Publié le 18 novembre 2021, modifié le 25 novembre 2021.
Par Christophe Romei

Airbus, un vol stratosphérique pour simuler la future connectivité

Publié le 18 novembre 2021, modifié le 25 novembre 2021.
Par Christophe Romei

Docomo pense que la HAPS sera une solution prometteuse pour l'extension de la couverture dans l'évolution 5G et 6G.

La connectivité du futur sera un mix des réseaux haut débit spatial, terrestre, sous-marin – Les annonces et les lancements commerciaux ont démarré !

Airbus a démontré depuis les premiers tests en 2018 des liaisons sans fil à large bande depuis son drone Zephyr à haute altitude dans la stratosphère. En collaboration avec NTT Docomo, la station de plate-forme à haute altitude Zephyr S (HAPS) à énergie solaire est restée dans les airs pendant 18 jours aux États-Unis et a fourni une liaison de données agile lors d’un vol stratosphérique pour simuler la future connectivité directe à l’appareil. Les données de test ont été capturées à différentes altitudes et à différentes heures du jour et de la nuit, en se concentrant sur l’évaluation de la manière dont la connectivité est affectée dans la stratosphère par des facteurs tels que les conditions météorologiques, les différents angles d’élévation et les modèles de vol des avions.

Les tests comprenaient diverses bandes passantes pour simuler un service direct à l’appareil du HAPS aux utilisateurs finaux en utilisant un débit faible, nominal et élevé. La démonstration a confirmé la viabilité et la polyvalence du spectre 2 GHz pour les services basés sur HAPS ainsi que l’utilisation d’une bande étroite (450 MHz) pour fournir une connectivité dans une plage allant jusqu’à 140 km.

La campagne consistait en six vols au total, quatre vols d’essai à basse altitude et deux vols stratosphériques. Les vols stratosphériques ont duré environ 18 jours chacun, totalisant plus de 36 jours de vol stratosphérique au cours de la campagne. Cela ajoute 887 heures de vol supplémentaires aux 2 435 heures de vol stratosphériques de Zephyr à ce jour, marque un progrès significatif pour les HAPS à voilure fixe et constitue une étape vers la transformation de la stratosphère en réalité opérationnelle pour ses clients.

NTT Docomo pense que HAPS sera une solution prometteuse pour l’extension de la couverture dans l’évolution 5G et 6G.

La suite dans la newsletter.

Extrait pour cette semaine de la #60 newsletter sur la 5G

👉 Airbus, un vol stratosphérique pour simuler la future connectivité
👉 La politique du spectre radioélectrique pour aider à lutter contre le changement climatique
👉 Qualcomm, le pivot 5G dans le métaverse !
👉 T-Mobile, 200 millions de personnes couvertes
👉 Plateforme cloud native de Vodafone
👉 La Chine triplera le nombre de stations de base
👉 Les accès aux dossiers médicaux une première étape
👉 Starlink dans les stations Supercharger de Tesla
👉 La Malaisie en panne dans le déploiement de la 5G
👉 Pourquoi les militaires adoptent la 5G
👉 Drones 5G innovants
👉 La 5G contre avions et bateaux, explication
👉 Free Mobile annonce couvrir plus de 70% de la population en 5G
👉…

____

Vous inscrire

Lire aussi