Publié le 31 janvier 2008, modifié le 16 octobre 2014.
Par La Rédaction

Go pour le m-banking, pas si sur !

Publié le 31 janvier 2008, modifié le 16 octobre 2014.
Par La Rédaction

Les utilisateurs sont prêts à profiter du m-banking. Le manque de technologies standard et de business model harmonieux entre opérateurs et établissements financiers ralentit cependant l’essor du marché.Les transactions par mobile représenteront plus de 587 milliards de dollars en 2011 dans le monde, annonce Juniper Research. Un chiffre généré par plus de 610 millions d’utilisateurs à cette date. Selon le cabinet, le téléphone portable devrait d’ailleurs représenter à terme une révolution similaire à celle de la généralisation des distributeurs de billet. Avec un atout supplémentaire pour le téléphone : la mobilité totale. Plusieurs facteurs stimulent cette migration des services financiers vers le mobile. Premier en lice : la demande du consommateur. Selon Juniper, les services déployés dans plusieurs régions, à titre expérimental ou commercial, ont reçu un accueil globalement favorable. Source et suite ici

Partager