Business

Le challenge de l’IoT omniprésente, homogène et personnalisée

Par le

L’IoT a été la vedette de ce CES 2019 avec de multiples annonces sur l’IoT ou le M2M en connectivité 5G. Pour assurer et garantir la connexion des objets ou machines en très grandes quantités et à haut débit, les solutions sont très prometteuses. Le CES 2019, a été l’occasion pour Broadcom, Intel, Qualcomm… de présenter leurs derniers modems. Qualcomm, par exemple, y a présenté son nouveau modem Qualcomm 9205 LTE, conçu pour prendre en charge une connectivité cellulaire supportant les applications IoT telles que les capteurs assurant le suivi d’équipements, des ‘trackers’, des appareils médicaux, des systèmes de sécurité ou tous systèmes connectés « intelligents ».

Ces systèmes, très miniaturisés, sont prévus pour fonctionner 10 ans sur batterie, du fait d’une très faible consommation électrique. La connectivité est conforme aux normes LPWA (Low Power Wide Area), notamment LTE-M, NB-IoT en 5G et 4G) ou en 2G. Le spectre de fréquences va de 450 MHz à 2,1 GHz (plus de 23 bandes possibles). La géolocalisation est intégrée.

Presque toutes les industries ont investi dans l’IoT et certaines des principales industries ont rapidement adopté des solutions IoT pour améliorer leurs résultats. Selon un  rapport de recherche de la société d’analyses M2M / IoT Berg Insight, les livraisons annuelles de dispositifs sans fil pour applications d’automatisation industrielle ont atteint 4,6 millions d’unités dans le monde en 2018. La base installée de périphériques IoT sans fil dans l’automatisation industrielle a atteint 21,3 millions en 2018.

Selon IDC : À la fin de 2020, près de 50% des nouvelles applications IoT construites par les entreprises exploiterons une plateforme IoT qui offre des fonctionnalités axée sur les résultats en fonction des capacités d’analyse.

De nombreuses entreprises sont dans la course ! Comme Microsoft qui va inauguré en avril à Shangai (dans une région connue sous le nom de China’s Silicon Valley.) le plus grand laboratoire d’Intelligence artificielle et de l’Internet des Objets du géant américain. D’une superficie de 2 800 mètres carrés, l’installation est la première de Microsoft dans la région Asie-Pacifique et sa troisième  dans la recherche et développement centrée sur l’innovation et l’industrialisation de l’IA et de l’Internet des objets. Le laboratoire assistera ses utilisateurs dans le développement de produits et solutions IoT et renforcera l’intégration de la transformation numérique de l’IA, de l’IoT et des entreprises dans de nombreux domaines, notamment la fabrication, la vente au détail, la médecine et la finance.

Microsoft à compris que l’un des enjeux c’est de mettre en place des services comprenant la conception rapide, le prototypage, les tests et la commercialisation qui seront proposés aux entreprises partenaires.

La avantages sont nombreux pour les entreprises

– l’Internet des objets a ouvert la voie à de nouvelles opportunités commerciales qui ont ensuite aidé les entreprises à explorer de nouvelles sources de revenus développées par des modèles commerciaux et des services avancés.
– Les données collectées par le réseau IoT ont permis aux entreprises d’être plus intelligentes grâce à des informations opérationnelles en temps réel.
– Cela a amélioré le suivi des équipements, machines, outils, employés, etc… à l’aide de capteurs et d’autres dispositifs, ce qui a permis aux entreprises de localiser, surveiller et conserver les actifs, améliorant ainsi l’utilisation globale des actifs

Market

le marché de l’IoT peut être caractérisé par deux gammes de couverture: l’IoT étendu et l’IoT à courte portée. L’Internet des objets étendu utilise des technologies IoT cellulaires et à faible consommation pour couvrir les appareils d’une portée pouvant aller jusqu’à 50 km dans certains cas. D’autre part, l’IoT à courte portée a généralement une portée de 100 m ou moins, en utilisant des technologies telles que le bluetooth, le WiFi et ZigBee. Selon le rapport sur la mobilité d’Ericsson, environ 85% à 90% des quelque 8,6 milliards de connexions IoT connectées en 2018 étaient connectés à Internet via des technologies à courte portée

Le marché de l’Internet des objets à large spectre comprend deux segments clés: l’IoT cellulaire (CIoT) et l’IoT non cellulaire (également appelé LPWAN sans licence). En grande partie à cause de la reprise de NB-IoT et de Cat-M1, le CIoT représentait la part du lion, soit plus de 90% des connexions IoT en 2018.

En dépit de son potentiel prometteur, l’Internet des objets continue de travailler en silo avec une expérience qui n’est pas unifié dans différents environnements.

Sécurité

Selon une nouvelle étude de Gemalto, moins de la moitié des entreprises sont en mesure de détecter les violations d’internet des objets. Presque toutes les entreprises (90%) estiment que la sécurité IoT est un facteur important pour les clients, tandis que moins de la moitié (48%) des entreprises peuvent détecter si l’un de leurs appareils IoT est victime d’une violation. Selon l’étude, les dépenses de protection sont passées de 11% des budgets IoT en 2017 à 13% maintenant. La majorité (79%) des entreprises demandent aux gouvernements de mettre en place des directives plus strictes sur la sécurité de l’IdT et 59% demandent des éclaircissements sur le responsable de la protection de l’IdO.

La majorité (59%) des entreprises utilisant les technologies IoT cryptent toutes leurs données.L’adoption de la blockchain a doublé, passant de 9% à 19% au cours des 12 derniers mois. Qui plus est, un quart (23%) des personnes interrogées pensent que la technologie de la blockchain serait la solution idéale pour sécuriser les appareils IoT

– 62% des consommateurs estimaient que la sécurité devait être améliorée,
– 54% craignaient un manque de confidentialité en raison des appareils connectés
– 51% craignaient que des tiers non autorisés contrôlent leurs appareils.

L’enjeu principale : une expérience IoT omniprésente, homogène et personnalisée

selon le rapport de Gemalto la majorité des consommateurs souhaiterait que l’IoT exécute une série de tâches quotidiennes à l’extérieur et soit utilisé pour les services de maison intelligente (86%), les services de santé intelligents (79%) et / ou les services d’automobile intelligente (78%).

Il est important que, dans tous les aspects de la vie, l’expérience IoT soit transparente, environ huit sur dix (79%) s’attendant à cette expérience d’ici 2030, où leur maison, leur voiture, leur téléphone et bien plus peuvent «se parler». La personnalisation est également un facteur important: plus de la moitié (56%) des consommateurs déclarent qu’ils amélioreront la façon dont ils s’authentifieront auprès des services s’ils envisagent d’augmenter l’IoT d’ici 2030.