Publié le 4 décembre 2020.
Par La Rédaction

4 conférences du Web Summit 2020 avec Xiaomi, Deliveroo, Aston Martin, Cowboy Ventures

Publié le 4 décembre 2020.
Par La Rédaction
Photo : WebSummit 2019 by @servicesmobiles

Photo : WebSummit 2019 by @servicesmobiles

Deuxième jour avec des dizaines de conférences, voici un extrait de 4 conférences qui permettent de rencontrer de prêts les entrepreneurs et décideurs des marques.

Il y avait Aileen Lee, fondatrice de Cowboy Ventures

Plus de 600 licornes privées mondiales sont évaluées (collectivement) à près de 2 billions de dollars américains.

Le terme licorne, inventé en 2013 par Aileen Lee, qui a défini une époque entière et continue de définir des entreprises/startup qui atteignent une valorisation d’un milliard de dollars (823 millions d’euros). Pourquoi avoir choisi ce nom ? “La licorne est l’hypothèse de quelque chose de mystique et d’amusant, tout comme les entreprises qui atteignent une capitalisation d’un milliard de dollars. Créer une startup ce n’est pas facile, mais c’est magique, sachant que l’on peut tout perdre et tout peut nous induire en erreur.” Parmi les capitalisations boursières bien supérieures à celles d’il y a dix ans, Aileen Lee, fondatrice de Cowboy Ventures, souligne que de nombreuses bonnes entreprises ne peuvent pas tenir debout tant qu’elles n’ont pas atteint ce bilan.

Elle a fait valoir qu’il est encore difficile d’obtenir et de maintenir le titre de licorne, car “le monde a beaucoup changé”.

Si elle devait parier sur les licornes du futur, elle miserait sur la santé, l’edtech, ainsi que sur l’avenir de l’apprentissage et de l’emploi, thèmes qui sont très centraux à l’époque actuelle de la pandémie. Interrogée également sur le défi de la représentativité dans le secteur technologique, Aileen Lee considère que “nous avons encore beaucoup de travail à faire” en termes d’égalité hommes-femmes. “J’espère que la nouvelle génération d’entrepreneurs, au lieu de se joindre à un groupe d’amis de l’université, aura un groupe diversifié. Ce sont eux qui retrouveront plus tard les entrepreneurs du futur.”

Il y avait Xiang Wang, président de Xiaomi

Il a assuré lors du Web Summit que l’entreprise répondait à tous les critères du règlement général sur la protection des données exigé en Europe.

Le marché des smartphones étant saturé à l’échelle mondiale, les fabricants de smartphones se tournent de plus en vers l’IoT avec plus ou moins de succès. “Nous vendons actuellement sur 90 marchés différents. Cela est vrai non seulement pour nos smartphones, mais également pour nombre de nos produits IoT”. Ils ont plus de deux mille produits ! Xiaomi a créé un écosystème très innovant en se faisant aider par des startups pendant le processus de production. À ce jour, Xiaomi a investi dans 120 entreprises. Le but de Xiaomi est d’acheter des participations minoritaires dans des startups et de participer à la conception et à l’établissement de normes dans les produits de ces entreprises, en les aidant également à atteindre les fournisseurs.

Le géant chinois travaille comme ces concurrents sur un haut-parleur IA qui rivalise avec les enceintes connectées US mais aussi chinoises. Il a aussi laissé entendre qu’un autre de ses projets est une télécommande qui peut être contrôlée par la voix de la même manière. Xiang a déclaré qu’ils vendaient dans la plupart des régions du monde et que, par conséquent, les interdictions des États-Unis ne faisaient pas peur à l’entreprise.

Dans le monde, à la fin du troisième trimestre, Xiaomi a réalisé une part de marché de 13,1%, après avoir vendu 46,5 millions de smartphones.

Il y avait Will Shu, fondateur de Deliveroo

Lorsque la première livraison de Deliveroo a été réalisée, en février 2013, par Will Shu lui-même, le fondateur imaginait à peine qu’en 2020 ils serait présent sur 12 marchés couvrant plus de 500 communautés et traversant une pandémie qui mettrait tous les clients chez eux. “La nourriture est comme une émotion. C’est ainsi que nous nous connectons les uns aux autres, comme dans un film”, montrant ainsi que nous pouvons interconnecter la nourriture avec différents moments de la vie.

Deliveroo au Royaume-Uni permet aux clients de choisir la méthode de notification de leur choix, la méthode préférée, WhatsApp a été choisi, 83% des clients professionnels ont préféré le courrier électronique. Interrogés sur les SMS, les clients ne le souhaitent que pour les urgences.

Dans une industrie de sept milliards de dollars (5,8 milliards d’euros), les livraisons continuent de représenter très peu, les gens préférant se rendre au restaurant pour consommer directement, évitant ainsi de payer les frais de livraison que de nombreux services facturent. Les restaurants contraints de fermer pendant la pandémie se sont tournés vers le réseau de livreurs indépendants de Deliveroo pour déposer les plats à emporter et les courses commandées via l’application Deliveroo. Cette demande supplémentaire a aidé Deliveroo à devenir “rentable au niveau opérationnel” au cours des six derniers mois.

Will Shu estime également que la pandémie a “accéléré l’adoption par les consommateurs” des services de livraison de nourriture “d’environ deux ou trois ans”. Deliveroo devrait entrer en bourse au début de l’année prochaine avec une valorisation aussi élevée que 3 milliards d’euros.

Il y avait Marek Reichman, CCO d’Aston Martin CCO

Aston Martin a souligné qu’ils travaillaient pour atteindre un niveau qui puisse plaire aux générations futures en examinant la relation entre la technologie et le système d’exploitation, tout en ne manquant pas non plus de facteurs clés tels que la technologie d’affichage et la relation homme-machine pour moderniser ses systèmes d’exploitation pour les prochaines voitures autonomes.

Répondant à la question de savoir pourquoi la manière de concevoir des véhicules adaptés aux générations futures est basée sur l’expérience utilisateur, Marek Reichman a répondu qu’Aston Martin savait comment concevoir et fabriquer des véhicules, mais que les équipes sont des experts en systèmes d’interface et en expérience utilisateur, nous travaillons ensemble pour produire des choses spéciales.

Il a déclaré que si l’utilisateur utilise cette technologie de la bonne manière, cela donne à la personne la possibilité de conduire quand elle le souhaite et de se détendre lorsqu’elle ne le souhaite pas. Les personnes ayant expérimenté un véhicule autonome pour la première fois étaient très surpris par cette expérience intelligente et avaient un impact positif sur leur propre vision alors que cette technologie devient sûre. Enfin, Marek Reichman a également déclaré que les véhicules autonomes d’Aston Martin apparaîtront devant les utilisateurs dans un délai de 1,5 à 2 ans.

Lire aussi
Disruptif

[CES 2021] 10 startups à regarder

Chaque startup affirme qu'elle est perturbatrice et que son produit ou service va perturber l'industrie. La vérité est que la plupart des startups...