Publié le 24 janvier 2024.
Par La Rédaction

AWS investit 15 milliards de dollars dans le développement de l’IA au Japon

Publié le 24 janvier 2024.
Par La Rédaction

Découvrez comment AWS injecte un colossal investissement de 15 milliards de dollars pour booster l'intelligence artificielle au Japon !

Dans un contexte où le Japon déploie des efforts considérables pour se positionner comme un acteur mondial majeur dans le domaine de l’Intelligence Artificielle (IA), Amazon Web Services (AWS) a dévoilé son intention d’investir pas moins de 2.6 trillions de yens (soit 15.2 milliards de dollars) dans l’infrastructure de cloud computing du pays d’ici 2027. Selon les informations relayées par Reuters, AWS prévoit d’utiliser ces capitaux pour développer ses installations cloud à Tokyo et Osaka. Cette expansion vise deux objectifs principaux :

  • Soutenir l’économie de l’IA du pays,
  • Et répondre à une demande clientèle en forte croissance.

Cet investissement s’inscrit dans la continuité d’un précédent engagement financier de la part d’AWS, qui a déjà injecté 1.5 trillion de yens entre 2011 et 2022. Cette initiative intervient alors que le Japon intensifie ses efforts pour stimuler le développement de l’IA dans divers secteurs.

SoftBank Group et le gouvernement japonais, des acteurs clés de l’IA

Par ailleurs, SoftBank Group s’est également distingué comme un acteur japonais de premier plan dans l’avancement de l’IA. En effet, sa division mobile a conclu un accord avec OpenAI pour proposer des services alimentés par cette technologie dès 2023. De son côté, le gouvernement japonais a également pris des initiatives notables dans ce domaine. En 2023, il a établi des liens avec des représentants de l’Union Européenne pour explorer des possibilités de coopération autour des technologies clés et de la gouvernance de l’IA. Il convient également de mentionner que le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a déjà eu des entretiens avec Sam Altman, CEO d’OpenAI, et Jansen Huang, CEO de Nvidia, pour discuter de l’infrastructure de l’IA et des semi-conducteurs du pays.

Google investit un milliard de dollars au Royaume-Uni

Dans un effort continu pour booster les services numériques au Royaume-Uni, Google, qui appartient à Alphabet, a récemment détaillé un investissement de $1 milliard destiné à la construction d’un nouveau centre de données dans le pays. L’annonce de ce nouvel investissement s’ajoute à d’autres développements immobiliers de Google au Royaume-Uni. Citons par exemple l’accord de collaboration de recherche pluriannuel avec l’Université de Cambridge et le déploiement d’un câble sous-marin reliant le Royaume-Uni à l’Espagne et aux États-Unis. Le futur centre de données sera implanté au sud du Royaume-Uni, sur un terrain de 33 acres que Google a acquis en 2020. Celui-ci aura pour mission de fournir une gamme variée de services tel que :

  • Le cloud,
  • La cartographie,
  • La recherche et,
  • Les services de collaboration.

Il est important de noter que Google a une présence bien établie au Royaume-Uni. En effet, la division de recherche en IA de l’entreprise, DeepMind, y a son siège. De plus, Google opère dans ce pays depuis plus de 20 ans et y emploie actuellement plus de 7 000 personnes.

Lire aussi