Podcast

Le widget, un des usages les plus emblématique de votre smartphone ! S01E01

Par le

Voici le 1er épisode de la Saison 1 du Podcast 135 Grammes ! C’est une histoire qui revient sur l’un des usages les plus emblématique de votre smartphone, le Widget ! L’idée avec cette saison est de revenir sur des histoires de l’écosystème mobile en France, ponctué de témoignages d’entrepreneurs qui ont vécu cette époque passionnante 🙂 Un podcast réalisé avec brio par la startup Alveole. Retrouvez ci-dessous, le podcast et la plupart des articles de cette époque !

Les témoignages de 3 entrepreneurs de talent qui ont participé à cette époque du démarrage de l’écosystème des Widget,  Julien Fourgeaud , Florent Pitoun et Serge Crebassa. Julien qui été passionnant et bouillonnant d’idées, il est décédé en 2014 d’un accident de Base-Jump, je l’ai rencontré à l’époque de Symbian, le tout puissant OS de Nokia pendant cette période. Nous avons utilisé les archives vidéos de servicesmobiles qui sont nombreuses à cette époque ! Florent et Serge tout deux on été, les toutes premières Startup sur le sujet des widgets en France avec beaucoup de dynamisme et de volonté pour faire installer cet usage.

[N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires, demandes de sujets, vos témoignages sur le Twitter 135 grammes ]

App Annie soutient “135 grammes”, le podcast qui vous raconte l’histoire de la Tech Mobile ! Cette entreprise fournit les données sur les applications mobiles les plus précises et les plus fiables du marché. Avec cette plateforme vous aller accédez à des estimations très précises sur les classements, les données de téléchargements et d’usage, d’engagement pour des millions d’apps, impératif pour piloter votre stratégie d’application.

Mais au fait ! Comment cela à t-il démarré ? Comment les entrepreneurs français ont-il réagi à l’époque ? passons en revue les débuts et quelques dates phares

Rappelons ce qu’est, un Widget. Son nom est construit à partir des termes anglais “window” et “gadget” C’est un élément visuel sur l’écran comme une icone d’application par exemple présente sur votre smartphone. Sa taille peut bien sur varier ! Un Widget, est en général une petite application autonome, un petit bout de programme, qui fait une chose très simple, en général une seule chose, mais qui le fait très bien. Au départ ils permettent d’effectuer des tâches simples ou d’afficher des informations en provenance d’Internet. Ils améliorent le confort de l’expérience de l’Internet mobile.

Depuis 1984 des applications minuscules adaptées à une fonction spécifique, limitée et complémentaire à l’application principale été présente sur Mac. [Par exemple, la calculatrice,] elle ressemblait à une vraie calculatrice créés par l’un des membres fondateur de l’équipe Mac, à partir d’une idée de Bud Tribble, l’un des premiers employés d’Apple.

De Mac à Yahoo

Beaucoup plus tard, le concept à été popularisé par un logiciel payant Konfabulator, sur Mac il était édité par une société californienne Pixoria, fondée en 2003. À l’origine, les “Widgets” n’étaient compatibles qu’avec l’environnement Mac. Mais une brouille entre les trois créateurs du projet et Steve Jobs, le patron d’Apple, a ouvert d’autres perspectives. Dès lors il devient également compatible avec Windows. Racheté par Yahoo en 2005 et il devient Yahoo Widget Engine 3.0. La plateforme possède une interface de programmation d’application (API), basée sur JavaScript, avec de nombreuses fonctionnalités utiles pour les développeurs. La société voulait ainsi s’imposer en proposant l’accès à ses services sans utiliser de navigateur.

Yahoo a finalement fermé le service début 2012

Les géants

D’ autres programmes offrant des fonctionnalités similaires ont vu le jour pour Mac en 2005 avec le Dashboard et les gadgets sous Windows Vista de Microsoft en 2006 – Microsoft a finalement supprimé cette fonctionnalité dans Windows 8 à cause de vulnérabilité. La folie des widgets va démarré ! l’objectif, simplifier les structures de menus des téléphones qui restent complexes et enchevêtrées, les portails WAP sont trop peu fréquentés et peu générateurs de consommation de contenus.

Google, Microsoft, Orange, Netvibes, Nokia, Samsung, Ericsson, Vodafone, T-Mobile et d’autres rentre dans une bataille qui va commencer entre être toujours connecté et avoir des applications ! En novembre 2009 lors de la conférence de l’Idate le CEO de T-Mobile s’est exprimé sur le sujet des Widgets, selon lui ils allez gagner la bataille face aux Browsers ! Les gens veulent des boutons simples pour accéder à leur services.

Quelques dates phare sur le Widget

2005 > Windows Mobile disposait d’un certain nombre d’outils de widgets tiers, développés par des développeurs externes, permettant d’afficher des widgets sur l’écran des mobiles. Sur Windows Phone 7 permet sur certaines applications des informations directement sur l’icône. En 2008, Windows Mobile 6.5 proposé les Widgets téléchargeables sur Windows MarketPlace pour Mobile.

