Publié le 30 juin 2021, modifié le 30 juin 2021.
Par La Rédaction

Elon Musk : “L’objectif principal de Starlink n’est pas de faire faillite” – MWC21

Publié le 30 juin 2021, modifié le 30 juin 2021.
Par La Rédaction

Lors d'une conférence sur le MWC, Elon Musk a présenté les objectifs et enjeux de son opérateur Internet par satellite au Mobile World Congress, Starlink. Starlink vise à atteindre 500 000 utilisateurs l'année prochaine !

Elon Musk, était l’un des conférenciers vedettes du Mobile World Congress, qui est apparu virtuellement depuis la Californie pour raconter les projets de Starlink, son service Internet par satellite, qui se veut un lien intermédiaire entre la technologie 5G et la fibre optique pour réduire la fracture numérique. Aujourd’hui, environ la moitié de la population mondiale, soit environ 3,7 milliards de personnes, n’a pas accès à Internet.

Starlink a lancé plus de 1 700 satellites en orbite terrestre basse depuis 2018

Comme cela a été amplifié lors de la récente pandémie, la connectivité peut avoir un effet transformateur sur la vie des personnes à travers le monde. À cette fin, SpaceX s’appuie sur son expérience dans la construction de fusées et d’engins spatiaux pour déployer Starlink, le système Internet haut débit le plus avancé au monde, capable de fournir un accès Internet haut débit à des endroits où l’accès n’était pas fiable ou totalement indisponible.

Dans sa présentation, le propriétaire de Tesla et de SpaceX, la maison mère de Starlink, a développé quels seront les points clés de ce projet, en anticipant d’abord son objectif fondamental : “Quand j’ai fondé Starlink, ils m’ont posé cette question et je réponds encore que l’objectif n’est pas faire faillite”. Et bien que la déclaration puisse distiller de l’ironie, surtout à voir le demi-sourire de l’homme d’affaires qui l’a accompagnée, elle est absolument pragmatique si l’on connaît les fondements de Starlink et l’évolution de projets comme Tesla, qui est en déficit depuis de nombreux trimestres. “Sûrement avant d’atteindre un flux positif de la maison, nous dépenserons au moins 5 milliards de dollars et peut-être jusqu’à 10 milliards …”

À ces montants, il faudra ajouter un autre investissement ultérieur pour l’entretien et l’expansion du réseau satellitaire qui pourrait entraîner des dépenses allant jusqu’à 30 milliards de dollars. Créer un réseau avec lequel fournir Internet à toute la planète n’est pas une mince affaire, l’année prochaine l’entreprise vise à atteindre 500 000 utilisateurs, en particulier dans le domaine des entreprises, par rapport aux 69 000 actuels le mois prochain, il atteindra une couverture dans le monde entier sauf dans les pôles, étant actif désormais dans 12 pays. Comme cela s’est produit avec les ententes commerciales précédentes, Musk entend avec Starlink ouvrir une nouvelle fenêtre commerciale en offrant un service Internet capable d’atteindre les points les plus éloignés, où il n’y a aujourd’hui aucun intérêt à investir dans des technologies telles que la 5G, encore en phase d’expansion.

Par conséquent, au centre de la proposition de cet opérateur se trouve la réduction de la fracture numérique tant discutée, un concept qui a été présent dans de nombreuses conférences du Mobile World depuis des années, Google, Facebook ont eux aussi eu leur projet présenté au MWC les autres années, mais à ce jour tous ont été abandonnés !

Elon Musk a rappelé “Il y a un besoin mondial de connectivité, mais c’est limité ou cher, donc Starlink veut desservir ces 3% ou 5% plus difficiles à couvrir par les opérateurs” Pour le moment, Starlink a réussi à mettre en orbite 1 500 satellites générant 30 téraoctets par seconde et, selon Elon Musk, “personne n’a ce niveau de sophistication avec la technologie des antennes phasées, avec une latence inférieure à 20 millisecondes, similaire à celle de la fibre et de la 5G”

Il a laissé entendre aussi deux accords très importants avec deux des plus importants opérateurs de télécommunications au monde, qui sera révélé par SpaceX prochainement

L’utilisateur

Il dispose d’une antenne parabolique et d’un récepteur pour recevoir le service dans un kit similaire à celui utilisé dans les zones rurales pour disposer d’un réseau de garanties et dans lequel Starlink s’est concentré. Quant aux prix du package technique, le montant est d’environ 300 euros auxquels il faudrait ajouter 100 autres en matière d’abonnement.

De nombreux utilisateurs individuels paient 99 $ par mois pour Internet dans le cadre de la version bêta, en utilisant un ensemble qui coute environ 499 $ d’une antenne parabolique Starlink à alignement automatique et d’un routeur Wi-Fi. SpaceX promet des vitesses de téléchargement de 100 Mbps et de téléchargement de 20 Mbps.Le coût de chaque terminal Starlink est de 499 $ pour les consommateurs, Musk a admis lors de la conférence que chaque terminal coûte le double de SpaceX, plus de 1 000 $.

Lire aussi
Télécom

15 news premium “free” sur la 5G

Chaque mois, 1 newsletter est entièrement gratuite, c'est le cas pour celle d'aujourd'hui. Si vous souhaitez soutenir la démarche et que ça...
Télécom

Les réseaux non terrestres 5G

5G et réseaux non terrestres couvre en détail la communication par satellite qui peut potentiellement jouer un rôle important dans l'exploitation...