Startup

Startup to follow ! AutoX, Darktrace

Par le

La révolution mondiale des startups continue de croître. Les investissements mondiaux en capital-risque dans les startups ont atteint leur plus haut niveau en 2017, avec plus de 140 milliards de dollars investis. La création totale de valeur de la jeune économie mondiale de 2015 à 2017 a atteint 2,3 billions de dollars, soit une augmentation de 25,6% de 2014 à 2016.

Les principales villes tels que la Silicon Valley, Londres et New York continuent de dominer les activités et de conserver leur statut de pays les plus performants dans la plupart des sous-secteurs. Mais nous voyons des écosystèmes émergents forts dans des secteurs spécifiques tels que la Fintech, la Cybersécurité et la Blockchain.

Souvent elles souhaitent créer une meilleure expérience client, trouver un marché non adressé et un produit correspondant et transmettre directement les gains d’efficacité aux clients !! Toutes les marques depuis quelques années sont prises de la frénésie de reprendre les équipes et les actifs des startups. Chaque jour il y a des annonces de reprise, de rachat comme le géant du paiement PayPal qui a fait son premier investissement dans l’espace blockchain. Une startup de la blockchain (Cambridge Blockchain) qui utilise la technologie pour donner aux utilisateurs un plus grand contrôle sur leurs identités numériques.

Source est suite ICI

Selon Crunchbase , 3 002 startups ont été lancées dans le monde en 2018. Le taux d’échec standard pour les startups est de 90% . Cela signifie que seulement 300 de ces entreprises sont probablement encore en activité aujourd’hui.Un rapport 2018 de CBInsights a mis en évidence les 20 principales raisons d’échec du démarrage. Le coupable numéro un ?

Startup to follow ! seront nos coups de coeur de la semaine (S36)

AUTOX

Startup crée en 2016, souhaite être dans la course aux chauffeurs de l’IA pour permettre un accès universel au transport des personnes et des biens, de manière sûre et efficace. AutoX déploiera 100 véhicules autonomes dans une zone pilote de 150 kilomètres carrés dans la ville d’Anting, qui occupe près du tiers du district de Jiading au nord-ouest de Shanghai cette année. La start-up est basée en Californie et à Hong Kong a testé ses véhicules dans plus de 10 sites dans le monde, notamment à San Jose dans la Silicon Valley et dans le district de Nanshan à Shenzhen, dans la province méridionale du Guangdong.

En juin 2019, AutoX est devenue la deuxième société au monde à être autorisée par la California Public Utilities Commission à exploiter un programme pilote Robotaxi.

DARKTRACE

Je ne serai pas étonné de voir Apple faire des rachats de startup dans le domaine de la cybersecurité

Darktrace cré2 en 2013 est une société d’intelligence artificielle dédiée à la cybersécurité, sa valorisation à 1,65 milliard de dollars. Créé par des mathématiciens, elle utilise des algorithmes d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle pour détecter les cyber-menaces et y répondre dans divers environnements numériques, notamment les réseaux dans le Cloud et virtualisés, l’IoT et les systèmes de contrôle industriels. La technologie s’auto-apprend et ne nécessite aucune installation. Elle permet d’identifier les menaces en temps réel et de mettre à jour sa compréhension à mesure que l’environnement change. Cette IA défend les réseaux 24 h/24, 7j/7, bloquant en moyenne sept menaces graves par minute, et faisant économiser dix heures de travail par semaine à chaque analyste en sécurité.

[Elle a un portefeuille de contrats dont la valeur totale plus de 400 millions de dollars]

En appliquant son apprentissage automatique unique, Darktrace a identifié 63 500 menaces jusque-là inconnues dans plus de 5 000 réseaux, notamment des attaques de type «zéro jour», des menaces internes et des attaques subtiles et furtives. Avec ses 620 employés répartis dans 32 bureaux et son siège double à San Francisco et à Cambridge (Royaume-Uni), Darktrace a été nommée «entreprise de sécurité la plus innovante de l’année 2017. La société évalue 825 millions de dollars et compte parmi ses investisseurs Invoke Capital, Talis Capital, Hoxton Ventures, Summit Partners, KKR, Softbank, TenEleven, Samsung Ventures et Insight Venture Partners.