Plateforme

WWDC19, le développement, le coeur de l’app store !

Par le

Les outils de développement d’applications est le coeur de l’app store, l’un des enjeux était d’automatiser de vastes pans du processus et en fournissant des aperçus en temps réel de l’apparence et du fonctionnement au sein de Swift. C’est un framework d’interface utilisateur qui simplifie et accélère le développement d’apps natives sur toutes les plateformes Apple. L’apprentissage des bases du développement iOS comporte deux volets principaux : l’apprentissage du code et l’apprentissage de l’environnement de développement d’Apple. Si vous êtes un débutant dans la programmation informatique, vous devez commencer par apprendre un langage de programmation, Objective-C ou Swift dans le cas de la création d’applications iPhone et iPad.

Les outils sont une chose !les règles très strictes en matière de vérification sont une autre ! Apple définit des normes extrêmement élevées pour les applications publiées dans son App Store, et vous devez vous y tenir si vous voulez que votre application soit disponible pour le grand public d’utilisateurs de smartphones et de tablettes d’Apple. Si vous ne prenez pas le temps d’étudier les lignes directrices, vous investirez probablement plus de temps et d’effort dans une application qui ne verra jamais le jour.

WWDC 19

Apple a lancé plusieurs technologies qui simplifient et accélèrent radicalement la création de nouvelles apps performantes. SwiftUI est un framework de développement révolutionnaire qui simplifie plus que jamais le développement d’interfaces utilisateur puissantes. Conçus pour les développeurs, ARKit 3, RealityKit et Reality Composer sont des outils avancés qui simplifient la création d’expériences de RA captivantes pour le grand public et les entreprises. De nouveaux outils et API facilitent grandement l’adaptation des apps iPad pour le Mac.

Les mises à jour de Core ML et Create ML autorisent le développement d’apps d’apprentissage automatique embarqué plus performantes et optimisées. Create ML, une app consacrée au développement de l’apprentissage automatique, les programmeurs peuvent compiler des modèles d’apprentissage sans la moindre ligne de code. L’entraînement multimodèle à partir de différents ensembles de données peut être associé à de nouveaux types de modèles, comme la détection d’objets, l’activité et la classification de sons.

L’enjeu de Swift a toujours été d’accroître la rapidité, la simplicité et l’interactivité du développement. Un framework moderne d’interface utilisateur s’intègre parfaitement dans cet objectif.Les apps SwiftUI s’exécutent en mode natif à une vitesse fulgurante. Comme SwiftUI est la même API que celle intégrée à iOS, iPadOS, macOS, watchOS et tvOS, les développeurs peuvent créer facilement et rapidement de riches apps natives sur toutes les plateformes Apple.

Swift UI

Un nouvel outil de conception d’interface graphique intégré à Xcode 11 simplifie la tâche des designers en assemblant rapidement l’interface utilisateur avec SwiftUI, sans écrire la moindre ligne de code. Le code Swift est automatiquement généré. Toute modification de l’interface apparaît instantanément dans l’outil de design visuel. Désormais, les développeurs peuvent obtenir automatiquement un aperçu en temps réel du rendu et du fonctionnement à mesure qu’ils compilent, testent et peaufinent leur code. La possibilité d’alterner facilement entre design graphique et rédaction du code rend le développement de l’interface plus agréable et plus efficace. Les développeurs logiciels et les designers d’interface peuvent aussi collaborer plus étroitement. Les aperçus peuvent aussi s’exécuter directement sur les appareils Apple connectés, y compris l’iPhone, l’iPad, l’iPod touch, l’Apple Watch et l’Apple TV, pour permettre aux développeurs de voir comment une app réagit au Multi-Touch ou fonctionne avec la caméra et les capteurs embarqués, le tout en direct à mesure que l’interface est compilée.

ARKit 3

ARKit 3, qui arrivera sur iOS 13 cet automne, prendra en charge l’occlusion et la capture de mouvements de personnes. Ce dernier permettra à la caméra de reconnaître les personnes présentes dans une scène et de placer du contenu virtuel derrière et devant eux, tandis que la première donnera aux applications la possibilité de suivre des corps en mouvement.

Avec Motion Capture, les développeurs peuvent intégrer les mouvements humains à leur app. Grâce à People Occlusion, le contenu AR s’affiche naturellement devant ou derrière les personnes à l’écran pour une immersion accrue et plus de fun dans les apps de type fond vert. ARKit 3 permet aussi à la caméra avant de suivre jusqu’à trois visages, tout en prenant en charge simultanément les caméras avant et arrière. Il autorise des séances collaboratives pour passer encore plus vite à une expérience de RA partagée.

RealityKit a été entièrement conçu pour la réalité augmentée. Il propose un rendu photo réaliste, ainsi qu’un mappage d’environnement incroyable et la prise en charge d’effets caméra comme le flou d’image et de son, le contenu virtuel ne se distinguant quasiment pas de la réalité. RealityKit offre aussi une capacité d’animation, un réalisme physique et un son spatial. Les développeurs peuvent profiter des fonctionnalités de RealityKit grâce à la nouvelle API Swift RealityKit. Reality Composer, nouvelle app puissante pour iOS, iPadOS et Mac, permet aux développeurs de créer facilement des prototypes et des séquences AR sans expérience préalable en 3D. Avec une simple interface par glisser-déposer et une bibliothèque d’animations et d’objets 3D de haute qualité, Reality Composer permet aux développeurs de positionner, déplacer et faire pivoter des objets de AR pour assembler une expérience de réalité augmentée, pouvant être intégrée directement à une app dans Xcode ou exportée vers AR Quick Look.

RealityKit se déplace sur un territoire auparavant réservé à Unity et Unreal Engine. Les nouveaux outils d’Apple représentent une menace concurrentielle pour le paysage du développement de la réalité augmentée !

Présentation de RealityKit et de Reality Composer

Apps iPad pour le Mac

De nouveaux outils et API simplifient plus que jamais la conversion des apps iPad au Mac. Avec Xcode, il suffit aux développeurs d’ouvrir un projet iPad et de cocher une seule case pour ajouter automatiquement des fonctionnalités et fenêtres Mac de base, ainsi qu’adapter à la souris et au clavier des éléments propres à la plateforme comme les gestes. Cette capacité offre aux développeurs une bonne avance en vue de la conversion de leur app en version Mac native. Comme les apps Mac et iPad partagent les mêmes projet et code source, toute modification du code se traduit dans les versions iPadOS et macOS de l’app. Les développeurs gagnent ainsi en temps et en ressources puisqu’une même équipe s’occupe des deux versions de l’app. En disposant d’une version Mac et iPad de leurs apps, les utilisateurs bénéficient des capacités propres à chaque plateforme, notamment la précision et la vitesse du clavier, de la souris et du trackpad, sans oublier les fonctionnalités typiques du Mac, comme la Touch Bar.

Sécurité

Tous les comptes sont protégés par l’authentification en deux étapes : les développeurs disposent ainsi d’un moyen puissant d’améliorer la sécurité de leurs apps. Une nouvelle fonctionnalité antifraude apporte aux développeurs l’assurance que les nouveaux utilisateurs sont bien des personnes et non des robots ni des fermes de comptes. Un nouveau service de relais d’e-mails centré sur la confidentialité évite aux utilisateurs de spécifier leur adresse e-mail personnelle, mais leur permet de recevoir les messages importants du développeur de l’app. Comme Apple ne suit pas l’activité des apps, ni ne crée de profils d’utilisation des apps, seul le développeur conserve les informations sur ses activités commerciales et ses utilisateurs.