Plateforme

Les défis du géant Apple en 2019

Par le

Apple a réduit ses prévisions de revenus pour la première fois depuis 16 ans en raison du ralentissement des ventes d’iPhone (lettre de Tim Cook aux investisseurs), en particulier en Chine, un flot d’articles sur le devenir de la marque a vu le jour. La Chine est le troisième marché en importance pour la marque, avec des ventes de près de 52 milliards de dollars au cours de son dernier exercice, principalement des ventes d’iPhone. Les actions  ont chuté au cours des derniers mois en raison d’un mélange de tensions commerciales, de rapports sur l’iPhone, etc. (sa valeur marché est à moins de 700 milliards de dollars. 02/2018)

Que réserve l’année 2019 pour Apple et ses investisseurs qui sont confrontés à plusieurs défis. Mais le géant est encore loin d’être en danger pour plusieurs raisons :

– Son activité de services a généré des revenus de près de 10 milliards de dollars au dernier trimestre publié, soit une augmentation de 17% par rapport à la même période de l’année précédente. L’activité de services représente désormais près de 16% du chiffre d’affaires total. Certains rapports indiquent qu’un consommateur moyen d’iOS reste dans l’écosystème Apple pendant plus de dix ans!
– Le portefeuille de produits de Cupertino comprend des tablettes, des ordinateurs et des appareils grand public à croissance rapide tels que les smartwatches et les voice-assistants.
– L’iPhone a généré près de 59% des revenus de la société au dernier trimestre et l’iPhone sera la clé de la croissance du reste de l’écosystème Apple. ( les Wearables de la marque ont augmenté de près de 50% par rapport à l’année dernière)
– L’intégration hardware, software (ios) de l’iPhone est le meilleur du marché à ce stade, mais il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers.

Les défis perceptibles

– Les tarifs sont une source potentielle d’épines pour Apple et cela pourrait se poursuivre au cours de la nouvelle année. L’incertitude entourant la politique commerciale américano-chinoise n’arrange rien. Selon un rapport récent, la firme envisage déjà de transférer une partie de sa production hors de Chine. Et à l’aube de 2019, Tom Forte de DA Davidson estime qu’Apple est bien placé pour atténuer les risques liés aux tarifs: “Une partie de cette conviction reposait sur la taille de l’entreprise et sa capacité à négocier les prix et les conditions avec ses fabricants et à sortir de Chine “

 

– Apple est enfermé dans un long et pénible conflit juridique avec Qualcomm, qui tire son origine de taux de licence et de taxes de brevets, Apple poursuivant Qualcomm dans trois pays, y compris un procès de 1 milliard de dollars aux États-Unis et Qualcomm qui accuse Apple d’avoir volé des secrets commerciaux pour donner à Intel.

– Selon une estimation, la base installée de nouveaux iPhones n’a augmenté que de 6% par an au cours des deux dernières années. À titre de comparaison, la base installée d’ iPhone usagés a augmenté à un taux de croissance annuel composé de 61% au cours des deux dernières années, selon cette estimation. Les consommateurs sont donc clairement à la recherche de valeur dans l’écosystème des smartphones d’Apple et sont prêts à renoncer aux nouveaux appareils.La stratégie d’Apple consistant à ajouter des fonctionnalités supplémentaires et à vendre ses iPhones à un prix plus élevé a entraîné une stagnation des ventes unitaires. Les ventes unitaires d’iPhone ont été d’environ 47 millions au quatrième trimestre.

– Dans son dernier rapport sur les résultats, Apple a annoncé qu’il ne déclarerait plus les ventes unitaires d’iPhone, car elles ne sont tout simplement plus pertinentes. De nombreux analystes sont d’accord, mais les investisseurs dans leur ensemble pourraient mettre du temps à s’adapter au nouveau régime de reporting. De nombreux observateurs ont saisi les preuves du ralentissement de la demande sur l’iPhone, et Apple devra encore déployer davantage d’efforts pour convaincre les investisseurs que les services et non les ventes à l’unité sont bien l’avenir.

– En 2019, l’entrée de la 5G sur le marché pourrait bouleverser le paysage concurrentiel des smartphones, Samsung et Huawei vont dévoiler des appareils compatibles avec la 5G d’ici quelques mois. Apple est légèrement en retard pour la 5G mais la majorité de la population n’aura pas accès à la 5G avant 2020/2021.

– Aujourd’hui, le smartphone est le principal moyen d’interaction des consommateurs avec Internet, le futur des smartphones risque de diminuer car les consommateurs interagissent de plus en plus avec des appareils connectés sans l’influence de leur smartphone, tels que Alexa et Google Assistant. Siri et les produits HomePod d’Apple ont pris du retard, mais avec le temps, un avenir moins dépendant des téléphones pourrait affaiblir les performances d’exploitation d’Apple.

– Les constructeurs Chinois ont une stratégie agressive d’innovations, bien souvent leurs smartphones embarquent des fonctionnalités différentes et parfois inédites pour un prix abordable : la caméra selfie motorisée sur le vivo NEX S, puis un curseur motorisé pour tous les appareils photo de l’Oppo Find X et enfin des téléphones à glissière manuelle comme le Honor Magic 2 et le Xiaomi Mi Mix 3. Mais la concurrence autour du smartphone n’est pas qu’en Asie, une des innovations du monde mobile au cours de l’année écoulée a été le mode caméra Night Sight de Google distribué en tant que mise à jour sur chaque modèle Google Pixel.

– Analyse de la lettre de Tim Cook

 

Le mot de la fin via Tim Cook 🙂 “Expectations are high for Apple because they should be. We are committed to exceeding those expectations every day.That has always been the Apple way, and it always will be.”