Business

L’empire Facebook, 15 ans, carton plein sur mobile !

Par le

Il y a 15 ans, le 4 février 2004, Mark Zuckerberg, étudiant de Harvard âgé de 19 ans, a lancé, avec certains de ses camarades de classe, un site Web appelé Thefacebook. Il se définissait comme un annuaire en ligne qui connecte les gens via les réseaux sociaux des collèges”, avait alors salué le visiteur sur son site Web original, expliquant que cela leur permettrait de “rechercher des personnes dans votre école, savoir qui est dans vos classes [sic] , recherchez les amis de vos amis et visualisez une visualisation de votre réseau social. ”

À la fin de 2004, Thefacebook comptait plus d’un million d’utilisateurs enregistrés. La société nouvellement créée a non seulement déménagé dans la Silicon Valley, mais a également obtenu un investissement de 500 000 dollars du cofondateur de PayPal, Peter Thiel. Après avoir changé son nom pour devenir simplement “Facebook” en 2005, le réseau social a été ouvert au grand public à l’automne 2006, marquant le début de l’un des récits de croissance les plus remarquables de l’histoire de l’entreprise.

En l’espace de trois ans, le réseau social a ajouté 350 millions d’utilisateurs et, à l’été 2012, il est devenu le premier service en ligne de ce type à atteindre 1 milliard d’utilisateurs actifs par mois. À la fin de 2018, ce nombre atteignait 2,32 milliards de personnes, ce qui signifie que plus de la moitié de la population en ligne utilise la plateforme imaginée par un adolescent dans son dortoir universitaire.

Nous avions eu la chance en 2009 de participer à une interview (A et B) de celui qui piloter le démarrage sur mobile, une petite équipe dédié de 10 personnes !! Les derniers résultats montre que Facebook est bien un empire mobile avec une diversification sans précédent (AI, AR, VR, Gaming, OpenSource, Media Business, R&D, Blockchain, Réseau) avec 3 killer usage (Facebook, WhatsApp, Instagram), la vision mobile acquise très tôt à été payante…

Cette année, il y aura 1,75 milliard d’utilisateurs mensuels de Facebook dans le monde, en hausse de près de 7% par rapport à 2018. Cette année, Instagram atteindra 804,4 millions d’utilisateurs dans le monde, soit une hausse de près de 13% par rapport à l’année dernière.

FACEBOOK AD REVENUE (les chiffres incluent Instagram)
– Facebook contrôlera une part croissante du marché mondial de la publicité numérique, estimé à 327,28 milliards de dollars – 20,5% en 2019. Google est le premier éditeur mondial de publicité numérique avec une part de marché de 31,3%.
– La part mobile de Facebook a atteint 26,9% du marché mondial de la publicité mobile, évalué à 232,34 milliards de dollars.

Facebook a besoin d’un nouveau départ en 2019, et ce qu’il révèle sur son utilisation et ses revenus au quatrième trimestre de 2018 nous dira à quel point ce nouveau départ sera réalisable. Pour que Facebook puisse aller de l’avant, il doit montrer que son nombre d’utilisateurs actifs quotidiens et mensuels aux États-Unis, au Canada et en Europe s’est stabilisé et que sa capacité à accroître ses revenus publicitaires dans ces régions importantes n’a pas été sérieusement affectée par les scandales (le dernier en date) et les enquêtes de 2018.

INSTAGRAM AD REVENUE
– Cette année, Instagram générera 14,38 milliards de dollars de recettes publicitaires dans le monde, soit une part de marché de 4,4% du marché mondial des annonces numériques et de 6,2% du marché mondial des annonces mobiles.
– Instagram représente une part croissante du chiffre d’affaires mobile de Facebook dans le monde entier – 23% cette année.
– Instagram tire de plus en plus de ses revenus de l’extérieur des États-Unis. En 2019, 63% viendront des États-Unis, contre 68% l’an dernier.

Compte tenu de l’importance croissante d’Instagram en tant que moteur de la croissance des revenus, il est grand temps que Facebook commence à révéler à quel point la propriété génère des revenus. Si elle peut afficher de bonnes performances sur Instagram, cela contribuera également à dissiper les inquiétudes suscitées par Facebook. entier.

À suivre…

Facebook a lancé un programme pour développer des expériences sociales pour Portal avec des appareils de communication vidéo à domicile offrant les appels vidéo mains libres autour d’un premier produit matériel Facebook associé à Alexa (et éventuellement Google Assistant). La connexion via Portal donne l’impression d’être ensemble dans la même pièce, même lorsque les utilisateurs sont très distants.

Facebook a acquis Chainspace, une plate-forme intelligente de développement de contrats. Il s’agit d’une acquisition dans laquelle quatre des cinq chercheurs à l’origine du livre blanc de Chainspace rejoindront l’équipe blockchain de Facebook. La marque a récemment renforcé ses recrutements liés à la blockchain. En mai 2018, le géant des médias sociaux a annoncé qu’il avait formé une équipe dirigée par David Marcus, l’ancien président de PayPal, et Kevin Weil, ancien responsable produit chez Twitter et Instagram. En décembre, Bloomberg a annoncé que Facebook était en train de développer un stablecoin pour ses utilisateurs indiens WhatsApp.

À lire

En 10 ans, Facebook a racheté pas moins de 68 start-ups
Le rouleau compresseur Facebook dans l’industrie mobile
15 Moments That Defined Facebook’s First 15 Years