WidSets (startup incubé par Nokia) a été lancé officiellement en octobre 2006. La plateforme fonctionne sur tous les téléphones Java , y compris les téléphones autres que Nokia qui vous permettait d’accéder à de nombreux services et aussi vos fluxRSS

2006, Mobease, lance Mobidgets, un moteur de widgets capable de transformer tout contenu web facile à consulter sur son mobile. Il permet de créer un widget a partir du flux RSS de votre blog ou de vos lectures préférées, Webwag qui aura racheté Mobease annoncera plus tard un partenariat stratégique et capitalistique avec l’opérateur français SFR à travers sa structure SFR Développement, la filiale de capital-investissement, un des tout premiers fonds dans cette industrie mobile

2007, Nokia introduit les Widgets sur sa plate-forme S60 ce qui en fait la première plateforme mobile de création de Widget, (84 millions de téléphone S60 était disponible), cette année là 1200 widget avaient été créé, en 2008 elle en avait 5000 traduit en 56 langues avec 7 millions de membres inscrits !
 Nokia était encore tout puissant et vendait 16 téléphones mobile par seconde dans le monde ! (Sur le web, plus de 230 millions de widget ont été téléchargés)

La même année Goojet avec une levée de fond de plus de 2 millions d’euros et une équipe de 15 personnes sera lancé. Ce sera un service diffusé de manière synchronisée sur le web et sur son mobile permettant aux utilisateurs de créer, sélectionner, configurer et partager des services, de l’information ou des applications.

ViaMobility va créer des milliers de widgets, les exécutant sur les appareils Windows Mobile. La startup évolue dans un environnement strictement B2B. Les clients sont les constructeurs de mobiles qui vont proposer une nouvelle fonctionnalité, les opérateurs qui vont disposer d’un nouveau canal personnalisé pour délivrer du contenu, les éditeurs de widgets qui vont profiter de cette convergence PC/mobile pour minimiser leurs investissements et atteindre une cible plus large.

2008, le lancement du G1 HTC sur Android avec des widget arrive en concurrent de l’iPhone. Le système de widgets du G1 était une fonctionnalité d’écran d’accueil «futuriste». C’était un avant-projet de spécification créé en juillet 2006, plus de deux ans avant la sortie du premier appareil Android. Ce système de widgets est toujours un atout et un aspect central des versions Android de nos jours, ce qui permet de personnaliser votre smartphone

En juin 2009, Nokia a annoncé que WidSets n’était plus développé, ayant été remplacé par le Store Ovi

2010, Orange lance une Plateforme Open Source de Widgets, cela devait permettre entre autre de porter des services sur tout type de téléphone mobile.

2012, 2 widget Météo et bourse apparaissent dans dans le Centre de Notifications de iOS 5. (Un iPhone jailbreaké à l’époque permettait de créer des widgets personnalisés à inclure dans le centre de notification iOS 5)

2014, avec IOS 8 – Apple propose enfin aux développeurs de créer leurs propres widgets. Apple les met dans Notification Center, où ils peuvent être ajoutés ou réorganisés. Vous pouvez avoir de nombreuses information pour voir l’arrivée des livraisons Amazon, la durée de vie de la batterie de votre Apple Watch et des AirPod, le moment de votre prochaine réunion, la météo, voir le temps qu’il vous faudra pour rentrer chez vous…..

2019, c’est l’une des fonctionnalités les plus utiles de l’iPhone, il vous aide à être plus productif. Celle-ci est masquée à gauche de l’écran d’accueil (l’écran de recherche). On peut noter que de nombreux OS en Chine ont repris cette usage comme Funtouch OS de vivo qui a développé des widget appelé, les Smart Launcher

Modèle économique du Widget

Arrêtons nous un moment sur le modèle économique du Widget, Il n’a jamais vraiment décollé, pourtant l’usage montré que l’utilisateur était fidéliser du fait de la personnalisation de son contenu (ce qui n’a pas changé). Des annonceurs ont fait des essais avec plusieurs campagnes de publicité sur la plate-forme de Nokia, – Mais personnes n’a réussi à monétiser son audience de manière significative ! par contre c’est devenu une commodité

Apple c’est sur est passé par là et les applications ont pris le dessus…

Les opérateurs ont eux aussi loupé cette fenêtre de tir, notamment à cause de plusieurs facteurs, comme le fait qu’il n’ont pas développer leurs propres services conviviaux pour les consommateurs. Ce qui maintenant existe sur Android et iOS.

Epilogue

Les widget sont devenus populaire et un atout pour les développeurs d’applications afin d’offrir un service supplémentaire pour visualiser rapidement de brèves mises à jour et effectuer des tâches très simples, ils sont personnalisables et peuvent contenir des boutons, du texte, des personnalisations de mise en page, des images… Elles font maintenant partie de l’expérience utilisateur, ce sont des extensions de votre application qui permettent d’obtenir rapidement des informations en temps réel sur vos applications préférées.

Le paradoxe dans tout cela, c’est que les constructeurs comme Apple et Samsung réussissent à monétiser des widgets qui embarque les news des médias. Aux US, en Angleterre, en Australie le widget NewsPlus d’apple permet de souscrire des abonnements payant, C’est un nouveau service pour la firme ! Samsung lui a lancé avec le groupe Axel Springer, UpDay, une application de news qui n’a pas encore de widget avec un modèle économique basé sur la pub. Samsung à communiqué d’ailleur cette année sur le fait que l’app est rentable ! L’application, préinstallée sur les appareils Samsung, compte désormais 25 millions d’utilisateurs actifs par mois, L’Allemagne, la France et le Royaume-Uni sont les trois principales destinations en termes de trafic.

Il se pourrait bien que les widget trouve enfin un modèle économique !

– Apple, Itunes : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/135-grammes/id1478886858
– Deezer : https://www.deezer.com/fr/show/496572
– Spotify : https://open.spotify.com/show/2udvUp2tm8uko6I21aLsPJ
– SoundCloud : https://soundcloud.com/135grammes