Business

Le coup d’avance de Microsoft, l’usage du cloud ?

Par le

cloud-storage

Alors que certaines personnes sont concentrées sur les ambitions mobiles de Microsoft avec un smartphone autour de Windows 10, le vrai challenge se trouve ailleurs… Microsoft est dans une bien meilleure position pour capturer la place du numéro 1 dans le cloud que de se battre pour revenir sur le marché des OS mobiles qu’il a perdu !

Satya Nadella a souligné récemment que Windows 10 Mobile se démarquera à travers la sécurité et la capacité du “Continuum” c’est à dire permettre au téléphone d’agir comme une “Base” avec claviers, souris et moniteurs externes. Si Microsoft devait considérer que l’économie du mobile est juste du matériel avec la production d’un «smartphone tueur”, il ne tiendrait pas compte de son histoire avec les OS mobile 🙂 D’ailleurs Apple l’a toujours compris, Hardware & Software & Expèrience même combat !

La prochaine guerre pour Microsoft, c’est un coup d’avance sur l’usage ! Une fois où il n’y a plus de différenciation entre l’utilisation d’un appareil mobile, un ordinateur de bureau, une TV, un casque, une voiture… Tous ces dispositifs nécessitent un tissu connecté numérique pour créer une expérience utilisateur sans faille (ce qui n’est pas encore atteint). Ce tissu c’est le cloud, et c’est la guerre sur laquelle Microsoft se concentre, pas sur les téléphones.

Tout comme Microsoft a eu la domination avec Windows sur les PC, Google a la domination avec Android sur les appareils mobiles. L’objectif de Microsoft n’est pas de remplacer en quelque sorte Android sur le marché, mais de s’asseoir sur le dessus de la pile des OS Android (qui ne sont pas que dans les smartphones) Microsoft pourrait trouver beaucoup de valeur sur le haut de la pile 🙂

La santé par exemple !

La guerre est rude dans ce domaine, Microsoft à la même stratégie que de nombreux fournisseurs basés sur le cloud qui souhaitent l’implémenter, y compris les opérateurs mais aussi Google, Amazon, Apple, et les pure-player comme Dropbox… Gagnez un utilisateur dans votre Cloud et ils seront potentiellement toujours vos clients même si elles changent de devices. Combien d’utilisateurs Google possèdent des iPhones qui fonctionnent toujours avec Gmail, Google Maps, Google Agenda ou dropbox !!

Depuis quelques années, le PDG a pris un virage de bon sens avec la création des versions mobiles de sa suite Office qui est disponible pour Android et iOS ainsi que sur Window 10 mobile. C’est pourquoi Office 365 a des clients pour toutes les plates-formes informatiques majeures, mobiles, bureau. Par exemple OneNote peut vous permettre de prendre des notes sur n’importe quel appareil et de les lire sur n’importe quel autre périphérique. C’est un domaine où Microsoft dispose d’un ensemble de compétences (usage, infrastructure) très fortes, une offre attrayante, pertinente qui en cours sur l’écosystème numérique, notamment des startup…

Microsoft souhaite revenir dans l’écosystème matériel mobile en 2017 ! Bonne chance !

N’oubliez pas que la valeur réelle dans l’espace mobile est un peu plus haute dans la pile logicielle. Certains pensent que ce n’est pas celui qui maîtrise le marché du matériel ou le système d’exploitation qui gagne, mais c’est celui qui aura un Cloud innovant, sécurisé, simple et accessible qui aura la confiance des utilisateurs, qui pourra créer un environnement transparent dans ce monde de plus en plus connecté. Sans parler de la reconnaissance vocale les algorithmes, le machine learning et l’AI qui ne sont rien sans le cloud ! (et le réseau)

Le marché

Goldman Sachs prévoit que le marché des infrastructures et plateformes cloud augmentera à un TCAC de 19,62% de 2015 à 2018, atteignant 43 milliards de dollars d’ici 2018. Plus une entreprise est expérimentée dans le cloud computing, plus elle a de chances de s’appuyer sur des applications et des plates-formes basées sur le cloud pour stimuler les stratégies CRM (50%). L’étude de Economist Intelligence Unit (en collaboration avec IBM) a constaté que les entreprises les plus nuancées investissent dans l’expansion de leurs canaux de vente (39%). À l’inverse, les entreprises de faible maturité sont déterminées à améliorer l’efficacité interne des processus métier (41%) et à réduire les coûts et / ou les passifs (38%)

Forrester prédit que le marché mondial du cloud public sera de 146 milliards de dollars en 2017, contre 87 milliards en 2015.

77%  des DSI chinoise  ont déclaré que l’utilisation d’une plateforme de cloud public est une priorité élevée ou critique au cours des 12 prochains mois, contre 58 % de leurs homologues mondiaux. Forrester croit que le marché du Cloud public en Chine passera de 1,8 milliard de dollars en 2015 à 3,8 milliards de dollars d’ici 2020.

Les salariés utilisent aujourd’hui plusieurs périphériques dans le cadre de leur travail. De ce fait, on se concentrent sur l’utilisateur et non plus sur chaque périphérique c’est l’Unified Endpoint Management (UEM), qui permet aux administrateurs de gérer les environnements de travail sur de multiples périphériques. le cabinet d’études de marché MarketsandMarkets prévoit un taux de croissance annuelle du marché mondial de l’UEM de 42,9 % d’ici à 2020. Une gestion unifiée de la large palette de périphériques, d’applications et de ressources de cloud disponibles est aujourd’hui impérative !!

Ci-dessous quelques chiffres intéressants sur ce marché