Disruptif

Les robots vont envahir les hôpitaux pour notre bien !

Par le

Certains des domaines les plus dynamiques de la recherche en robotique et développement sont aujourd’hui des applications dans le domaine des soins de la santé. La chirurgie assistée par robot, le personnel (robot) infirmier, la réadaptation à domicile et les robots de soins aux personnes en dépendance sont tous
la cible de ce marché. Les robots médicaux seront une aise pour les médecins et les autres professionnels afin de gagner du temps, réduire les coûts et raccourcir la récupération des patients temps, mais les patients peuvent ne pas être prêt.

[Les robots dans le domaine de la santé sont une aide non négligeable aux cotés des professionnelles de la santé – ils ne peuvent pas traiter de tâches émotionnelles et sociales complexes cela n’empêche pas de ce poser des questions : Puis-je accepter les changements à venir ? Comment cela affectera-t-il ma profession ?
Les robots peuvent faire beaucoup, mais les gens ne les acceptent pas nécessairement dans ces nouveaux rôles. Cela dépend en grande partie de la facilité avec laquelle le robot interagit et des points de vue du patient sur les nouvelles technologies et les émotions qu’ils ressentent – Il est important de souligner qu’à l’avenir, pratiquement tous les robots de service seront connectés et intégrés à un système plus grand (par exemple, via des bases de connaissances et des systèmes basés sur le cloud)]

Cependant, comme beaucoup de technologies émergentes, les robots sont difficile à situer dans les cadres réglementaires existants. Il sera important de se concentrer sur les questions de sécurité des patients et des utilisateurs, la sécurité et la vie privée, et en particulier l’effet des dispositifs médicaux sur la
réglementation et les lois sur la protection des données relatives aux robots utilisés dans les soins de santé. C’est un vaste sujet mais qui ne doit en aucun cas freiner l’innovation, les crédits et l’équipement !!

Les hôpitaux et les cabinets médicaux utilisent déjà beaucoup d’automatisation. Par exemple, dans un hôpital de San Francisco et dans d’autres lieux (Chicago, New-York..), il y a des robots de livraison qui glissent dans les couloirs pour distribuer les médicaments, apporter le repas aux patients et transporter des échantillons et du matériel médical dans différents laboratoires. Certains hôpitaux sont configurés pour permettre aux robots de livraison d’ouvrir les portes télécommandées et même d’utiliser des ascenseurs pour se déplacer dans le bâtiment.

Les robots peuvent également participer à des tâches plus complexes, telles que la chirurgie. Leur participation peut aller de la simple stabilisation des outils du chirurgien à la réalisation autonome de l’ensemble de l’opération. Le système de chirurgie robotique le plus connu permet à un chirurgien de faire fonctionner un équipement de taille standard et ergonomique, comme télécommande, afin de diriger des instruments extrêmement minuscules dans le corps d’un patient, souvent au travers de très petites incisions .

Et depuis peu un chirurgien chinois a pratiqué la première chirurgie cérébrale à distance au monde utilisant la technologie 5G. Le Dr Ling Zhipei a implanté à distance un neurostimulateur dans le cerveau de son patient samedi, ont rapporté les médias chinois. Le chirurgien a manipulé les instruments à l’hôpital PLAGH, situé à 3 000 km de distance, dans une clinique de l’hôpital de Hainan, au sud du pays. L’opération aurait duré trois heures et s’est terminée avec succès. Le patient, atteint de la maladie de Parkinson, se sentirait bien après l’opération pionnière.

Les robots commencent également à offrir leur aide dans les soins, en particulier pour les personnes âgées. La population mondiale vieillit, ce qui accroît la demande d’assistance pour les tâches quotidiennes et les tâches médicales, ainsi que pour veiller au bien-être et à la sécurité des patients. Beaucoup de ces emplois sont fatigants, souvent ingrats et relativement peu rémunérateurs, mais les robots peuvent vous aider dans des tâches aussi diverses que le nettoyage, le lever du lit et d’autres besoins quotidiens. Pour ceux d’entre vous qui ont regardé le film Big Hero 6 de Disney, vous avez peut-être été touché par la personnalité de «Baymax», le compagnon de soins de santé robotique personnel du personnage principal dans cette scène ! (vidéo ci-dessous)Ce robot fictif a été construit avec une puissance impressionnante et programmé pour stocker une quantité énorme de données, y compris 10 000 procédures médicales différentes.

Des ingénieurs japonais en robotique ont créé un ours robotique capable de prendre en charge des patients âgés. Le robot peut soulever un patient de la position debout ou du sol, le transférer dans un fauteuil roulant, le transporter d’un point A à un point B, et le mettre au lit.

Le Robot buzz de Pepper (qui commence à vieillir aussi – 2014) peut fonctionner de manière plus clinique, en aidant à trier les besoins, à fixer des rendez-vous, à éduquer les patients et à interpréter les modèles de données vitales/de laboratoire dans un contexte médical approprié. Il peut aider des patients âgés solitaires et inactifs avec une humeur, une déambulation, des exercices de ROM, des rappels de prise de médicaments et une implication dans des soins personnels.