Plateforme

WWDC19, Les annonces autour du code, en Vrac !

Par le

Les outils de développement ne font pas la une des journaux en dehors de l’écosystème technologique. Mais les outils de développement annoncés chez Apple cette semaine pourrait avoir un impact significatif sur le nombre d’applications et, potentiellement, sur la qualité des applications disponibles pour les consommateurs sur les nombreuses plateformes d’Apple, y compris celles qui ne sont pas des iPhone, telles que macOS, watchOS, tvOS et désormais iPadOS.

Cela pourrait relancer le développement multiplate-forme des éditeurs qui se concentraient auparavant uniquement sur iOS, s’ils devaient adopter le nouveau cadre dans leurs applications existantes.

[Ce post sera mis à jour pendant la WWDC19]

“it’s not just less code, it’s better code”

  • MetricKit est un autre nouveau cadre d’iOS 13, MetricKit, qui permet de recevoir des métriques de performance et d’alimentation sur l’appareil, facilitant ainsi l’analyse des performances et la résolution des problèmes de production.
  • Apple CryptoKit, Effectuer des opérations cryptographiques de manière sécurisée et efficace. Avec CryptoKit, vous n’avez besoin que d’une seule ligne de code pour générer des clés symétriques, chiffrer des données, calculer un hachage sécurisé ou enregistrer des données dans l’enclave sécurisé.
  • Apple vient de me confirmer que 3D Touch ne va  pas disparaître. (Cela fait partie de iOS 13. Ils n’ont bien sûr pas commenté les futurs iPhones

Project Catalyst

Apple a clairement fait savoir qu’il ne fusionnait pas la base de code pour macOS et iOS, mais permettait aux développeurs de fonctionner sur toutes les plateformes.

Anciennement appelé Project Marzipan, facilite la tâche des développeurs iOS qui souhaitent proposer leurs applications à plus de 100 millions d’utilisateurs Mac actifs avec la dernière version de macOS, Catalina . Avec Catalyst, l’équipe de développement peut créer une application compatible iPhone, iPad et Mac, a déclaré Craig Federighi, vice-président directeur du génie logiciel d’Apple, lors de la conférence . Cela ouvre davantage de possibilités pour la prise en charge d’applications intégrées dans l’écosystème Apple.

Avant Catalyst, les applications iOS ne pouvaient pas fonctionner sur un Mac ni inversement en raison de différences dans les frameworks sous-jacents, notait notre site soeur CNET : iOS s’appuyait uniquement sur UIKit, tandis que macOS utilisait AppKit. La nouvelle plate-forme introduit des éléments d’UIKit dans macOS Catalina, ce qui permet aux applications iOS de s’exécuter sur des Mac. MacOS Catalina sera généralement disponible à l’automne 2019. Bien que les développeurs puissent accéder à la version bêta maintenant,

SwiftUI

Apple a lancé le framework SwiftUI, un nouveau groupe d’API et d’outils permettant de créer des interfaces utilisateur pour tous les appareils Apple dotés d’iOS, MacOS… La marque a explicitement déclaré qu’ils considéraient SwiftUI comme l’avenir du développement de l’interface utilisateur. Quelque chose à garder à l’esprit pour les années à venir !

Les nouveaux outils de conception intuitifs de Xcode 11 offrent un développement d’interface utilisateur par glisser-déposer avec le framework SwiftUI. Lorsque vous utilisez le canevas de conception, tout ce que vous éditez est totalement synchronisé avec le code de l’éditeur adjacent. Puissant ! Le framework est vraiment natif, par conséquent, toutes les applications accèdent directement aux technologies avancées de toutes les plateformes avec un canevas de conception interactif et seulement petite quantité de code.

ARKit 3

Peut-être une énorme nouvelle pour ARkit : Apple a ouvert discrètement son système de cartographie indoor

Apple Pay sera intégré directement à AR Quick Look cet automne. Cela permet aux consommateurs d’essayer et d’acheter des articles comme ces lunettes directement à partir de la réalité augmentée.

La société canadienne Shopify a travaillé pour rendre l’incroyable potentiel commercial par l’AR de plus en plus accessible pour les petites entreprises. Ils ont créé un marché de services pour aider leurs marchands à créer des modèles 3D de leurs produits . Avec Quick Look, ces modèles 3D peuvent être visualisés directement via le navigateur Safari.

ResearchKit et CareKit & Watch “An intelligent guardian for your health”

Apple est en mesure de jouer au facilitateur de données biométriques entre le Dr et le patient. Wired a écrit un excellent article sur le positionnement d’Apple Watch par Apple en tant que centre de contrôle de la santé. Fitbit avait été un choix évident pour les consommatrices qui souhaitaient suivre leurs cycles menstruels. Pour surveiller les tendances à long terme de leur condition physique, Garmin était l’option évidente. Mais plus tard cette année, lorsqu’une mise à jour logicielle permettra à l’Apple Watch de faire les deux, cette décision deviendra plus difficile.

WWDC a clairement fait comprendre que le développement des produits et services Aplle reposait essentiellement sur la confiance, la confidentialité et la sécurité. Par conséquent, l’application Apple Health représente non seulement un centre sécurisé d’informations aussi sensibles que nos données biométriques, mais peut également être exploitée en tant que système de partage bidirectionnel, afin de permettre le partage de données entre les professionnels de la santé et leurs patients. Cela nécessiterait la conformité HIPAA, mais comme nous avons récemment vu Amazon déployer une version d’Alexa conforme à la norme US HIPAA, on ne doute pas qu’Apple peut obtenir la conformité HIPAA avec ses données basées sur la santé.

Privacy

À lire : WWDC19, accélération en matière de confidentialité chez Apple

Changements importants dans les autorisations de localisation. Plus besoin de toujours demander une autorisation tout de suite. Et beaucoup plus de puissance pour l’authentification inUse !

HomeKit améliore la sécurité avec sa dernière mise à jour, ils n’enverront pas automatiquement les vidéos des caméras de sécurité dans le Cloud.Les vidéos de caméras de sécurité domestiques peuvent désormais être stockées de manière sécurisée dans iCloud, chiffrées de bout en bout.

Exploiter les nouvelles fonctionnalités du framework AuthorizationServices pour intégrer rapidement de nouveaux utilisateurs en suivant les conseil techniques.