Publié le 7 mai 2009, modifié le 17 octobre 2014.
Par La Rédaction

50% des clients français envisagent de réduire leur consommation fixe et mobile

Publié le 7 mai 2009, modifié le 17 octobre 2014.
Par La Rédaction

C'est ce qui ressort de deux études l'une sur les entreprises, l'autre sur le marché : une étude de Bain & Company, 50% des clients français envisagent de
réduire leur consommation de téléphone fixe et mobile, d'internet ou de
télévision. Les services facturés à la consommation, les plus
facilement résiliables, seraient les premiers à subir la baisse des
dépenses télécoms des ménages, avec 25% d'intention de réduction des
dépenses sur ce poste. Internet suit, dans une moindre mesure, avec 15%
d'intention d'économies.

Près de 27% des sondés pensent réduire leur consommation de
téléchargement de sonnerie, de vidéo et d'internet à la demande. Pire,
26% envisagent de changer de forfait pour souscrire à une offre moins
chère. D'autre part, 25% des sondés vont tenter de réduire les appels à
partir de leur téléphone fixe. Source et suite ici

L'autre étude c'est 'agence de notation Standard & Poor's (S&P) qui montre que toutes les activités des opérateurs ne seront pas touchées avec la même
force par ce retournement de tendance. Les services aux professionnels
devraient subir le ralentissement le plus brutal. "Nous observons déjà
des ajustements de la part des entreprises clientes qui veulent réduire
leurs dépenses" Source et suite ici

Partager