Business

L’engagement et la conversion in-app

Par le

Le taux de conversion est l’un des paramètres marketing mesuré sur la plupart des canaux, et pour les mobiles, ce n’est pas différent. Les conversions d’applications mobiles vont bien au-delà des téléchargements ; en fait, les vraies conversions se produisent dans l’application, lorsqu’un utilisateur engagé convertit un objectif spécifié. À savoir, les applications qui envoient des messages in-app ont des utilisateurs plus fidèles et engagés. Plus précisément, les applications qui envoient des messages dans l’application affichent environ 27% plus de lancements d’applications et une rétention d’utilisateur deux fois supérieure par rapport aux applications qui n’en ont pas. Les applications mobiles sont clairement les gagnantes en termes de conversion : comparées au trafic de navigateurs mobiles, les applications convertissent 160% plus d’utilisateurs. Comparées au trafic sur le bureau, les applications convertissent 43% plus d’utilisateurs.

Les clés pour augmenter les taux de conversion des applications sont la définition des objectifs de conversion de votre application et la création d’une stratégies d’engagement pour augmenter ces taux de conversion.

Un nouveau rapport sur l’engagement et la conversion in-app, fournit des informations basées sur les données du paysage publicitaire actuel dans les applications. Il s’inspire des données internes de Smaato et Liftoff données internes du premier trimestre 2019. Les données de Smaato comprennent plus de trois milliards de demandes d’annonces provenant de plus de 90 000 éditeurs et développeurs d’applications mobiles. Les données de Liftoff sont extraites de 80 milliards d’impressions publicitaires sur 33 millions d’installations. Ce rapport utilise cet ensemble de données volumineux pour suivre les coûts, les clics et les conversions associés avec divers formats d’annonces in-app.

Dans le monde de la publicité intégrée, tout commence par un clic. Lorsqu’une annonce engage l’utilisateur avec une création captivante et une incitation attrayante, l’utilisateur clique sur l’annonce ! Ensuite, il est dirigé vers la page de destination de l’annonceur. Le nombre de clics qu’une annonce reçoit divisé par le nombre total d’impressions, devient le taux de clics (CTR). Et si tout se passe bien, ce premier clic conduira alors l’utilisateur à installer l’application, à faire un enregistrement, voir un achat in-app.

Le canal d’achat des clients d’une app

En ce qui concerne les taux d’engagement, la devise “the bigger the better” est vraie dans tous les formats d’annonces graphiques intégrés à l’application. De manière prévisible, il existe également une corrélation directe entre le coût et l’engagement. Les bannières publicitaires, qui ont le coût effectif le plus bas (eCPM), ont également le plus bas CTR. Pendant ce temps, les annonces interstitielles coûtent 4,6 fois plus cher que les bannières, mais affiche également un CTR moyen 18 fois plus élevé. Le contenu in-app natif lui permet de générer un CTR 8,3 fois supérieur à celui des bannières.

In-App Display Ads: eCPM vs. CTR

Ce n’est pas nouveau, les utilisateurs iOS ont tendance à coûter plus cher que les utilisateurs d’Android. Heureusement, cet investissement en vaut la peine, car les taux d’engagement et de conversion sont similaires sur les appareils iOS. C’est particulièrement vrai pour le CPI vidéo, qui est en moyenne de 1,9X plus élevé sur iOS.

Les formats d’annonces vidéo intégrée aux applications constituent le premier choix en matière d’engagement des utilisateurs et taux d’acquisition. Cela procure un excellent retour sur investissement pour les annonceurs cherchant à générer des clics et des conversions. Mais cela ne signifie pas que les annonces graphiques, et même les bannières, devraient être abandonné. Ces formats d’annonce simples sont toujours efficaces pour les marques cherchant à maximiser la portée !