Publié le 30 mars 2017, modifié le 30 mars 2017.
Par La Rédaction

Confier la responsabilité de son agenda, à l’AI

Publié le 30 mars 2017, modifié le 30 mars 2017.
Par La Rédaction

Confier la responsabilité de son agenda AI à une “personne” extérieure est un gage de confiance

Confier la responsabilité de son agenda à une “personne” extérieure est un gage de confiance : Julie choisit des créneaux en votre nom, échange avec vos interlocuteurs en votre nom etc. Mais jusqu’à présent, elle ne prenait pas la responsabilité de valider les personnes avec qui vous prenez RDV ; c’est vous, en tant qu’utilisateur, qui donnez votre accord pour que Julie organise des rencontres, réunions, call avec les interlocuteurs qui vous contactent.

Cette approche a du sens pour les personnes que vous ne connaissez pas, qui ne font pas partie de votre réseau ; nous ne souhaitons pas “ouvrir l’accès à votre agenda” à tout le monde. Mais et les autres, ceux en qui vous avez confiance ?

[Soyez polis envers tous, mais intimes avec peu ; et choisissez-les bien avant de leur faire confiance. George Washington.]

Julie est un nouveau genre d’employé à Intelligence Artificielle qui gère automatiquement l’agenda professionnel de son utilisateur : Julie planifie, organise, annule, crée des événements professionnels, envoie des invitations… Grâce à un algorithme d’apprentissage, Julie s’adapte aux préférences et habitudes de l’utilisateur.

Pour déléguer une tâche à Julie, il suffit de la mettre en copie des emails. Julie échange ensuite avec le ou les interlocuteur(s) en question et planifie les rendez-vous en se basant sur le calendrier et les préférences de l’utilisateur. Ce dernier est toujours en copie, pour rester informé des possibles changements. Julie remplit automatiquement son agenda.

Toujours plus d’autonomie

Lorsque Julie reçoit une demande de rendez-vous de la part d’un interlocuteur, par défaut Julie demande systématiquement confirmation à l’utilisateur s’il souhaite ou non organiser un rendez-vous avec cette personne. Avec la nouvelle fonctionnalité des « Cercles de Confiance », l’utilisateur indique à Julie les personnes qui font partie de son « cercle », c’est-à-dire avec lesquelles elle peut automatiquement accepter et organiser un rendez-vous sans avoir besoin de sa validation. L’utilisateur sera en copie des échanges entre Julie et l’interlocuteur et pourra toujours demander à Julie d’annuler ou de reporter un rendez-vous.

Pour Julien Hobeika, cofondateur de Julie Desk « Cette fonctionnalité nous a été demandée par nos utilisateurs, il y a en effet toujours un pourcentage non négligeable de nos relations qui sont dans un degré de proximité et de confiance tels que trop de formalisme serait malvenu. Avec cette fonctionnalité, Julie agit comme le (la) fidèle assistant(e) de chair et d’os qui connait son employeur et sait être autonome et proactif(ve) quand il le faut. Bref l’AI devient plus autonome et humaine ».

Partager
Lire aussi