Business

Les achats sur smartphone frustrent les consommateurs

Par le

Début 2017, pour la première fois le trafic Web sur les smartphones a atteint un sommet sur le trafic des ordinateurs de bureau ! L’omniprésence des smartphones, n’est pas un usage qui est limité aux gens qui sont en mobilité. Les données montrent que l’utilisation mobile augmentant de 50% en dehors des heures normales de travail, et 100% le week-end !! Alors que le trafic Web mobile est en hausse, comparativement le taux de conversion est faible, ce qui signifie que de nombreuses entreprises considèrent encore le smartphone comme un obstacle plutôt qu’une opportunité !

Environ 48% des consommateurs participant à un récent sondage sont d’accord ou fortement d’accord pour dire que la recherche et l’achat de produits directement sur le site mobile d’une marque sont frustrants et 61% déclarent qu’ils sont plus susceptibles de rechercher l’inspiration que de faire un achat.

Les dernières recherches de Qubit analysent le parcours d’achat de 1,2 milliard de consommateurs et l’impact du mobile sur les revenus numériques des ordinateurs de bureau et des appareils mobiles. Dans le rapport, les résultats sont combinés avec les données d’un autre sondage Qubit de plus de 4 000 consommateurs qui fournissent des commentaires sur les raisons qu’une marque pourrait avoir une faible performance sur mobile.

L’analyse des jeux de données des consommateurs qui se sont connectés à leurs comptes sur plus d’un type d’appareil montre que l’activité mobile des consommateurs influe directement sur une moyenne de 19% du chiffre d’affaires des postes de travail. Dans certaines sous-verticales, cette influence est beaucoup plus élevée. La mode, par exemple, voit une moyenne de 24%. Qubit cite également des données suggérant que certains détaillants reçoivent jusqu’à une transaction de bureau sur trois suite à la navigation sur mobile.

Les consommateurs veulent une meilleure navigation mobile

Sur un appareil mobile, les personnes participant à l’enquête affirment que la découverte de produits médiocres constitue le principal obstacle à leur expérience d’achat sur mobile. Et au fur et à mesure que les consommateurs font leurs achats, les transactions sur mobile connaissent une baisse spectaculaire. En fait, les résultats de l’étude suggèrent que les clients sont plus engagés sur le mobile que sur les ordinateurs de bureau pendant qu’ils recherchent des produits – mais plus ils prennent de temps, plus ils risquent de tomber et d’abandonner la vente. Cela suggère que les clients peuvent trouver des produits sur mobile, mais ils ne trouvent pas ce qu’ils veulent.

47% ont mentionné une expérience de navigation plus rapide ou plus facile, 44% ont dit trouver exactement ce qu’ils veulent plus facilement, et 35% ont dit qu’ils voulaient un moyen plus facile pour découvrir de nouveaux produits. Un tiers ont mentionné qu’ils seraient encouragés par une expérience plus simple du paiement. Les achats sur mobile ne sont peut-être pas la principale préoccupation des consommateurs, mais ils restent une source de frustration. Les données suggèrent que les consommateurs naviguent comme ceux qui font du “lèche  vitrines” sur les sites mobiles et cela devrait profondément changer la façon dont les commerçants devraient regarder l’expérience mobile qu’ils offrent aux consommateurs.

Les visiteurs du site Web recherchent des produits tendance, des vêtements pour une occasion, des cadeaux pour un ami et ils veulent être inspirés comme ils le sont souvent sur Instagram ou Pinterest. Le retail et leurs milliers de produits doivent regarder la découverte de produits sur le mobile d’une toute nouvelle manière.