Business

Le pouvoir de la réalité mixte sur le lieu de travail

Par le

Dans un monde où de nombreuses entreprises comptent cinq générations d’employés répartis dans le monde entier, le défi de rassembler les gens tout en comblant les écarts entre les générations et les cultures est un défi quotidien. La technologie, associée à la bonne culture, peut aider. La réalité mixte (RM) est une innovation qui transforme déjà le mode de fonctionnement des organisations, en les aidant à rester compétitives tout en résolvant les obstacles présentés par le lieu de travail moderne.

La réalité mixte se définie comme la fusion du monde réel et du monde virtuel : des objets réels coexistent avec des objets virtuels et peuvent interagir entre eux. De ce fait, les lunettes de réalité mixte sont des lunettes transparentes sur lesquelles sont projetés des éléments virtuels en 3D. Si on a d’abord pensé que ce dispositif rencontrerait un succès grand public, très vite des sociétés comme Microsoft se sont orientés vers le développement de solutions à l’intention du monde professionnel. Microsoft, en plus de son désormais fameux casque HoloLens (sorti en 2016 et dont on attend une version 3 prochainement) propose un grand nombre des solutions applicatives complémentaires pour la maintenance de matériels industriels, la visualisation de maquettes en 3D, la mode… etc.

[Les hologrammes et la réalité mixte sont passés du potentiel futuriste à la réalité actuelle, et la technologie a déjà transformé le mode de fonctionnement de nombreuses industries]

Il y a peu Satya Nadella (CEO de Microsoft) a déclaré que : « La réalité mixte, l’intelligence artificielle et l’informatique quantique sont trois technologies différenciantes qui construisent le futur ». Microsoft a également mis en place, pour faciliter l’émergence de cette technologie, les plateformes Windows Universel côté développement et Windows 10 Mixed Reality côté applications et devices. La réalité mixte peut être utilisée dans des domaines aussi divers et innovants que l’Industrie, l’Architecture, la Santé, la Défense, le Retail et l’Éducation ainsi que dans des activités transversales : découverte à distance, training et développement, gestion des espaces, design et prototypage en volume, accès à la data via l’internet des objets.

Pour aller plus loin, Microsoft vient de lancer un nouveau programme d’incubation « Mixed reality in the Modern Workplace ». L’objectif de ce nouveau programme est d’aider les plus grands spécialistes à accompagner encore mieux leurs clients dans le domaine de la réalité mixte et ainsi répondre plus rapidement et plus précisément aux besoins du marché. Au final, s’adapter, grandir et apprendre de ses utilisateurs. Microsoft a choisi un unique partenaire par pays et c’est Ai3 qui a été sélectionné pour la France. Ce programme devrait permettre à l’entreprise d’accéder aux nouveaux produits en avant-première, d’échanger directement avec les équipes produits à Seattle et donc d’être plus pertinents dans tous les projets de MR qu’Ai3 délivre régulièrement pour ses clients.

Un autre domaine dans lequel la réalité mitigée a un impact important est son utilisation dans des applications de soins de santé révolutionnaires.

Un exemple est un programme de recherche du Surgical Innovation Centre de l’Imperial College. Dirigée par le Dr Philip Pratt, la solution basée sur HoloLens offre aux chirurgiens reconstructeurs la possibilité de superposer des balayages 3D des vaisseaux sanguins des patients et des zones traumatisées, sur les mêmes zones physiques que les balayages. De cette manière, les chirurgiens peuvent obtenir une représentation 3D précise des principaux vaisseaux sanguins dans les zones de donneur, tout en évitant les zones sensibles pouvant entraîner des complications lors de la procédure.

Les résultats des chirurgies utilisant ce système ont montré que la durée de la chirurgie pouvait être considérablement réduite, grâce à la capacité du casque HoloLens à fournir aux chirurgiens des informations plus utiles à l’avance, réduisant ainsi la pression globale sur le patient.

Au-delà du bloc opératoire, la réalité mixte peut également aider les médecins à visualiser une variété de problèmes de santé, tout en offrant aux patients un visuel en 3D facile à saisir pour leur permettre de mieux comprendre leurs conditions. ApoQlar, une entreprise basée à Hambourg, est une société innovante d’applications médicales spécialisée dans la création de techniques d’imagerie médicale novatrices. HoloLens, par exemple, permet au médecin de visualiser l’hologramme 3D d’un scanner cérébral en IRM, de «peler» les différentes couches de tissu et d’observer la position d’une tumeur à son emplacement 3D précis, avant de la marquer avec des annotations souhait.

D’autres applications incluent également des vues 3D de modèles de colonne vertébrale, pour des diagnostics précis de blessures, ou de la dentisterie, où les emplacements des fixations dentaires peuvent être visualisés avant la chirurgie. Les applications médicales telles que celles-ci jouent également un rôle important dans l’éducation, en fournissant aux étudiants de puissants outils d’apprentissage visuel, tels que ceux utilisés par la Case Western Reserve University aux États-Unis.

Les applications pédagogiques de la réalité mixte ne se limitent pas aux domaines médicaux. Les entreprises utilisent des systèmes basés sur HoloLens pour former les collaborateurs dans des domaines complexes tels que la réparation des moteurs d’avion (dans le cas de Rolls Royce) ou la construction de batteries spécialisées à partir de zéro, ce dernier étant cas d’utilisation déjà déployé par BAE Systems. Celle-ci s’est associée à la société de logiciels PTC pour créer une solution permettant de créer facilement des expériences interactives de réalité mixte pour HoloLens en quelques heures et au dixième du coût.

À l’aide d’instructions de réalité mixte et de modèles 3D guidés, étape par étape, ses collaborateurs de première ligne ont pu assembler les cellules de batterie en moins de temps, et BAE a été en mesure de former de nouvelles personnes de 30 à 40% plus efficacement.

L’avenir

Les applications et l’impact de la réalité mixte sont illimités et le développement de technologies immersives telles que la réalité mixte se développe rapidement. Des recherches récentes ont montré que rien qu’au Royaume-Uni, le secteur des technologies immersives pourrait atteindre un chiffre d’affaires de 1 milliard £ cette année, avec 1 000 entreprises spécialisées dans le secteur immersif employant 4 500 personnes.