Publié le 13 décembre 2021, modifié le 13 décembre 2021.
Par La Rédaction

Attitudes et utilisations des consommateurs face aux crypto-monnaies

Publié le 13 décembre 2021, modifié le 13 décembre 2021.
Par La Rédaction
Création : servicesmobiles

Création : servicesmobiles

40 % des usagers de crypto-monnaies seraient susceptibles de changer de banque principale pour un établissement proposant des services de cryptomonnaies. La crypto représente un véritable changement technologique pour les échanges monétaires et la propriété numérique !

Selon une étude publiée aujourd’hui par Visa, la quasi-totalité des personnes interrogées, gérant les finances de leur ménage, ont connaissance des cryptomonnaies (94 %). Que ce soit pour les institutions financières désireuses d’attirer ou de fidéliser les clients avec une offre crypto, les commerçants qui cherchent à se plonger dans les NFT, ou les banques centrales qui se positionnent sur les monnaies numériques, comprendre l’écosystème des cryptos est une première étape essentielle. Grâce à leur travail avec plus de 60 plates-formes spécialisées en crypto-monnaies, le réseau mondial de consultants et d’experts produits de Visa dispose d’une expertise approfondie pour aider les institutions financières à évaluer l’opportunité que représente les cryptos.

Cela peut passer par le développement de stratégies concrètes ou le lancement de programmes pilotes liés aux nouvelles expériences utilisateurs, et par des innovations telles que des programmes de récompenses en cryptos ou la possibilité d’avoir des monnaies numériques de banques centrales (central bank digital currency, CBDC) intégrées à des portefeuilles de consommateurs.

Dans l’étude mondiale “The Crypto Phenomenon : Consumer Attitudes & Usage”, Visa a constaté que près d’un tiers des personnes interrogées a déjà utilisé des cryptos, soit comme moyen d’investissement, soit comme moyen d’échange. Et à l’échelle mondiale, près de 40 % des détenteurs de cryptomonnaies interrogés déclarent qu’il est probable ou très probable qu’ils changent de banque principale pour un établissement offrant des produits liés aux cryptomonnaies au cours des 12 prochains mois.

En interrogeant plus de 6 000 décideurs financiers avec 5 profils (image ci-dessous) présents sur huit marchés (Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Brésil, États-Unis, Hong Kong et Royaume-Uni), l’étude de Visa a permis de découvrir les éléments suivants :

  • La couverture médiatique des cryptos a un impact. La connaissance des crypto-monnaies est presque universelle, à 94 % au niveau mondial, parmi les participants à l’enquête qui ont le contrôle des finances de leur ménage.
  • Une part importante utilise ou investit en cryptomonnaie : près d’un adulte sur trois connaissant les cryptomonnaies en possèdent ou en utilise déjà et la majorité de ce groupe (62 %) affirme que leur utilisation a augmenté au cours de l’année écoulée.
  • L’engagement est plus élevé dans les marchés émergents. 37 % des consommateurs sensibilisés aux crypto-monnaies dans les marchés émergents utilisent ou possèdent des cryptomonnaies, contre 29 % dans les marchés développés.
  • Parmi les principales motivations figurent la constitution d’un patrimoine et la conviction que la crypto est l’avenir des services financiers. Les principaux facteurs qui poussent à posséder et à utiliser des crypto-monnaies sont le désir de participer au « mouvement financier du futur » (42 %) et la volonté de se constituer un patrimoine (41 %), deux motivations tournées vers l’avenir.
  • Les cartes liées aux cryptos et les récompenses en cryptos sont attractives. Parmi les détenteurs actuels de crypto-monnaies, 81-% se disent intéressés par des cartes de paiement liées aux cryptos, qui permettent de convertir et de dépenser des cryptomonnaies chez les commerçants où ils font leurs achats, de la même façon qu’ils peuvent utiliser leur carte de débit ou de crédit. 84 % sont intéressés par les récompenses en crypto-monnaies, qui permettent de gagner des cryptos lorsqu’ils font des dépenses par carte.
  • Les consommateurs à la recherche de produits cryptos sont prêts à changer de banque. À l’échelle mondiale, 18 % des participants de l’enquête déclarent qu’il est probable ou très probable qu’ils changent de banque principale pour une banque proposant des produits liés aux cryptomonnaies au cours des 12 prochains mois. C’est particulièrement vrai au sein des marchés émergents, où ce chiffre grimpe à 24 %. Parmi les consommateurs qui possèdent déjà des crypto-monnaies, près de 40 % sont prêts à faire le changement.

Changement

Avec la révolution mobile et les wallet, les CB ont tenu bon avec les banques, y compris toutes les néobanques proposant une carte soit visa, soit Mastercard… – elle reste pour beaucoup un élément physique indispensable, mais pour combien de temps ? Certes, les 15-25 ans sont un marché en vue des fintechs avec toujours l’émission d’une carte physique. Mais leurs consommations se dématérialisent de plus en plus pour n’être que des plugin dans un navigateur comme Metamask ou Temple !

C’est vrai, il y a des dizaines de millions de points de vente dans le monde qui acceptent les CB, l’impulsion de donner les moyens de dépenser des crypto avec ce réseau est importante et même indispensable pour démocratiser un certain marché (BtC) autour de la cryptomonnaie, celui des dépenses.

De plus, Visa estime que les NFT représentent l’évolution et la prochaine étape du commerce électronique. Étant donné l’intérêt important des marchands, des marques et des plates-formes de contenu qui cherchent à participer à l’écosystème du commerce NFT, Visa peut se féliciter d’offrir un tiers de confiance aux consommateurs. Chaque banque devrait avoir une stratégie de cryptographie et Visa souhaite ne pas perdre l’écosystème et être le pont entre les banques et l’écosystème crypto.

Tout reste à faire…

Lire aussi
Business

Adyen lance Tap to Pay sur iPhone

Tap to Pay sur iPhone permet aux entreprises d'utiliser les iPhones pour accepter les paiements sans contact sans avoir besoin d'acheter ou de...