Commerce

Les transactions effectuées sur mobile en pleine croissance

Par le

Criteo a dévoilé les résultats de son rapport Global Commerce Review pour le deuxième trimestre 2018. Ce rapport, qui analyse les données de navigation et d’achat de plus de 5000 commerçants dans plus de 80 pays, indique que les consommateurs continuent d’adopter l’Internet mobile et les applications pour leurs achats, en particulier auprès des « pure players ».

Les commerçants du monde entier observent une évolution continue du comportement des consommateurs alors que ceux-ci dépendent de plus en plus de l’aspect pratique et de la personnalisation que les applications leur offrent – Pourtant, alors que les ventes in-app augmentent, il est impératif pour les commerçants de comprendre que le simple fait de lancer une application n’est pas nécessairement suffisant pour en obtenir des retours immédiats. Le rapport Global Commerce Review pour le 2ème trimestre fait apparaître une forte corrélation entre la progression des transactions in-app et la promotion continue, par les commerçants, de leur stratégie dans ce domaine.

Voici les principaux enseignements du rapport pour le 2ème trimestre :

– Les transactions effectuées sur mobile, et en particulier sur smartphone, ne cessent d’augmenter dans la plupart des pays et des régions du monde. En France, le smartphone a enregistré une progression de 43% par rapport au deuxième trimestre 2017.
– Pour les annonceurs effectuant la promotion de leurs applications, la part des transactions qui y sont enregistrées augmente régulièrement au fil du temps.
– Les commerçants possédant des boutiques physiques sont en retard pour attirer la demande in-app par rapport à leurs concurrents opérant exclusivement en ligne

Le rapport Global Commerce Review pour le 2ème trimestre est un outil de comparaison efficace pour les marketeurs étudiant les comportements des consommateurs évoluant sur ordinateur, sur mobile et sur les applications. Afin d’enrichir encore l’analyse des données du 2ème trimestre en prévision de la période des fêtes, Criteo lance un Tableau de bord des ventes saisonnières. Cet outil en ligne gratuit permet aux commerçants d’analyser le comportement des consommateurs lors du pic des fêtes en 2017. Interactif, celui-ci recense un milliard de transactions provenant de 2500 commerçants répartis dans 16 pays. Les utilisateurs peuvent examiner les données en détail et les classer par pays, catégories de commerces et périodes entre le 1er novembre et le 31 décembre 2017, afin d’étudier les tendances de la fin d’année dernière.

Le mobile poursuit sa croissance
– Dans de nombreux pays, en particulier en Europe du Nord et au Japon, les transactions mobiles représentent désormais plus de 50 % des transactions en ligne. En France, elles représentent 39% des transactions au deuxième trimestre 2018, soit une progression de 43% par rapport au deuxième trimestre 2017.
– Si la zone Asie-Pacifique vient clairement en tête des transactions mobiles (51 %), toutes les autres régions du monde rattrapent leur retard, notamment l’Europe (44 %) et le Moyen-Orient et l’Afrique (47 %).

La clé du succès : une promotion intelligente
– Au niveau mondial, les achats sur mobiles dominent chez les commerçants qui mettent en contact activement leur application de shopping. Criteo a enregistré une progression annuelle de 30 % des transactions In-App auprès de ceux-ci.
– Pour les commerçants qui font la promotion de leurs applications de shopping, la région Asie-Pacifique affiche la proportion la plus élevée de transactions in-app (46%), suivie de l’Europe (26%) et du continent américain (18 %).
-Les commerçants qui disposent ou envisagent de se doter d’une application de shopping ont tout intérêt à investir dans sa promotion : en Europe, les applications de shopping génèrent des taux de conversion trois fois supérieurs à ceux réalisés sur le web mobile.
– Les commerçants présents uniquement en ligne continuent de surpasser les enseignes traditionnelles (tous font la promotion de leurs applications de shopping)
– Au niveau mondial, pour les « pure players » qui font la promotion de leur application, pas moins de 31 % des transactions proviennent de cette dernière.
– Les commerçants physiques qui font la promotion d’une application de shopping enregistrent moins de transactions sur celle-ci (21 %), ce qui souligne l’intérêt pour eux d’intégrer encore davantage cette technologie dans l’expérience client avant, pendant et après une visite dans un magasin physique.