Business

Les 20 meilleurs réseaux publicitaires mobiles

Par le

Kochava lance son indice de trafic pour mettre en avant les 20 meilleurs réseaux publicitaires mobiles. La société affirme qu’elle tente d’encourager la transparence et la précision de l’univers publicitaire en dehors de Google et de Facebook.

Kochava propose une plate-forme analytique unique, globale pour planifier, cibler, engager, mesurer et optimiser les dépenses consacrées aux médias. Cette plate-forme  pour smartphone associe des fonctionnalités très précisent, une couverture mondiale et des milliers d’intégrations réseau et entre éditeurs, ce qui permet aux annonceurs de cibler des audiences et de mesurer avec précision les performances de leurs campagnes

Le classement de l’index est basé sur quatre mesures relatives aux annonces qui pilotent les installations d’applications : Ce sont la clarté du signal, la fraude, la qualité et la relation statistique entre les clics et les conversions signalés par les réseaux. La plateforme Kochava s’intègre à environ 3 000 réseaux publicitaires mobiles.

> La clarté du signal correspond aux données relatives aux clics, impressions et publications. Les réseaux ne signalent parfois que les clics et ils sont moins clairs sur les données associées, telles que l’ID du périphérique, l’ID de la création, l’ID de transaction… Les publications sont les données renvoyées par Kochava sur le réseau, indiquant si les publicités ont conduit à l’installation d’applications, et ces données sont utilisées par les réseaux pour être optimisées. La clarté du signal évalue l’intégrité, la fiabilité et l’étendue du flux de données que les partenaires média envoient Kochavaet reçoivent de Kochava.

> Le pourcentage de trafic frauduleux est basé sur des mesures effectuées via la console antifraude de Kochava. La qualité correspond au nombre d’utilisateurs actifs retenus par le réseau. Le nombre d’utilisateurs actifs est donc lié à la qualité des annonces et de l’inventaire dans un réseau donné.La mesure de la fraude peut être fortement réduite par les partenaires médias qui accordent la priorité à l’identification et à la prévention des attaques de clic. Les fraudeurs continuent d’innover avec des robots plus intelligents qui effectuent des achats dans des app stores, «regardent» des vidéos ou cliquent et installent à partir d’annonces. Des quantités incroyables d’efforts et de ressources sont nécessaires pour trouver des moyens de lutter contre la cible en mouvement de la fraude, principalement en identifiant les tendances et les schémas menant à la preuve de mauvais acteurs et d’activités malveillantes.

Vers le re-ciblage et l’abandon de l’acquisition d’utilisateurs

En raison de la prévalence de la fraude, de nombreux spécialistes du marketing abandonnent les canaux traditionnels d’acquisition d’utilisateur pour favoriser l’engagement accru des utilisateurs. L’UA (user acquisition) est toujours un atout pour de nombreux spécialistes du marketing qui souhaitent utiliser un large réseau malgré le risque accru de fraude. D’autres adoptent l’approche inverse et achètent des publicités hyper-ciblées sur des plateformes haut de gamme, s’attaquant avec diligence à la fraude qu’ils trouvent et exigent que leurs partenaires des médias rendent compte de leurs infractions.

Le re-ciblage et la rétention peuvent avoir plus de sens pour la mise à l’échelle que les efforts d’UA continus, car un nombre accru d’installations ne génère pas nécessairement une augmentation du nombre d’utilisateurs de qualité. Il existe également une incertitude et un risque accru de fraude dans le ciblage de nouveaux périphériques inconnus. Les spécialistes du marketing choisissent le re-ciblage non seulement pour son efficacité , mais également parce que cela signifie un marketing ciblant des utilisateurs connus qui ont déjà utilisé l’application. Les partenaires médias ont bien compris la tendance et beaucoup investissent dans des plateformes de re-ciblage.

Il y a deux autres classements des réseaux d’annonces pour mobile, par les sociétés Appsflyer et Tune. La différence dans les classements, c’est que Kochava met davantage l’accent sur la clarté du signal, et donc sur la qualité de la corrélation entre le clic et l’installation.

En encourageant les réseaux publicitaires mobiles à améliorer la qualité et la transparence de leurs campagnes, l’entreprise espère renforcer la vitalité de la publicité mobile en dehors du duopole dominant de Google et Facebook. Les spécialistes du marketing peuvent utiliser ce type d’évaluation pour déterminer les réseaux qualifiés pour leurs activités et ainsi contribuer à encourager la tendance à la transparence.