Business

Les opportunités dans la santé pour Apple

Par le

Electrocardiographes ECG à une seule sonde et la détection des chutes

L’approche d’Apple dans le secteur de la santé est en grande partie inconnue. Les opportunités de marché dans le secteur des soins de santé sont énormes et Apple les considère comme une partie essentielle de ses stratégies en matière d’applications, de services et de dispositifs portables.

Même si Apple n’a peut-être pas le même niveau d’expertise en intelligence artificielle que d’autres géants de la technologie, elle sait comment associer matériel et logiciel. L’accès à des flux de données structurés est certes difficile dans le secteur de la santé, mais l’expertise d’Apple en matière de matériel et de logiciels signifie qu’il peut être l’éditeur et l’interprète de données au lieu de dépendre d’un tiers…

[Le cœur de la stratégie de santé d’Apple consiste à créer un dossier de santé personnel pour votre téléphone sans que l’utilisateur ait à saisir lui-même les données manuellement]

Ce que nous savons, c’est que sa montre Apple Watch et, éventuellement, les AirPod offrent aux consommateurs de nouveaux moyens de suivre et de gérer le bien-être, notamment en surveillant la fréquence cardiaque, l’activité et la santé cardiaque. À l’avenir, le géant pourrait ajouter des biomarqueurs tels que la pression artérielle et l’hydratation. Le secteur des équipements portables représente une opportunité de chiffre d’affaires mesurable compte tenu de sa taille réduite aujourd’hui. Les wearables (dont 90% sont les montres Watch et AirPod, 10% Beats) représentent aujourd’hui 5% des ventes et devraient atteindre environ 8% des ventes d’ici cinq ans.

Les ventes de montres qui ont atteint 67 millions d’unités depuis la sortie du produit à la mi-2015 et que 85% de celles-ci sont encore utilisées, ce qui donnerait une base installée active de 57 millions. On peut penser que l’activité l’Apple Watch pourrait finir par être 4 à 5 fois plus importante qu’aujourd’hui, ce qui impliquerait des ventes annuelles de 35 milliards $ selon les analystes US.

Les AirPod sont une deuxième opportunité pour capturer des biomarqueurs, mais l’ajout de ces fonctionnalités est compliqué et risque de voir le jour d’ici quelques années. Il convient de noter que l’oreille interne est un endroit attrayant pour rassembler des biomarqueurs avec la peau plus mince du canal auditif. Apple a déposé un brevet décrivant l’opportunité de l’oreille interne. (Un biomarqueur, ou marqueur biologique, désigne généralement un indicateur mesurable d’un état ou d’une condition biologique quelconque.)

Le marché mondial des biomarqueurs devrait atteindre plus de 118 milliards $ d’ici 2026, selon les estimations. Il devrait augmenter de 14,2% pendant la période de prévision. Les progrès technologiques, la forte sensibilisation des consommateurs et l’augmentation des fonds consacrés aux activités de recherche et développement (R&D) stimulent collectivement la croissance du marché.

Il est certain que Apple va jouer sur plusieurs tableaux, investissement et acquisition de startup dans ce domaine, mais aussi créateur de service !

Abonnement Apple Healthcare

Certains économistes disent que nous nous rapprochons d’une économie mondiale par abonnement ! L’attention des gens et  leur revenu disponible, pour soutenir un nombre d’entreprises qui se tournent vers ce modèle seront de toute façon à un moment limité. Les consommateurs vont devenir de plus en plus conscients et plus sensibles à l’argent qu’ils dépensent pour leurs abonnements et feront des choix judicieux !

Les soins de santé doivent être centrés sur le client pour fournir des services personnalisés aux personnes qui en ont réellement besoin. One Drop et Bigfoot Biomedical. on été conçu pour que les personnes atteintes de diabète insulinodépendant puissent recevoir les soins dont elles ont besoin «accessibles avec une seule ordonnance et remboursées à titre de service moyennant des frais mensuels. En France la startup diabeloop a créé DBLG1, qui est un dispositif médical destiné au traitement du diabète de type 1. Notons au passage que dans la stratégie d’Apple le remboursement sera un axe non négligeable !

La médecine par abonnement

Les patients se sentent souvent négligés par les médecins, mais 80% de ces derniers se sentent dépassés par leur charge de travail (étude US). La médecine par abonnement pourrait être le bon traitement, offrant aux patients une alternative plus abordable aux soins médicaux, réduisant la charge de travail des médecins à des niveaux plus gérables et constituant une source de revenus supplémentaire.

Pour les médecins ou les mutuels qui couvrent les dépenses de santé, il existe maintenant un marché, indépendamment de ce qui se passe avec les modèles de partage des risques. L’opportunité des services de santé d’Apple réside probablement dans la collecte des données de Watch et des AirPod, puis dans le filtrage, l’analyse et la mise en oeuvre. L’intelligence artificielle constituera le fondement de ces services, compte tenu du volume de données à traiter. L’offre débuterait probablement lorsque le consommateur achète une montre enregistrant la fréquence cardiaque, l’activité, le sommeil, la température, la tension artérielle et rendant les données exploitables. Le médecin paierait alors à Apple des frais mensuels par utilisateur (environ 10 $ selon certain analystes).

C’est l’une des pistes envisageable !

La médecine par abonnement peut aussi permettre aux patients de payer des frais mensuels, trimestriels ou annuels pour avoir accès à un large éventail d’avantages et de services. En 2017 Verily, une filiale de la société mère de Google, Alphabet, a aussi lancé une smartwatch de suivi de la santé destinée à la recherche , qui s’intègre à une variété de dispositifs de santé destinés aux consommateurs via Android Wear. Alphabet compte plus d’une douzaine d’équipes spécialisées dans la santé dans ses différentes entreprises. Google dispose également de diverses équipes travaillant en interne sur des logiciels et des services de santé.

Matériel

Apple a transféré la fabrication de puces en interne et sa nouvelle puce A12 est axée sur l’exécution d’applications AI. La société cherche également à développer de meilleurs capteurs spécifiques aux soins de santé, comme l’indiquent certaines offres d’emploi. De plus, la qualité de la caméra de l’iPhone peut identifier des détails plus granulaires et de nouveaux types de lumières (capteur de lumière ambiante, projecteur de points, etc.) permettent de nouveaux cas d’utilisation de la vision industrielle autour de la santé. L’iPhone ajoute aussi de nouveaux composants et devient de plus en plus puissant, ouvrant ainsi la porte aux appareils médicaux.

Le marché mondial des appareils de santé portables et des appareils médicaux devrait atteindre 27,49 milliards $ d’ici 2026.

Privacy

Apple s’engage à ne pas vendre vos données et à les sécuriser, ce sera l’un des enjeux ! Au fur et à mesure que les dispositifs portables feront partie des plans de traitement des patients, les constructeurs tenteront d’ajuster leurs modèles commerciaux et de générer des revenus provenant des dispositifs surveillés. Par exemple, vendre des données produites par les appareils à des assureurs. Juniper prévoit que les revenus de ce type de services atteindront 855 millions de dollars d’ici 2023 !!

Apple est en train de construire un écosystème puissant autour de la santé.