu’ils puissent fonctionner dans des environnements physiques difficiles.

HUB Skipper & Bateau

Cette course est avant tout une aventure humaine, une course stratégique qui doit prendre en compte la météo, avec des skippers qui connaissent et aiment la mer. Ce que vient de faire Nokia Bell LABS avec la Team de Alex Thomson prépare ce que devrait être les futures courses de voile pour être au plus prêt du skipper et du bateau, des éléments de plus dans les prises de décisions.

Le microcosme mis à disposition par Nokia Bell LABS à la team d’Alex Thomsom est une partie de la concentration plus large de l’automatisation industrielle et l’IoT compatible 5G qui sera déployée dans les années à venir. Les innovations créées grâce à ce partenariat ont des applications industrielles claires, y compris l’automatisation d’usine, les villes intelligentes ou les véhicules miniers autonomes.

Les capteurs avancés collectent une grande quantité de données liées à l’analyse de données et aux algorithmes d’apprentissage automatique. Alex porte un dispositif de détection sur mesure pour surveiller en permanence son bien-être physiologique (y compris la fréquence cardiaque, les mouvements, le sommeil, la consommation de calories). L’évaluation du travail physiologique est dérivée des données de fréquence cardiaque d’Alex et est calculée à l’aide d’un algorithme, développé et calibré par Nokia Bell Labs. Ce réseau de capteurs renforcés est complété par neuf caméras pour fournir des flux vidéo en direct pour une vue complète à 360 degrés du bateau et des voiles. Pour guider Alex vers une prise de décision efficace, Nokia Bell Labs a créé des applications mobiles personnalisées pour la visualisation des données à bord.

 

Alex Thomson a un nouveau bateau IMOCA 60 HUGO BOSS qui a couté plus de 5M€, il ne pèse que 7,6 tonnes (Le Charal, favori aussi pèse 8 tonnes). Il est équipé d’une technologie de pointe et de solutions de communication basées sur les innovations de Nokia Bell Labs. Une connectivité transparente et fiable fournit des informations météorologiques opportunes pour les systèmes de navigation et de routage, et permet à Alex de rester connecté avec sa famille et ses fans à terre dans des conditions difficiles dans les régions les plus reculées du monde. Un serveur embarqué d’intelligence et de calcul de bord collecte, stocke et analyse les données de tous les capteurs et s’interface avec les systèmes critiques du bateau. Conçu pour les environnements difficiles et optimisé pour la taille, le poids et la consommation d’énergie, il sert de cerveau central aux modules d’intelligence et d’analyse de données embarquées qui alimentent la prise de conscience et l’optimisation en temps réel du bateau.

Un pilote automatique intelligent augmenté utilise des modèles et des algorithmes d’apprentissage automatique sophistiqués pour améliorer les performances, la robustesse et la stabilité du système de pilote automatique embarqué grâce à des ajustements automatisés et à la prédiction des performances. Une interface humaine facile à utiliser permet à Alex de configurer et d’ajuster les paramètres du pilote automatique.

Lire aussi
Télécom

La 5G au centre du Retail

Les ressources fournies par la 5G pour permettre le déploiement généralisé de réseaux sur site et privés donneront, pour la première fois...