Publié le 8 juillet 2024, modifié le 8 juillet 2024.
Par La Rédaction
App

Espoir pour Alzheimer : l’application MindAhead transforme les traitements !

Publié le 8 juillet 2024, modifié le 8 juillet 2024.
Par La Rédaction

MindAhead est une thérapie numérique pour l'Alzheimer grâce à l'activation comportementale à travers une app. Idéale pour ralentir le déclin cognitif, cette stratégie thérapeutique aide à retrouver le plaisir des activités quotidiennes. Un tiers des personnes de plus de 65 ans souffrent de troubles cognitifs légers.

Avec 1 million de nouveaux cas de démence sont diagnostiqués chaque mois dans le monde, l’Europe est la région la plus touchée, avec 14,1 millions de cas, soit près de 25 % du total mondial. Il n’existe actuellement aucun traitement curatif pour la maladie d’Alzheimer.

Un défi pour la médecine moderne

Lorsqu’un patient se rend chez son médecin se plaignant de troubles de la mémoire ou d’autres symptômes liés à des “troubles cognitifs légers”, les solutions actuelles se révèlent souvent insuffisantes. Le praticien dispose, en effet, de peu d’outils pour prendre en charge ce type de problèmes lorsqu’ils sont encore à un stade précoce. La solution proposée est souvent d’attendre l’aggravation des symptômes.

MindAhead : une solution novatrice dans le traitement du déclin cognitif

En réponse à cette problématique, Nina Kiwit, une entrepreneure basée à Berlin, a co-fondé MindAhead. Cette entreprise a pour objectif de ralentir la progression des troubles cognitifs légers grâce à une application prescrite aux patients qui en sont atteints.

L’application est spécialement conçue pour les personnes souffrant de troubles cognitifs légers et de démence précoce. Elle utilise des commandes simples, une police de grande taille et un support visuel pour faciliter la navigation des utilisateurs. Elle  accompagne les utilisateurs dans des casse-tête et des exercices physiques visant à stimuler la fonction cérébrale. À court terme (trois à six mois), l’objectif est d’améliorer de manière tangible la qualité de vie. À plus long terme (deux ans), elle vise à inverser la tendance du déclin cognitif et à ralentir la progression vers la démence.

La thérapie par activation comportementale :

L’approche thérapeutique de MindAhead se distingue par l’utilisation de la “thérapie par activation comportementale”, une stratégie qui a fait ses preuves dans le traitement de la dépression. Cette thérapie aide les personnes à retrouver une vie active et à mener des activités qui leur procurent du plaisir ou qui ont une signification pour elles.

Cette méthode est relativement récente dans le traitement des troubles cognitifs. Une étude clinique réalisée aux États-Unis en 2018 a adapté cette approche pour les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs et de démence. Les résultats ont été édifiants : avec cette thérapie, seulement 1% des patients ont montré un déclin cognitif significatif dans les deux années qui ont suivi, contre 9% pour les patients qui n’étaient pas sous ce programme.

Lancement de l’application en Allemagne :

MindAhead a également été stratégique dans la construction de partenariats techniques. Plus récemment, NeuroSys d’Ulm est devenu membre fondateur du projet, développant un portail médical qui relie l’application grand public aux soins cliniques. Les résultats de MindAhead ont été jusqu’à présent positifs. L’équipe a testé la plateforme avec plus de 50 patients et a ensuite mené un essai clinique avec 50 autres. Ils attendent les résultats de leur dernière étude cet automne.

Une population importante, âgée de 60 à 75 ans, pourrait bénéficier des outils développés par MindAhead pour retarder la progression de la démence et améliorer leur qualité de vie.

 

Lire aussi