Commerce

Le Retail est à un tournant, Amazon au centre ?

Par le

Le Retail est à un tournant : l’industrie a connu plus de changements au cours des cinq dernières années que les 50 précédentes ! Partout dans le monde, les détaillants modifient leurs modèles commerciaux et leurs stratégies d’engagement des clients, qui pourraient les transformer ou les voire perdre à l’avenir.

Il y a quelques jours Visa a déclaré lors de ses résultats que le commerce électronique continue de croître trois fois plus vite que le commerce traditionnel. En 2017, les ventes mondiales de commerce électronique se sont élevées à 2 300 milliards de dollars, La téléphonie mobile a été un facteur clé, avec des ventes de 1 357 milliards de dollars dans le commerce électronique, représentant 58,9% de toutes les ventes numériques.

Le chiffre d’affaires de 3 magasins en ligne a atteint près de 100 milliards de dollars en 2017. Les achats en ligne sont l’une des activités en ligne les plus populaires dans le monde, mais leur utilisation varie selon les régions : en 2016, on estimait que 19% de toutes les ventes au détail en Chine étaient réalisées via Internet. au Japon, cette part n’était que de 6,7%.

[Les consommateurs du monde entier ont acheté 2,86 milliards de dollars sur le Web en 2018, en hausse par rapport à 2,43 $ milliards de dollars l’année précédente]

Les acheteurs américains ont dépensé un montant record de 126 milliards de dollars en achats en ligne fin 2018, profitant des remises anticipées sur Amazon.com et d’autres sites Web, et de plus en plus de personnes utilisant des smartphones pour passer leurs commandes, c’est ce que révèle Adobe Analytics dans un rapport. Adobe, qui collecte ses données en mesurant 80% de toutes les transactions en ligne des 100 premiers retaillers en ligne aux États-Unis, a indiqué que ce montant était supérieur de 16,5% à celui de l’année dernière. (les smartphones représentaient en moyenne 30% des ventes en ligne et 47% du trafic en ligne chez le top 100)

– Les plateformes mobiles ont représenté 51% du trafic des sites Web de vente au détail au cours de la période allant de novembre à décembre 2018 et ont été à l’origine de près du tiers des dépenses en ligne.
– Amazon a annoncé une hausse de 20% de ses ventes nettes, à 72,4 milliards de dollars, grâce à une augmentation de 14% des ventes nettes sur 12 mois dans ses magasins en ligne.
– Le nombre de transactions sur les portefeuilles mobiles en Inde a été multiplié par 40 au cours des cinq dernières années
– 35,3% des ventes retail en Chine se font en ligne, de loin le taux le plus élevé au monde. En comparaison, le commerce électronique devrait représenter 10,9% des ventes retail aux États-Unis.
– Le Royaume-Uni affiche le volume de vente le plus élevé de commerce électronique grand public B2C en Europe occidentale. Alors que d’autres pays peuvent afficher des taux de croissance plus rapides, l’Allemagne et la France suivent le Royaume-Uni parmi les trois premiers pays en termes de ventes au détail en ligne. Dans l’ensemble, la part en ligne des ventes au détail totales en Europe occidentale devrait approcher 20% au cours des cinq prochaines années.

2019

Certains analystes disent que les consommateurs dépenseront moins en ligne. Bank of America Merrill Lynch  dans ses perspectives commerciales pour 2019, décrit 2018 comme une «année solide» dans son ensemble, mais s’attend à une modération en 2019, avec un consommateur qui restera engagé. La Chine dépassera les États-Unis pour devenir le premier marché du retail au monde en 2019, ses ventes online ont augmenté de plus de 30% en 2019 pour atteindre 1 989 milliards de dollars.

Amazon

C’est surement l’un des principales acteurs du commerce on-line, Amazon, est au cœur de tous les défis et opportunités auxquels l’industrie est actuellement confrontée. Amazon explore en profondeur la stratégie de vente, apportant des informations originales à un moment où l’entreprise est sur le point de se révolutionner encore davantage. Récemment, le service d’épicerie en ligne AmazonFresh, les librairies physiques Amazon, Alexa Echo et les premières livraisons par drone ont été lancés. Leurs prochaines initiatives majeures sont les supermarchés sans check-out et les supermarchés “passants” (voir la vidéo ci-dessous), qui vont encore une fois changer radicalement la façon dont les consommateurs achètent leurs produits.

Si vous avez un livre à lire pour mieux comprendre Amazon, c’est  Amazon: How the World’s Most Relentless Retailer will Continue to Revolutionize Commerce

“Le modus operandi” d’Amazon est de se concentrer sur les secteurs qui sont prêts pour la perturbation. Il expose ceux qui sont médiocres et indifférenciés. Le livre explique aux détaillants et aux marques comment tirer les leçons de l’innovation d’Amazon et à appliquer ces connaissances pour exceller dans ce que Amazon ne c’est pas faire. Qui comprend le service, l’expérience, la curation et la communauté… tous les éléments de l’expérience d’achat qui doivent être des différenciateurs importants sont un atout pour les concurrents d’Amazon.

Cette différenciation en Europe s’effectue en numérisant leur infrastructure physique, le drive to store en utilisant la puissance du smartphone dans la main de chaque consommateur !