Publié le 27 mars 2024, modifié le 27 mars 2024.
Par Christophe Romei

Apple abandonne son projet de construire ses propres écrans

Publié le 27 mars 2024, modifié le 27 mars 2024.
Par Christophe Romei

Apple renonce à son ambitieux projet de construction de ses propres écrans : Qu'est-ce qui a bien pu se passer ?

L’avènement des écrans microLED représente une révolution technologique majeure dans le marché des smartphones, promettant de transformer notre expérience visuelle. Ces écrans, réputés pour leur luminosité exceptionnelle, leur efficacité énergétique et leur longévité supérieure, se posent en concurrents directs des technologies OLED et LCD actuelles. Les microLED offrent un contraste et une gamme de couleurs améliorés, assurant ainsi des noirs plus profonds et des couleurs plus vives, ce qui est crucial pour le streaming vidéo, les jeux, et l’utilisation en extérieur sous la lumière directe du soleil. N’oublions pas que les TV avec le microLEd offre la transparence !

Dans un marché où les consommateurs recherchent constamment la meilleure expérience visuelle et d’usage, l’intégration de la technologie microLED pourrait devenir un avantage compétitif significatif pour les fabricants de smartphones. Cependant, les défis restent importants, notamment en termes de coûts de production et de miniaturisation des composants. Surmonter ces obstacles est crucial pour rendre cette technologie accessible et exploitable à grande échelle. À mesure que la demande pour des appareils plus performants et économes en énergie croît, l’industrie des écrans microLED se prépare à jouer un rôle central dans l’évolution future des smartphones.

Les avantages significatifs par rapport aux technologies actuelles LCD et OLED :

  • Meilleure qualité d’image : contraste infini, noirs profonds, couleurs vives et large gamme de couleurs.
  • Luminosité accrue : idéal pour une utilisation en plein soleil.
  • Efficacité énergétique supérieure : meilleure autonomie pour votre smartphone.
  • Durée de vie plus longue : moins de risque de brûlure d’écran.
  • Flexibilité et résistance accrues : pour des smartphones plus robustes.

Un revirement stratégique pour Apple notable, selon Bloomberg, le géant de la technologie aurait commencé à abandonner ses efforts internes pour concevoir et développer des écrans de montre intelligente, une décision qui aurait entraîné une série de suppressions d’emplois à travers les États-Unis et l’Asie. On apprend également que, ces dernières semaines, Apple aurait cessé de travailler sur la construction de ses propres microLEDs. Pour rappel, Bloomberg avait indiqué l’année dernière que la firme prévoyait de remplacer les OLEDs de certaines de ses montres par ses propres microLEDs d’ici la fin de l’année 2024. Cependant, cette avancée technologique ne se limiterait pas aux montres. Selon toujours Bloomberg, Apple avait également prévu d’utiliser les microLEDs sur d’autres appareils, tels que les iPhones et les Macs.

D’autant que la première connexion pour Apple au microLED a était l’acquisition de LuxVue en Mai 2014. La société détient de nombreux brevets liés à la microLED qu’Apple avait le potentiel d’utiliser. Il a été rapporté en mars 2018 qu’Apple exploite sa propre ingénierie secrète et usine de fabrication, particulièrement pour la recherche microLED à quelques km de l’Apple Park. En mai 2020, Apple aurait investi 334 millions $ dans une usine dans le nord de Taiwan pour la production de mini LED et panneaux d’affichage microLED.

Les experts estiment que les premiers smartphones MicroLED ne seront pas disponibles avant 2030.

Les enjeux des microLEDs

Les microLEDs représentent un volet important du plan d’Apple visant à internaliser davantage ses composants afin de réduire sa dépendance envers ses fournisseurs. Néanmoins, Bloomberg a souligné que le coût et la complexité de ce projet dépassaient largement les avantages escomptés. En conséquence, Apple a entamé une réorganisation des équipes qui travaillaient sur l’ingénierie des écrans, un effort qui a notamment mené à l’élimination de plusieurs dizaines de postes dans les deux pays. Malgré ses nombreux atouts, la technologie MicroLED n’est pas encore prête pour une adoption massive sur les smartphones. Voici quelques-uns des défis à relever :

  • Coût élevé : la production de masse de micro-LEDs est encore complexe et coûteuse.
  • Taille des pixels : les micro-LEDs sont actuellement trop grandes pour être utilisées sur des écrans de smartphone de taille standard.
  • Consommation d’énergie : l’efficacité énergétique est meilleure que l’OLED, mais peut encore être optimisée.
  • Production à grande échelle : les processus de fabrication doivent être améliorés pour répondre à la demande.

Un projet en gestation depuis sept ans

Initié il y a environ sept ans, ce projet impliquait notamment la construction par Apple de sa propre usine de fabrication d’écrans, située à proximité de son siège à Cupertino, en Californie. Les suppressions d’emplois auraient principalement touché les employés de ce site de fabrication, ainsi que ceux des centres d’ingénierie des écrans d’Apple en Asie, situés près de ses hubs de la chaîne d’approvisionnement. En février dernier, Bloomberg avait également révélé qu’Apple avait renoncé à un effort de plusieurs milliards de dollars pour produire son propre véhicule électrique.

Lire aussi