Business

Quibi pense que le smartphone est l’écran de la prochaine ère du cinema !

Par le

Quibi

Avec une multitude de fournisseurs de streaming, y compris les plates-formes Disney + et Apple TV + récemment lancées, rivalisant pour gagner votre attention (argent durement gagné), il peut être difficile de savoir quel service de streaming est le meilleur. Si vous avez encore des questions sur l’avenir du streaming, vous êtes dans votre droit. Ci-dessous nous parlerons de Quibi qui sera lancé en 2020, le service coûte 5 $ par mois avec des annonces publicitaires  (8 $ si aucune annonce) et a été fondée par l’ancien directeur de DreamWorks Animation, Jeffrey Katzenberg, et par la responsable technique Meg Whitman. La plateforme diffusera des longs métrages dans des chapitres épisodiques d’environ 10 minutes. L’application Quibi fonctionnera exclusivement sur les plateformes mobiles.

[Xavier Niel a investi 5 millions d’euros dans Blackpills, une plateforme de vidéo pour les mobiles, pionnière dans ce format. La société a décidé de se concentrer sur la production pour des tiers, en tout cas pour l’instant.]

Actuellement, il existe deux manières de personnaliser la vidéo en streaming pour les appareils mobiles. La première consiste à adapter le contenu de la télévision conventionnelle à la télévision sur de plus petits écrans avec des connexions mobiles pas forcément adaptés. L’autre faire des émission spécifiquement pour le mobile !! (On notera qu’au départ l’iPhone n’était pas optimisé pour regarder de la vidéo, c’est six ans plus tard que Qualcomm a inventé une puce permettant le streaming vidéo en direct sur mobile)

C’est à peu près la vision de Quibi, un service d’abonnement vidéo US pour mobile, axé sur les millenials. Historiquement, chaque fois que de nouveaux appareils de consommation arrivent sur le marché (smartphones, tablettes, etc.), l’impulsion initiale de l’industrie consistait à insérer le contenu existant développé pour l’ancien appareil de consommation dans le nouvel appareil. Ainsi, par exemple, les premières émissions de télévision étaient vraiment des pièces de théâtre à la radio, et même lorsque l’Internet est apparu, les journaux ne faisaient que créer des PDF de leur journal et les télécharger sur un site Web. Cependant, au fur et à mesure de la compréhension et que des entrepreneurs prêts à prendre des risques apparaissaient, de nouveaux contenus parfaitement adaptés à cette nouvelle façon de consommer apparaissaient…

Un contenu entièrement nouveau conçu pour les petits écrans. Des longs métrages en chapitres de sept ou huit minutes, destinés aux 25-35 ans. Fait intéressant, Quibi ne considère pas les services de diffusion en continu traditionnels tels que Netflix ou Amazon Prime comme ses concurrents. Au lieu de cela, Quibi s’attachera à attirer l’attention comme Facebook, YouTube et les nouveaux players, qui ont tendance à être mobiles, et qui ont une durée d’attention plus courte de quelques minutes ici et là au cours de la journée.

Quibi souhaite combiner les forces du cinéma et de la télévision épisodique avec “la troisième génération de narration cinématographique”. Ils ont obtenu un financement de plus d’un milliard de dollars pour le développement, tout en engageant certains des réalisateurs et stars les plus prestigieux d’Hollywood pour créer des originaux de Quibi. Ils ont vendu des participations à 10 sociétés de cinéma et de télévision. Selon certaines sources, 10 studios ont investi environ 25 millions de dollars chacun. Leur objectif, capturer 3% des 2,5 milliards d’utilisateurs mobiles pour que Qubi soit un énorme succès !

À lire : Katzenberg and Whitman: Hollywood’s New Odd Couple

Lors d’une interview, Meg Whitman a rappelé pourquoi le mobile est la prochaine plateforme de l’ère du cinema !

“Premièrement, il y avait des films, des productions de deux heures faites pour être regardées dans une salle de cinéma. Ensuite, il y avait la télévision et ce qui est dingue avec la télévision, c’est que dans la journée, vous deviez acheter un meuble dans votre salon pour regarder la télévision. Et cela représentait 30 à 60 minutes entre 10 à 26 épisodes par saison. Et maintenant, la raison pour laquelle tous les studios ont investi dans Quibi et créent du contenu pour Quibi, c’est que je pense qu’ils pensent, et nous pensons, que cela sera le prochain écran de prochaine ère de divertissement filmé.”