Commerce

Le mobile représentera 40% des transactions e-commerce au niveau mondial, fin 2015

Par le

m-commerce

D’après le dernier Rapport d’activité sur le commerce mobile de Criteo, les performances via les applications mobiles sont meilleures que sur ordinateur en terme de conversion, tandis que les achats « cross-device » représentent à présent 40 % des transactions mobiles

Ce rapport révèle que certains des plus grands acteurs du commerce en ligne ayant fait du développement de leurs applications une priorité, génèrent près de 50% de leurs transactions mobiles via ces applications. Ce taux de conversion est bien plus élevé que celui généré via la seule navigation mobile ou sur ordinateur. Par ailleurs, 40 % des transactions de commerce électronique impliquent désormais l’usage de plusieurs terminaux — smartphones, ordinateurs de bureau et tablettes — que les consommateurs utilisent dans différentes combinaisons pour rechercher des produits et prendre leurs décisions d’achat.

“Le parcours d’achat est de plus en plus complexe, dans la mesure où les consommateurs ont cessé d’utiliser un seul et unique appareil pour effectuer leurs achats.Pour capter les ventes de e-commerce dans ce nouvel environnement, il est par conséquent indispensable d’offrir une expérience séduisante avec une application et d’établir avec les consommateurs un lien transparent intégrant plusieurs terminaux. La capacité des professionnels du marketing à tirer parti des nouvelles technologies pour identifier et atteindre avec précision les consommateurs indépendamment du lieu où ils se trouvent joue un rôle d’autant plus essentiel que la majorité des transactions se fait désormais via plusieurs terminaux” déclare Jonathan Wolf, Chief Product Officer, Criteo.

Les conclusions de ce rapport publié par Criteo se basent sur les données recueillies sur 1,4 milliard de transactions électroniques individuelles représentant plus de 160 milliards de dollars de ventes effectuées pendant un an à l’échelle mondiale.

– En France, les achats mobiles représentent désormais plus de 20% de l’ensemble des transactions de commerce électronique, un chiffre qui atteint 24% au niveau mondial. Le Japon est en tête avec près de 50%.
– Les secteurs les plus significatifs sont la mode, le luxe et le sport, où une transaction sur quatre est à présent générée sur un terminal mobile.
– Les sites optimisés pour le commerce mobile enregistrent un taux de conversion de 3,4 %, contre seulement 1,6% pour les sites non optimisés.
– En termes de terminaux mobiles utilisés, le smartphone prend de l’ampleur, générant 42% des transactions mobiles.
– Plus d’une transaction mobile sur deux (50,5%) est désormais réalisée via un iPhone.
– Les applications génèrent 47% des revenus mobiles des retailers.
– 42% des réservations de voyage en dernière minute sur mobile se font via une application.
– Dans 46% des cas, le consommateur a consulté le même retailer via plusieurs terminaux avant de réaliser son achat.
– Même après avoir effectué des recherches sur desktop, 23% des consommateurs ont finalisé l’acte d’achat sur mobile (smartphone ou tablette).
– D’ici la fin de l’année, le mobile représentera 40% des transactions e-commerce au niveau mondial.