Business

[MWC17] Netflix 100 millions de membres à travers le monde

Par le

Alors qu’Amazon et Netflix ont remporté quatre Oscars à eux deux la nuit dernière, les données qu’App Annie a collectées montrent la valeur de l’enjeu du succès des applis et aux vidéos en ligne : près de 5 milliards de téléchargements et environ 900 millions de dollars de revenus dans le monde entier en 2016 pour la catégorie Divertissement sur Google Play et App Store. Cela représente une utilisation dans le monde équivalente à 15 milliards d’heures en 2016 – soit 2,5 fois plus qu’en 2014.

La situation est identique partout en Europe : la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni montrent une augmentation significative de l’utilisation des données. Elle a plus que doublé en Allemagne, qui devance la France et le Royaume-Uni, mais le temps moyen par personne passé sur des applications de streaming vidéo a augmenté pour les utilisateurs dans ces trois pays.

Selon Nicolas Beraudo, MD EMEA d’AppAnnie, premier fournisseur mondial de données liées au marché des applications mobiles: “Il est évident que les appareils mobiles jouent un rôle de premier plan dans la transformation du secteur des médias en redéfinissant la façon dont le public consomme du contenu. Grâce à l’ubiquité du contenu pour mobile et sa disponibilité à n’importe quel moment, les utilisateurs n’ont plus besoin d’être devant la télévision pour être spectateurs. Le contenu reste roi, mais maintenant le pouvoir repose littéralement entre les mains des consommateurs. Ceux-ci veulent du choix, des émissions de qualité, ainsi qu’une expérience de streaming impeccable qui joue un rôle clé pour pouvoir visionner du contenu n’importe où et à tout moment. Manquer d’être performant ne serait-ce que sur un seul de ces paramètres, c’est risquer perdre des clients et des revenus au profit des concurrents immédiats.”

Ce commentaire intervient alors que le CEO et co-fondateur de Netflix, Reed Hastings a présenter sa vision du futur de l’industrie de la télé et de la radiodiffusion au Mobile World Congress dans un monde de plus en plus mobile.

Le PDG de Netflix (NFLX), Reed Hastings a été interviewé lors du MWC à Barcelone hier soir, avec des questions posées par Francine Stock de la BBC. Il a précisé que c’est excitant de diffuser du contenu à l’échelle mondiale ! Il a rappeler que la boulimie de regarder des séries avait un précédent avec avec le roman ! Vous devIez le lire jusqu’à la fin, vous pouviez le faire à votre aise, il était portable, vous pouviez le prendre à la plage. L’Internet a ramené cette consommation sur l’écran !

Le CEO de Netflix a prédit que toute la vidéo dans les 10 à 20 prochaines années sera sur l’Internet. La société a lancé dans 130 pays, à peu près partout sauf la Chine, c’est 100 millions de membres à travers le monde.


Qu’en est-il de la concurrence d’Amazon et Apple et d’autres ?

Hastings a déclaré que ces sociétés n’essaient pas de supprimer Netflix. Au contraire, ils essaient vraiment de servir les consommateurs, et c’est un peu merveilleux en quelque sorte… Tout le contenu que vous consommez sera dans Internet, et Netflix sera une petite tranche de cela 🙂 Nous allons avoir un spectacle qui sera très controversé et qui sortira dans environ six semaines, appelé «13 Reasons Why». Il sera très controversé parce qu’il traite honnêtement du suicide. Cela mettra en lumière les états d’âmes des adolescents avec le suicide.

Puisque Netflix utilise la bande passante des réseaux de télécommunications, comment Netflix peut s’entendre avec tous ces opérateurs de réseau que Netflix utilisent ?

Il a souligné que c’est aux opérateurs de trouver de nouveaux modèles d’affaires pour le faire fonctionner. Un certain nombre d’entreprises sont pionniers des nouvelles façons d’offrir de la vidéo aux consommateurs, où vous obtenez un droit de vision illimité de la vidéo. Il a rappelé que Netflix a investit dans des codecs pour que, à un demi-mégabit [par seconde], vous obteniez une qualité d’image incroyable. Ils sont maintenant à environ 300 kilobits par seconde, et ils espèrent un jour descendre à 200 kilobits. Netflix est donc de plus en plus efficaces avec les réseaux d’opérateurs.

Et la qualité sur mobile ?

“Comme les téléphones mobiles sont de mieux en mieux, tout s’améliore. Nous venons d’annoncer avec LG [Électronique] comment nous intégrons le HDR [vidéo haute définition] dans les téléphones, de sorte que vous obtenez un spectre de couleur plus complète, de sorte que ces écrans avancés que vous voyez dans le mobile vont vraiment progresser. Il a rappelé qu’il y a des gens qui sont très classiques sur ce qu’ils veulent. Mais les écrans sur mobile ces jours-ci sont tout simplement incroyable. Je parie que les personnes âgées regarderont les grands écrans à jamais, et les jeunes seront axés sur le mobile 🙂

Nous voulons être très flexibles, donc nous souhaitons concevoir pour tout type d’écran que vous avez, a-t-il poursuivi. Nous nous concentrons sur les histoires que vous regardez sur n’importe quel écran.

Aux US, il a rappelé que Le nombre total de ménages par câble est resté à peu près stable malgré le fait que Netflix est présent dans environ la moitié des foyers américains. Internet est le média le plus global que nous ayons jamais vu. Je sais que beaucoup d’entre vous disent, j’aime Netflix, mais il y a trop de choix. Faites le choix pour moi. Nous avons beaucoup de choses que nous apprenons sur Internet. Dans cinq ou dix ans à partir de maintenant, la qualité de Netflix dans tous vos appareils sera tout simplement incroyable. Mais nous ne savons pas ce que c’est, mais l’Internet nous permet d’être créatifs.