Disruptif

Vos émotions seront aussi analysées par des biomarqueurs vocaux

Par le

Les biomarqueurs vocaux ont un potentiel incroyable pour reformer les diagnostics par leur précision, leur rapidité et leur rentabilité dans les domaines des maladies mentales ainsi que des maladies physiques telles que la maladie de Parkinson ou les maladies coronariennes. Le saviez vous, 7% seulement des messages sont basés sur des mots, 38% proviennent du ton de la voix et 55% du langage corporel et du visage du locuteur.

Amazon souhaite  s’engager dans l’espace des équipements wearables du suivi de votre santé. Bloomberg rapporte  que Amazon envisage de faire son propre choix dans l’espace avec un appareil permettant, entre autres, de distinguer l’état émotionnel grâce au son de la voix. L’appareil pourrait ne jamais atteindre les consommateurs. Amazon , comme la plupart des entreprises de technologie, teste fréquemment en interne des idées qui ne voient jamais le jour.

En tout cas à ce jour un large éventail de compétences Alexa comprend de nombreux ajouts gratuits et payables qui prétendent soutenir les personnes souffrant de dépression. Celles-ci sont conçues pour tester la présence de la condition et également pour la “suivre”. Lorsqu’elles sont activées, ces compétences évaluent l’humeur, fournissent des recommandations de thérapie basées sur la localisation et suggèrent des activités susceptibles d’améliorer l’humeur de l’utilisateur

Amazon Echo ont la capacité de déduire des émotions telles que la tristesse grâce à des données inférentielles. Les préoccupations en matière d’éthique et de protection de la vie privée liées à l’exploitation d’informations inférentielles relatives à l’état émotionnel sont importantes et potentiellement dangereuses. Le RGPD est conçu pour garantir que les données appartenant aux citoyens de l’UE ne soient pas traitées en dehors du but pour lequel elles avaient été initialement collectées. La manière dont ce type de données inférentielles liées à une émotion sera gérée à la lumière de la nouvelle législation et des autres lois sur la protection de la vie privée reste floue.

Les smart speaker incorporant des implémentations améliorées de l’informatique affective, la capacité à renforcer la confiance des utilisateurs et à communiquer une compréhension des émotions ne fera qu’augmenter. Cela peut potentiellement engendrer de graves problèmes d’éthique et de respect de la vie privée qui n’ont même pas encore été pris en compte par des lois telles que le RGPD

Biomarqueurs vocaux

Une technologie permettant de détecter des “biomarqueurs vocaux” après seulement quelques secondes de parole pourrait rapidement accélérer le diagnostic de maladies telles que la dépression et les maladies cardiaques, qui pourraient autrement être ignorées par les humains. Les biomarqueurs vocaux ont un potentiel incroyable pour poser les diagnostics par leur précision, leur rapidité et leur rentabilité.

C’est la promesse de Sonde Health, société américaine, qui vient de lever 16 millions de dollars dans le cadre d’un tour de table de financement de série A pour financer le développement de cette technologie. La technologie de la société extrait des centaines de caractéristiques vocales exclusives et non linguistiques à partir de courts extraits de paroles enregistrées. La technologie mesure ensuite les changements subtils de hauteur, d’enrouement, de débit de la parole et d’autres métriques imperceptibles pour la plupart des auditeurs et les utilise comme biomarqueurs pour évaluer la santé.

La startup (ne filiale de PureTech Health,) dit que son objectif principal est la dépression, ainsi que plusieurs autres problèmes de santé mentale, respiratoires et cardiovasculaires où, selon elle, une surveillance passive et distante pourrait aider à identifier les problèmes de santé plus rapidement. La société envisage une gamme d’appareils grand public, tels que les smartphones et les smart-speaker, pour aider à détecter et à gérer les conditions, le tout basé sur une analyse acoustique d’un échantillon de voix de quelques secondes à peine.

Beyond Verbal est une société israélienne qui s’occupe de l’analyse des émotions et fournit un logiciel d’analyse vocale. Il a annoncé que ses algorithmes auraient permis de détecter la présence de maladie coronarienne dans un groupe de patients. Ils ont des API basé sur le cloud vise principalement à éliminer les angles morts émotionnels des APV, étant donné que les intonations vocales dans la communication humaine représentent 35 à 40% des émotions transmises. Les futurs développements de biomarqueurs vocaux devraient permettre aux smart-speaker d’analyser la voix en fonction de conditions de santé spécifiques, en fournissant des informations uniques sur la surveillance de la santé à distance et les technologies personnalisées.

Cogito, développe une application d’analyse vocale. Le département américain des Anciens Combattants a déjà commencé à l’utiliser pour surveiller l’état d’esprit des militaires. Ses tests ont également commencé sur des patients atteints de trouble bipolaire et de dépression !

Les géants aussi travaille sur le sujet comme Amazon, IBM et son supercalculateur Watson AI avec des chercheurs universitaires travaillent pour tenter de prédire à partir de modèles de langage si les patients sont susceptibles de développer un trouble psychotique.

En 2016, Beyond Verbal a annoncé le lancement de la plateforme de recherche Beyond mHealth. Elle vise à collaborer avec des instituts de recherche, des hôpitaux, des entreprises et des universités afin de rechercher collectivement des marqueurs uniques dans des échantillons vocaux. L’un d’eux pourrait être l’utilisation d’algorithmes d’IA pour analyser des milliards d’échantillons de voix et suggérer un diagnostic potentiel. Beyond Verbal, qui a rassemblé plus de 2,5 millions d’échantillons de voix dans 40 langues, souhaite construire un tel algorithme avec une assistance virtuelle . Ainsi, il encourage d’autres institutions, chercheurs et autres personnes intéressées par la collecte de données vocales via des voitures intelligentes, les dispositifs de l’Internet des objets installés dans des maisons intelligentes ou des assistants personnels tels que Siri et Alexa.

Le marché

Un rapport récemment prévoit que le marché mondial des biomarqueurs vocaux enregistrera un TCAC spectaculaire de 23,3% entre 2018 et 2027. Les revenus tirés des ventes mondiales de biomarqueurs vocaux devraient dépasser les 390 millions USD d’ici 2027.