Publié le 1 septembre 2020.
Par La Rédaction

5 + 1 = 6 façons dont Apple diversifie ses activités

Publié le 1 septembre 2020.
Par La Rédaction
Photo : Michał Kubalczyk - Unsplash

Photo : Michał Kubalczyk - Unsplash

Tactique de survie commerciale et expansion commerciale, les géants numériques se sont lancés dans un voyage de diversification. C'est le cas d'Apple qui achète une entreprise (startup) toutes les deux à trois semaines en moyenne.

Au cours des dernières années, les entreprises de la Tech ont commencé à s’aventurer dans de nouvelles lignes de revenus en dehors de leurs secteurs de base. Avec un avenir en évolution rapide et avec l’Industrie 4.0 en plein essor, ils ont réalisé qu’ils ne pouvaient pas se limiter à l’industrie qui leur a valu leur nom et leur stature sur le marché. Le cas d’Apple est intéressant d’autant que ce n’est un secret pour personne l’entreprise achète des entreprises plus petites, car il recherche principalement des talents et la propriété intellectuelle d’innovations. Selon Tim Cook, ils le font toutes les deux à trois semaines en moyenne…

Ce qui permet d’assoir des services de plus en plus intégrés dans leur plate-forme iOS et leurs devices.

MDM

L’une des acquisitions les plus récentes d’Apple l’a vu s’aventurer dans le domaine de la gestion des appareils mobiles (MDM). Aider les administrateurs informatiques à contrôler et à sécuriser les appareils mobiles tels que les smartphones et les tablettes dans une organisation. Dans un monde BYOD (Bring-Your-Own-Device), le MDM est plus pertinent que jamais. Apple a acheté Fleetsmith, une startup spécialisée dans le MDM qui va désormais aider les entreprises à déployer des iPhone et des Mac à leur personnel. Le logiciel de Fleetsmith facilite la configuration, l’effacement et le déploiement à distance de ces appareils.

Cela deviendra surement l’un des secteurs les plus prometteurs pour Apple, le monde de l’entreprise et de la sécurité (confidentialité). Depuis quelques années, le géant s’est associé avec des entreprises comme IBM, SAP et Cisco et ensemble ont persuadé des milliers d’entreprises d’acheter des iPhone et des Mac pour leurs équipes.

AR & VR

L’un des achats les plus récents d’Apple a été celui de la startup VR Spaces alors qu’elle poursuit sa frénésie d’achat et son incursion dans les réalités virtuelle et augmentée, stratégique pour les usages des devices. Spaces a créé des environnements et des expériences virtuels thématiques et géolocalisés, et ses fondateurs ont lancé l’entreprise en 2016 après avoir quitté DreamWorks Animation. La société avait levé 9,5 millions de dollars auprès d’investisseurs, selon les données de PitchBook. Mais la pandémie a forcé Spaces à fermer ses centres de réalité virtuelle en personne et à licencier du personnel.

Un peu plus tôt, ils avaient racheté NextVR qui détient plus de 40 brevets dans ses domaines AR/VR.

Paiement

Le rachat de la startup canadienne Mobeewave fin juillet, pour 100 millions de dollars, va permettre de transformer les iPhone en terminaux de paiement mobiles, permettant aux acheteurs d’utiliser leur carte de crédit ou leur smartphone sur un autre téléphone pour traiter un paiement. Le système fonctionne avec une application et le NFC. Cet effort de diversification met Apple en concurrence directe avec de nombreuses entreprises sur le sujet des terminaux de paiement pour l’entreprise.

Cela s’inscrit dans la dynamique d’Apple dans les domaines de la finance et des paiements comme son service Apple Pay, qu’il a lancé en 2014.

Santé

Tim Cook a déclaré lors d’une conversation que la santé serait probablement la plus grande contribution de l’entreprise à l’humanité ! À ce titre, Apple a recruté des médecins, des coachs en santé et des ingénieurs pour renforcer son impact dans le secteur, grâce à des offres logicielles et matérielles.

La banque d’investissement Morgan Stanley prévoit qu’Apple réalisera plus de 15 milliards de dollars de ventes d’ici 2021 grâce à ses seules offres de santé, sur la base des estimations de 14 analystes. Ce nombre grimpera à 313 milliards de dollars d’ici 2027, selon les mêmes calculs.

Streaming

Avec Netflix, Amazon Prime Video et d’autres qui gagnent beaucoup d’argent dans le secteur du streaming vidéo, ce n’était qu’une question de temps avant qu’Apple ne rejoigne la mêlée. Lancé en novembre 2019, Apple TV+ représente un effort sérieux de la société californienne pour récupérer un morceau du gâteau de streaming vidéo de ses concurrents. En janvier, le service comptait 33,6 millions de clients rien qu’aux États-Unis. La plupart d’entre eux étaient des utilisateurs gratuits qui avaient reçu un abonnement annuel dans le cadre d’une promotion récompensant ceux qui avaient récemment acheté certains produits Apple comme l’iPhone et l’iPad.

5 + 1 = IA

Ce n’est un secret pour personne qu’Apple a dépensé beaucoup de temps, d’argent et de ressources pour rendre ses appareils, en particulier l’iPhone, plus intelligents en utilisant l’intelligence artificielle (IA). L’un des facteurs qui différencient Apple des autres sociétés développant la technologie est son engagement constant en faveur de la confidentialité des données. Pour faire avancer ce programme, Apple s’est concentré sur l’IA sur les appareils plutôt que d’adopter une approche plus centrée sur le cloud, ce qui aide à expliquer la dernière acquisition de l’entreprise.

L’intelligence artificielle sera bien sûr présente dans les 5 autres services, ce qui permet de comprendre le rachat de Xnor.ai pour environ 200 millions de dollars. Elle se spécialise dans le développement de systèmes d’IA complexes extrêmement efficaces, capables d’utiliser un minimum d’énergie et de fonctionner localement sur des appareils tels que les smartphones plutôt que de transmettre des informations à des centres de données distants. La société a également créé des algorithmes spécialisés dans la capture et le traitement d’images sur de petits appareils, une tâche à forte intensité de calcul qui a toujours été accomplie dans le cloud.

Au fil des ans, Apple s’est davantage concentrée sur le développement de la prochaine génération de systèmes d’IA qui reposent davantage sur l’utilisation d’informations minimales et le traitement des données sur l’appareil lui-même.

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Apple S52

Suivre le meilleur sur Apple - les news de l’écosystème business, retail, telco, services, matériels, innovations et iOS d’Apple, les...