Publié le 27 octobre 2020.
Par La Rédaction

Faites l’expérience de la conduite autonome, direction Pekin !

Publié le 27 octobre 2020.
Par La Rédaction

La Chine accélère sur ce sujet, n'importe qui à Pékin peut demander une expérience de voiture autonome avec le projet Baidu Apollo. Cela fait 7 ans que Baidu a commencé à développer la conduite autonome en 2013.

En 2017, Baidu a lancé la plate-forme Apollo. Depuis lors, elle est passée de la conduite automatique sur des voies fixes, des routes urbaines simples et des autoroutes à surface limitée à la conduite automatique sur les routes urbaines. En ce qui concerne le domaine de la conduite autonome des véhicules de tourisme, Google Waymo aux États-Unis et Baidu Apollo en Chine sont en tête dans leurs territoires respectifs. Beaucoup de startups, d’entreprises ont été lancées, certaines avancent, d’autres ont disparu, mais il est difficile de voir lequel a émergé pour surpasser les deux grands géants de la recherche. Les véhicules préinstallés et produits en série, “experienced AI driver” et le service de conduite à distance 5G sont les trois principaux composants de la conduite entièrement automatisée.

Apollo a effectué plus de six millions de kilomètres d’essais routiers avec un minimum record de zéro accident. Ayant transporté plus de 100 000 passagers dans 27 villes à travers le monde.

Les zones d’essai ouvertes se trouvent toutes sur les routes d’essai de conduite automatisées délimitées par Pékin dans deux zones, l’une au nord-ouest et l’autre au sud-est de la mégapole de plus de 12 millions d’habitants. Les essais sont de 10h00 à 16h00 tous les jours. L’expérience est possible via l’application de la plate-forme Apollo, ou vous pouvez directement prendre un taxi sur la carte Baidu et choisir la conduite automatique, choisir votre propre station de prise en charge et de dépose, et vous pouvez descendre comme vous le faites habituellement pour un taxi.

Le processus d’attente pour que le conducteur prenne la commande peut être un peu long, car la plupart des gares routières sont pleines de gens qui attendent de faire l’expérience des véhicules autonomes. Pékin compte actuellement un total de 73 véhicules qualifiés pour des tests de conduite autonome, dont 55 à Baidu. Cependant, seuls 45 de ces véhicules sont éligibles aux tests habités, dont 40 à Baidu. Baidu Apollo accélère avec des tests de conduite dans deux villes, Changsha (Hunan) et Cangzhou (Hebei). Pékin est la troisième ville à ouvrir des tests de conduite. Les équipes d’Apollo ont révélé que depuis le 13 octobre, plus de 2 000 commandes ont été reçues, il est donc évident que ces 40 véhicules sont justes. Les tests sont faits avec un conducteur qui garde les mains sur le volant afin que s’il rencontre une situation ou l’IA ne pouvait pas bien gérer, il prenne le relais manuellement, puis repassera en mode de conduite automatique.

Voiture

L’intérieur d’un véhicule autonome est légèrement différent de celui d’un taxi ordinaire. Par exemple, ci-dessous cette ceinture de sécurité personnalisée avec le logo Apollo.

Devant la banquette arrière, il y a un écran, qui peut être utilisé pour interagir avec les passagers. Un klaxon est installé sur la porte, et il y a un mini rétroviseur sur le côté du siège arrière, qui permet aux passagers de voir s’il y a une voiture derrière lorsqu’ils descendent. Après être monté dans la voiture, vous devez scanner le QR Code sur le pavé pour confirmer que le passager et le véhicule sont bien enregistrés. Vous pourrez ensuite afficher ensuite les informations d’itinéraire.

La voiture affichera automatiquement une interface de conduite qui sera face à vous, avec la progression de votre itinéraire avec de nombreuses informations autour de la voiture. Elle peut atteindre environ 50 à 60 km/h s’il s’agit d’un tronçon de route ordinaire, et 30 à 40 km/h s’il s’agit d’un virage à une intersection. Étant donné qu’il y a beaucoup d’intersections et de feux de circulation dans Pékin, la conduite globale ne sera pas trop rapide. Pendant tout le processus de conduite, le système de conduite automatique peut éviter avec précision les piétons, les vélos et les motos.

5G

Le service de conduite à distance 5G est un complément indispensable à la voiture de Baidu et permet aux opérateurs humains d’accéder à distance aux véhicules en cas d’urgence exceptionnelle. La voiture est alimenté par des systèmes de transport intelligents (V2X), ainsi que par la bande passante et une vitesse de réponse élevées des réseaux 5G, le service de conduite à distance 5G est engagé instantanément pour fournir une assistance immédiate aux opérateurs humains distants lorsque l’utilisateur ou le système change en mode de conduite parallèle. Tous les opérateurs humains à distance ont suivi plus de 1 000 heures de formation à la conduite basée sur le cloud sans aucun accident, afin de pouvoir assurer la sécurité des passagers et des piétons en mode de conduite non autonome. Ci-dessous, un opérateur distant présente le service de conduite à distance 5G, qui permet une intervention humaine instantanée en cas d’urgence extraordinaire.

Avec ces progrès, la conduite sans pilote créera un nouvel écosystème de transport partagé, et l’industrie de la conduite autonome entrera dans la phase de commercialisation complète en 2025.

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles China S47

Avoir un œil sur ce qui se passe en Asie est le but de cette veille Tech orientée vers le meilleur de l'innovation et l'industrie mobile, on...