Business

Paytm, la plus grande marque de paiement numérique en Inde.

Par le

L’Inde est un pays incroyable avec beaucoup de paradoxe ! En 2016 nous avions fait un point sur les usages dans ce pays qui en fait un géant numérique comme la Chine. L’Inde est un grand marché du paiement mobile. En 2018 c’est plus de 75 millions de personnes, soit 7,6% de la population, utiliseront les paiements mobiles. En Inde, la pénétration des smartphones ne représente que 26% de la population en 2018, mais le nombre d’utilisateurs de smartphones devrait atteindre les 500 millions d’ici 2022. 56% des internautes adultes en Inde utilisent leur téléphone mobile pour accéder à des comptes bancaires et / ou effectuer des achats dans un magasin de vente au détail.

Le Credit Suisse estime que le marché indien des paiements numériques atteindra un billion de dollars d’ici 2023, contre environ 200 milliards actuellement. Les liquidités représentent toujours 70% de toutes les transactions indiennes, et la Chine voisine est bien plus avancée avec un marché des paiements mobiles de plus de 5 000 milliards de dollars.

Paytm

Paytm est le leader du moment avec une base d’utilisateurs estimée à 320 millions. En une décennie, la société est devenue la plus grande marque de paiement numérique de l’Inde, attirant les grands noms des investissements, cofondateurs d’Alibaba, Ma et Masayoshi Son, fondateur de SoftBank, à Warren Buffett. Il sont bénéficié d’un formidable élan en 2016 après que le gouvernement indien eut décidé d’éliminer la plupart des billets de banque en circulation afin de lutter contre la corruption. La start-up, pionnier du secteur naissant du pays, a vu des dizaines de millions de consommateurs et des centaines de milliers d’entreprises s’inscrire pour des services numériques en quelques mois.

Paytm est sur le point de remporter un nouveau financement de 2 milliards de dollars auprès d’investisseurs, elle serait valorisé 16 milliards de dollars ! Si un accord est finalisé, Paytm pourrait devancer les autres start-ups asiatiques de renom telles que Grab et Gojek, mais aussi protéger son avance sur les nouveaux entrants tels que Facebook, Google et PhonePe (FlipKart) détenue par Walmart.

Pour ce dernier, en termes de croissance, PhonePe, qui était en retard dans les transactions basées sur UPI, est devenu un leader avec plus de 37% de parts de marché. En plus des paiements peer-to-peer (P2P), PhonePe n’a pas ménagé ses efforts pour faire appel aux paiements basés sur UPI, également appelé P2M.

Experiences

L’expérience unique de l’Inde a permis aux non-banques d’accéder à l’UPI (interface de paiements unifiés), une infrastructure de paiement en temps réel construite par les banques, a jusqu’à présent donné trois résultats principaux.

– Les transactions de compte à compte dominent les paiements mobiles en Inde,les transactions UPI augmentent plus rapidement que les paiements par carte.
– UPI a également fait du secteur non bancaire le principal moteur des paiements mobiles dans un pays où l’infrastructure d’acceptation des cartes n’est pas répandue. Paytm, Google et PhonePe dominent les paiements UPI en proposant des applications riches en fonctionnalités
– le système UPI a fait des banques un rouage important dans le mécanisme des paiements numériques et a permis d’éviter une situation similaire à celle de la Chine dans laquelle la majorité des transactions mobiles s’effectuent via une paire d’applications offrant des portefeuilles à valeur stockée. En Chine, Alipay de Ant Financial et WeChat Pay de Tencent Holdings Ltd. ont bloqué les paiements mobiles, gardant les banques à l’écart du processus.