Publié le 19 août 2020, modifié le 19 août 2020.
Par La Rédaction

Google souhaite construire le plus grand réseau de détection des tremblements de terre au monde

Publié le 19 août 2020, modifié le 19 août 2020.
Par La Rédaction

Google a vu une opportunité d'utiliser Android pour fournir aux gens des informations et utile sur les tremblements de terre lorsqu'ils effectuent des recherches, ainsi qu'un avertissement de quelques secondes pour se mettre en sécurité, ainsi que leurs proches.

Les tremblements de terre se produisent quotidiennement dans le monde, avec des centaines de millions de personnes vivant dans des régions sujettes aux tremblements de terre. Une alerte précoce peut aider les gens à se préparer à secouer, mais l’infrastructure publique pour détecter et alerter tout le monde en cas de tremblement de terre est coûteuse à construire et à déployer.

Le Centre national d’information sur les tremblements de terre localise désormais environ 20 000 tremblements de terre dans le monde chaque année, soit environ 55 par jour. L’année avec le plus grand total a été 2010, avec 24 séismes majeurs (supérieurs ou égaux à 7,0).

Google a collaboré avec le United States Geological Survey (USGS) et le California Governor’s Office of Emergency Services (Cal OES) pour envoyer des alertes sismiques, alimentées par ShakeAlert (qui fonctionne sur Apple), directement aux appareils Android en Californie. Développé par les principaux sismologues du pays, le système ShakeAlert utilise les signaux de plus de 700 sismomètres installés à travers l’État.

Construire le plus grand réseau de détection des tremblements de terre au monde

Google souhaite aller plus loin que la Californie, en 2021 des alertes de tremblement de terre vont arriver dans plus d’États et de pays en utilisant la détection de tremblement de terre par le smartphone Android. En espérant que Apple rejoigne le projet excellent !

L’installation d’un réseau au sol de sismomètres, comme l’a fait la Californie, peut ne pas être faisable dans toutes les zones touchées du monde entier. Google utilise donc la portée de la plate-forme Android pour aider à détecter les tremblements de terre. Bientôt votre téléphone Android pourra faire partie du système d’alerte de tremblement de terre Android, où que vous viviez dans le monde.

Tous les smartphones sont équipés de minuscules accéléromètres capables de détecter les signaux indiquant qu’un tremblement de terre pourrait se produire. Si le téléphone détecte quelque chose qui, selon lui, pourrait être un tremblement de terre, il envoie un signal à notre serveur de détection de tremblement de terre, avec un emplacement approximatif de l’endroit où la secousse s’est produite.

Le serveur combine ensuite les informations de nombreux téléphones pour déterminer si un tremblement de terre se produit. Il faut lutter essentiellement avec la vitesse de la lumière (qui est à peu près la vitesse à laquelle les signaux d’un téléphone voyagent) contre la vitesse d’un tremblement de terre. Et heureusement pour nous, la vitesse de la lumière est bien plus rapide!

Google a travaillé avec des experts en sismologie et catastrophes de renommée mondiale, le Dr Richard Allen , le Dr Qingkai Kong et le Dr Lucy Jones, pour développer cette approche participative de détection des tremblements de terre dans le monde entier.

Les services d’alertes SMS avec les opérateurs mobiles ont été délaissés par quasiment tous les états dans le monde, alors que le potentiel est là, et bien ce sera les GAFA qui prennent l’initiative est elle est légitime ! Facebook a mis en place pendant la périodes des attentats à Paris, Safety Check qui permet aux internautes d’informer leurs amis qu’ils sont en sécurité. Le contrôle de sécurité de Facebook encourage les gens à faire savoir à leurs amis et à leur famille qu’ils sont en sécurité après un incident dangereux, comme une catastrophe naturelle ou un attentat terroriste.

Lire aussi